Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Rse

Monceau Fleurs déploie une offre plus durable

Publié par Marie-juliette Levin le | Mis à jour le
Monceau Fleurs déploie une offre plus durable

Le groupe Emova et ses 5 marques dont Monceau Fleurs, s'engage dans une démarche éco-responsable et souhaite étendre son réseau partout en France.

Je m'abonne
  • Imprimer

Le groupe Emova, spécialiste de la vente de plantes et de fleurs au détail, regroupe les marques Monceau Fleurs, Au nom de la rose, Happy, Coeur de Fleurs et Bloom's (100% digitale). Parmi ses 332 points de vente, 276 sont des franchises et le réseau est représenté par l'enseigne Monceau Fleurs (209 magasins). De nouvelles ouvertures sont attendues.

Booster l'activité digitale

Même si le volume d'affaires sous enseignes du 1er semestre 2021-2022 ressort à 66,9 millions d'euros en croissance de 8,6% par rapport au 1er semestre de l'exercice passé (+ 11,7% par rapport au niveau d'avant crise sanitaire/ exercice 2018-2019), l'activité digitale accuse une légère baisse. Le C.A e-commerce (panier moyen 25 euros) est en légère baisse par rapport à l'an passé où il était porté par la crise sanitaire. Il ressort toutefois en hausse par rapport au niveau d'avant crise. Lors de la Saint-Valentin, le partenariat avec UberEats, lancé a généré un revenu d'environ 1 million d'euros. « L'activité digitale (e-commerce des marques et revenus générées par les partenariats dont Interflora et Florajet) représente 8% du C.A du groupe. Notre objectif est d'ouvrir 20 nouvelles boutiques en 2022-2023 partout en France mais aussi d'être présent sur les market place pour être partout où sont nos clients », précise Nicolas Dubois, directeur marketing et digital d'Emova. D'autres partenariats sont en cours en cette rentrée 2022 et en 2023, le click&collect sera proposé aux clients.

Démarche RSE engagée

En parallèle, le groupe s'engage dans une démarche écologique. A l'appui de ses 332 magasins dont 57 à l'international, le groupe s'engage à relever les défis environnementaux de demain en contribuant aux objectifs de développement durable dans le cadre d'une démarche de responsabilité sociale et environnementale (RSE). « Le consommateur veut savoir d'où viennent les fleurs, comment elles sont produites. Le groupe Emova s'inscrit dans une démarche plus vertueuse en privilégiant un sourcing plus local, en aidant à la création de production française, en nouant des partenariats pluri-annuels avec des producteurs locaux. D'ici à 2025, nous souhaitons acheter 20% de fleurs d'origine française et 70% d'Europe (contre 90% aujourd'hui). Enfin, nous voulons nous assurer qu'à l'étranger, les fleurs sont produites dans de bonnes conditions sociales et environnementales », détaille Nicolas Dubois. Ainsi, les objectifs des marques se concentrent sur le développement d'une offre durable, la réduction de ses impacts environnementaux, la transparence sur sa performance environnementale et sociale et la transmission du savoir-faire de l'art floral auprès de ses collaborateurs.

Soutenir la filière

Emova Group contribue à la transformation durable de la filière horticole en soutenant la production française, en particulier dans le Var, en Ile-de-France et en Anjou. « Tout au long de l'année, nos magasins mettent en avant les fleurs de saison pour sensibiliser leurs clients », précise Nicolas Dubois. En complément, des roses certifiées Fairtrade/ Max Havelaar vendues chez Au Nom de la Rose assurent une rémunération juste à leurs producteurs ainsi qu'une culture dans le respect de l'environnement. Le groupe prévoit d'élargir ce partenariat avec Max Havelaar France sur d'autres enseignes du groupe d'ici les mois à venir.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande

Retour haut de page