La foncière Klépierre révise ses objectifs annuels à la hausse

Publié par Salomé Kourdouli le - mis à jour à
La foncière Klépierre révise ses objectifs annuels à la hausse

Klépierre, foncière spécialisée dans les centres commerciaux, publie ses résultats pour le premier semestre 2019 et révèle un chiffre d'affaires stable, à 668,3 millions d'euros, au premier semestre 2019.

Je m'abonne
  • Imprimer

Klépierre, foncière spécialisée des centres commerciaux, publie ses résultats pour le premier semestre 2019, et annonce un cash-flow net courant par action de +5,4% par rapport au premier semestre 2018, à 1,38€. Son chiffre d'affaires reste stable (-0,1%) à 668,3 millions d'euros ce semestre. Le groupe observe une réduction de son endettement net de 57 millions d'euros, pour un ratio de dette nette/EBE de 8,1x. Klépierre enregistre 501 millions d'euros de cessions signées depuis le début de l'année, soit 5,5% au-dessus des valeurs d'expertise. Les revenus locatifs nets des centres commerciaux ont quant à eux augmenté de 3,1% à périmètre constant(1), ce qui représente une surperformance de 150 points de base par rapport à l'indexation. Le chiffre d'affaires des commerçants a progressé de 1,6% sur le premier semestre à périmètre constant(2) et de 2,8% au second trimestre 2019.

En 2019, le groupe révise son objectif en visant un cash-flow net courant par action d'au moins 2,76€, ce qui représente une augmentation d'au moins 4,2% par rapport à 2018, en lieu et place de l'objectif initial compris entre 2,72€ et 2,75€ pour l'exercice 2019. La foncière précise dans son communiqué qu'en dépit de l'impact net, légèrement dilutif, entre les cessions d'actifs et les rachats d'actions, la révision d'objectif à la hausse reflète sa confiance quant au maintien à un niveau élevé de la croissance de ses revenus locatifs à périmètre constant, les économies supplémentaires sur les coûts opérationnels, ainsi que la baisse des charges financières grâce à l'amélioration des conditions de financement liée à la récente baisse des taux d'intérêt et à de nouvelles opérations de gestion du passif.

"Au cours des six premiers mois de l'année, Klépierre a prouvé la pertinence de son modèle économique, dont la principale illustration est l'augmentation de 5,4% du cash-flow net courant par action, bien supérieure aux prévisions initiales. Dans un environnement contrasté, le Groupe a enregistré une forte croissance des loyers et montré une activité locative dynamique ainsi que des chiffres d'affaires en hausse pour ses commerçants. Ces performances démontrent clairement que notre stratégie Shop. Meet. Connect. qui repose sur une allocation de capital ciblée, une approche centrée sur le client et une gestion financière rigoureuse est parfaitement adaptée à la transformation du retail. Les indicateurs opérationnels actuels, conjugués à notre confiance quant à la pérennité de la croissance de nos revenus ainsi qu'à la perspective d'une réduction des coûts financiers, nous conduisent à rehausser nos prévisions pour l'exercice 2019", commente Jean-Marc Jestin, président du directoire de Klépierre.

Pour aller plus loin : Les centres commerciaux se réinventent

(1)La variation à périmètre constant s'entend sur une base comparable de centres commerciaux, hors contribution des acquisitions des nouveaux centres et des extensions, impact des surfaces en cours de restructuration, cessions réalisées depuis janvier 2018 et effets de change.

(2)La variation à périmètre constant s'entend sur une base comparable de centres commerciaux, hors impact des cessions d'actifs, des acquisitions et des effets de change.

Je m'abonne
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet