En ce moment En ce moment

Votez pour la personnalité e-commerce de l'année 2016 !

Publié par le

Dans le cadre de ses 10e Trophées, E-commerce Magazine organise l'élection de la Personnalité e-commerce de l'année 2016. Lecteurs et professionnels sont appelés à choisir parmi les dix personnalités sélectionnées par la rédaction celle dont la stratégie et les résultats sont les plus exemplaires.

Je m'abonne
  • Imprimer
Laurent Salanié, directeur général de Weekendesk

Entrepreneur instinctif

Après avoir passé une grande partie de son enfance aux États-Unis et au Royaume-Uni, Laurent Salanié sort diplômé de l'ESSEC. Rattrapé par ses obligations militaires, il entre dans la coopération et fait ses premières expériences professionnelles au sein de l'entreprise Michelin à Clermont-Ferrand puis en Suisse.

Comme un défi, alors que son épouse est enceinte, il accepte une mission en Écosse pour le fabricant de pneus. Laurent Salanié tient alors un rythme professionnel soutenu et effectue la navette en permanence entre le France et L'écosse. Le jour de la naissance de son fils, le 12 octobre 2000, il obtient un entretien d'embauche auprès du cabinet de conseil Mc Kinsey. " C'est un peu l'état d'esprit qui guide ma carrière, précise Laurent Salanié, parfois il ne faut pas tergiverser et suivre son instinct ". Après quatre années passées chez McKinsey, le jeune père de famille a envie d'aller plus loin, d'être vraiment au coeur de l'action. " Être consultant me causait un peu de frustration car j'avais la sensation de ne jamais aller au bout des projets ".

L'homme négocie alors un nouveau virage professionnel et entre chez Avis. " C'était pour moi une première incursion dans le monde du tourisme avec une énorme notion de qualité et de service ". L'entreprise est en crise, Laurent Salanié contribue à la refonte de l'offre et de la filiale française et prend en 2006 la direction d'Avis pour les Rhône-Alpes. Avec une quarantaine de collaborateurs à ses côtés, Laurent Salanié se sent vraiment au coeur de l'action.

Pourtant en 2010, il arrive au bout de l'aventure et fait la connaissance d'Antoine Freysz. En novembre, il prend la direction générale de Weekendesk. " Je suis arrivé à un moment où la croissance de l'entreprise commençait à reculer, confie Laurent Salanié et nous avons entrepris une refonte de notre offre, une reformulation du concept, afin de nous détacher de notre historique lié aux coffrets cadeaux ". Adaptation technologique, constitution d'une équipe de développeurs internalisée, mise en place de tableaux de bord comptables et commerciaux, Weekendesk renoue avec la croissance. Le chiffre d'affaire passe en quelques années de 15 à 70 millions d'euros, et les effectifs de 40 à 140 collaborateurs. " Notre métier est vraiment un métier de détail, j'apprends tous les jours, nous innovons en permanence, le mobile nous oblige à nous réinventer sans cesse, je me sens comme au far-west, tout est à faire et à inventer ", conclut Laurent Salanié.

Son parcours :

2000 : Laurent Salanié obtient un entretien de recrutement chez McKinsey

2006 : il accepte de prendre la direction régionale d'Avis (Rhône-Alpes). Pour la première fois, il a la sensation d'être véritablement au coeur de l'action

2010 : il accède à la direction générale de Weekendesk.fr

Votez ici

La rédaction

Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet