Entre empathie, écoute et bienveillance

Publié par le - mis à jour à

Co-fondatrice de Shopinvest, Karine Schrenzel a toujours été portée par le goût d’entreprendre. Malgré les succès à répétition, de MenCorner.com à Rueducommerce, l’énergie reste intacte et le désir de concrétiser bien d’autres projets demeure son premier moteur !

  • Imprimer

Votez pour Karine Schrenzel

 

Les grands tournants de votre parcours ?

Après avoir obtenu son diplôme à l’ESCP en 2003, Karine Schrenzel débute sa carrière professionnelle chez Goldman Sachs avant de rejoindre McKinsey puis le fonds d’investissement Cinven. En 2006, alors qu’elle participe à un dîner, elle entend des hommes « discuter des cosmétiques et des barrières et difficultés qu’ils rencontrent lorsqu’ils doivent se rendre en magasin pour les acheter ». Pendant une année, le projet mûrit et « en 2007, je me lance dans l’aventure de l’entreprenariat avec mon premier site de vente en ligne : Mencorner.com ». La première brique de ce qui doit devenir Shopinvest, vient de voir le jour. En 2011, son époux Olivier Gensburger devient son associé. « Ensemble, nous développons un modèle e-commerce rentable et de taille significative par acquisition et mutualisation », précise Karine Schrenzel qui plus rien n’arrête. En 2018, elle procède au rachat de la marque 3 SUISSES et en 2020, c’est au tour de Rueducommerce de rejoindre le giron de Shopinvest.

 

Votre plus grande fierté ?  

Face à un parcours aussi riche que celui de Karine Schrenzel, retenir un motif de fierté n’est pas un exercice aisé. Elle retient toutefois deux éléments déterminants : « avoir eu l’envie d’entreprendre même si on me déconseillait de me lancer et avoir su développer une stratégie inédite de build-up qui conjugue taille significative et profil de rentabilité ». Après 14 ans d’une activité débordante, Karine Schrenzel « a toujours mille et un projets, mille et une envies… C’est cela qui me donne l’impulsion chaque matin ». Cela, mais pas seulement ! Cette énergie, cet appétit ne peuvent être décorrélés de l’autre réalité de Karine Schrenzel, fière « d’être entourée d’une famille unie avec trois enfants tout en conciliant, en même temps, une vie professionnelle riche ».

 

Votre vision du leadership au féminin ?

Selon Karine Schrenzel, bien que le leadership au féminin semble gagner du terrain, des progrès restent à faire : « Le leadership au féminin est plus souvent mis en lumière, notamment dans la presse, mais les femmes restent encore sous-représentées aujourd’hui ». Quant à savoir si les femmes ont une approche résolument différente du management, rien n’est moins sûr pour l’entrepreneuse ! Même si « la femme possède souvent une plus grande faculté d’empathie, une qualité d’écoute qui lui permet de tisser davantage de lien avec les équipes et de distiller une certaine bienveillance ». À ses yeux, les qualités d’un leader qu’il s’agisse d’un homme ou d’une femme sont identiques : capacité à inspirer la confiance, à guider les autres et à les influencer positivement pour attendre les objectifs.

 

Votez pour Karine Schrenzel

Autres articles proposés