Edith Taillart, stratégique et méthodique

Publié par le - mis à jour à

Sa carrière commence dans le BtoC, dans une période jalonnée par les grandes révolutions technologiques et se poursuit dans des entreprises leader du BtoB, avec toujours la même exigence.

  • Imprimer

On rembobine son parcours…

Le parcours d’Edith Taillart est dédié au marketing avec une dominante sur le sujet de l’innovation, dans des secteurs aussi variés que l’entertainment, le web, l’assurance B to B. Le fil rouge de cette carrière s’est construit autour de 4 fondamentaux : la digitalisation, l’accompagnement au changement, la performance et le fait de placer l’humain au centre.  Elle commence sa carrière chez Canal + et fait partie de l’équipe de lancement de Canalsatellite qui va révolutionner l’offre de télévision en France avant de poursuivre son parcours chez Numéricable où elle participe à une autre aventure, le lancement pour tous du web haut débit et illimité puis de la voix sur IP. Premier virage en 2010, elle se tourne vers le BtoB, d’abord chez Sage, le leader mondial de l’édition de logiciel de gestion ou elle occupe le poste de « Head of Marketing, Contents & Customers ». Elle y applique les méthodes apprises en B to C et y développe une nouvelle approche de transformation. En 2015, elle rejoint  Dan Serfati, le fondateur de Viadeo, le réseau social professionnel bien connu. Sa mission ? Créer la direction marketing B toB et installer un nouveau «business model», basé sur des revenus BtoB : installer la lead génération, construire l’offre…Ce challenge passionnant la conduit sur un autre défi de transformation, en 2016, cette fois au sein de Euler Hermes, le leader mondial de l’assurance-crédit entreprise, une entreprise de 90 ans, leader sur son marché. L’entreprise entre dans une nouvelle ère axée sur l’accélération digitale et Edith Taillart prend  la tête de la stratégie de marketing digital pour la France comme Head of Marketing (Digital & Operational) avec 3 missions : accélérer le business grâce au digital, participer au lancement de produits digitaux et apporter son  expertise du marketing digital. 

Les réalisations dont elle est le plus fière ?

Parmi les plus récentes, le lancement du service « ma caution en ligne » qui permet à des petits entrepreneurs du BTP d’obtenir des cautions, par exemple pour pallier la retenue de garantie. Pour un petit entrepreneur, cette caution représente de la trésorerie ou des garanties en plus et cela peut être vital. En quelques minutes, l’entrepreneur peut obtenir sa caution, grâce au digital. Nous avons lancé ce service avec de nouvelles approches marketing, innovantes et jamais tentées chez Euler Hermes. Le digital chez Euler Hermes a réalisé une progression de 300% de chiffre d’affaires, nous avons lancé des services digitaux à forte valeur ajoutée avec des taux d’adhésion record… L’entreprise en 3 ans s’est largement transformée et le marketing digital a contribué à cette véritable révolution interne.

Sa vision des qualités et du leadership au féminin ?

« Je constate que même dans les plus jeunes générations, les femmes peuvent encore parfois davantage douter que les hommes pour postuler sur tel ou tel poste. Le message que je voudrais porter se résume en trois mots : osez, osez, osez. Les femmes apportent véritablement une vision complémentaire et je suis convaincue forte de mon parcours et de mes équipes, que les femmes et le digital sont fait pour aller ensemble !

Votez pour Edith Taillart

Autres articles proposés

Hub dédié
Femme digitale

Par Femme digitale via Marketme

Unir deux enseignes de renom dans un écosystème digital vertueux. Voici le défi d’Annabel Chaussat, à la direction marketing et e-commerce de [...]