Infographie L'e-commerce progresse fortement

Publié par Dalila Bouaziz le

Publicis Sapient France lance la troisième édition de "The LookOut" une étude des comportements digitaux. La tendance du e-commerce se conforte sur les 4 dernières semaines avec une moyenne hebdomadaire de +45% par rapport à l'avant crise (+28 points sur un mois).

  • Imprimer

Cette étude est réalisée grâce à une collaboration avec ContentSquare, Cegedim Health Data, un social listening mené sur Twitter par les data scientists Publicis Sapient, ainsi que des études existantes, données gouvernementales officielles, rapports publiés et revues de presse. " The LookOut " est une étude évolutive et disponible tous les 15 jours afin d'analyser ces comportements pendant toute cette période. Elle couvre principalement la France, le Royaume-Uni et les États-Unis.

Confirmation de la tendance e-commerce avec +45% de transactions en ligne (+28pts sur un mois)

La tendance du e-commerce se conforte sur les 4 dernières semaines avec une moyenne hebdomadaire de +45% par rapport à l'avant crise (+28pts sur un mois). On constate un retour on line des industries du luxe (+41%) et de la mode (+38%). Le top 3 des transactions e-commerce par industrie sont les achats d'équipements sportifs (125%), la restauration (120%) et les cosmétiques (113%). L'étude observe également une hausse du e-commerce plus prononcée dans le monde anglo-saxon (UK et US).

Le lien de l'étude dans son intégralité : ici

Vers un monde sans contact : un équilibre économique à revoir en magasin

Au-delà du e-commerce, avec la présence du virus pendant à minima des mois, nous entrons dans un monde où la norme sera sans contact. On perçoit l'équation difficile à tenir des commerçants : moins de clients donc moins de revenus d'un côté et plus de coûts pour assurer la protection de tous, salariés et clients, de l'autre. Cette étude observe les enjeux des commerçants de la baisse des revenus (limitation du trafic, réduction des horaires...) à la hausse des coûts (protection et normes sanitaires, coûts de nettoyage...).

La télémédecine en voie de stabilisation

Alors que la télémédecine se développe lentement depuis 30 ans en France, le Covid-19 a changé fondamentalement la donne et permet une accélération inouïe. Aujourd'hui, c'est plus de 70% des médecins généralistes qui ont adopté ces nouveaux outils, contre près de 60% des pédiatres, psychiatres ou rhumatologues. Un bond en France ne compensant pas la baisse des consultations avec +22% de téléconsultations fin avril (contre 0.2% début mars) face à une baisse de 30% des consultations totales en avril.


Chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et Relationclientmag.fr, ainsi que les magazines print associés, je couvre l'actualité des enseignes [...]...

Voir la fiche
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Data room

Par Dalila Bouaziz

Publicis Sapient France lance la troisième édition de "The LookOut" une étude des comportements digitaux. La tendance du e-commerce se conforte [...]