Maud Bailly, vision et acculturation

Publié par le - mis à jour à

Une carrière commencée dans le public, poursuivie sur les quais d’une grande gare parisienne puis dans l’univers feutré des cabinets ministériels et enfin, depuis 3 ans, à la tête de la transformation digitale d’Accor.

  • Imprimer

Esprit vif, sens de l’analyse et de la formule, Maud Bailly a un don pour convaincre et embarquer les équipes sur des projets de transformation et d’acculturation de grande envergure.

On rembobine son parcours …

Après Normale Sup, Science Po et l’ENA, Maud Bailly débute sa carrière en 2007 à l’Inspection générale des finances où elle effectue différentes missions en France et à l’étranger. Elle choisit ensuite de rejoindre le terrain, en devenant Directrice de la gare de Paris Montparnasse, également en charge du produit TGV pour la région de Paris Rive Gauche en 2011, puis directrice des Trains, en charge de la transformation du métier des contrôleurs, en 2014. De 2015 à 2016, elle entre au cabinet du Premier ministre en tant que Chef du pôle économique et digital à Matignon, où elle travaille notamment sur le RGPD et les enjeux d’accessibilité numérique. Puis elle rejoint Sébastien Bazin, au sein du Comex d’Accor il y a 3 ans comme Chief Digital Officer, avec un « scope » très large : les systèmes d’information, la data, l’expérience client au sens large (CRM, programme de fidélité), la direction Produit & Innovation, les Ventes et la Distribution. Au sein d’Accor, elle a dans son périmètre le management de 2000 personnes et en parallèle un champ d’action matriciel, transverse et mondial, dans les 4900 hôtels du groupe présents dans 111 pays.

Les réalisations dont elle est le plus fière ? 

« Ma plus grande fierté est le lancement de notre nouveau programme de fidélité mondial, baptisé « ALL » - Accor Live Limitless, qui a été lancé le 1er janvier 2020, et dont la bascule technologique a eu lieu dans la nuit du 2 au 3 décembre dernier ! C’est l’aboutissement de mois, d’années de réflexion et de préparation ayant mobilisé des centaines de collaborateurs, dans toutes les régions du groupe, ALL a pour vocation de faire plus que jamais des hôtels des « lieux de vie », en multipliant les interactions avec nos membres, et en leur donnant la possibilité de multiplier les expériences à nos côtés, grâce à notre nouvel écosystème de partenaires. Grâce ces derniers, les membres de programme de fidélité ALL vont se voir offrir la possibilité de vivre des expériences uniques, en fonction de leurs passions (matchs du PSG, de Rolland Garros , concerts exclusifs ; masterclasses avec les plus grands chefs mondiaux), mais aussi bénéficier de services du quotidien, que ce soit dans le domaine du paiement, de la mobilité, ou de livraison à domicile, etc … 

 Sa vision des qualités et du leadership au féminin ?

Je ne sais pas s’il existe à proprement parler un leadership « au féminin ». En revanche, je suis convaincue qu’un profond levier de leadership et d’intelligence collective réside dans la promotion de la diversité, dans ses trois dimensions : la diversité hommes / femmes ; la diversité générationnelle ; et enfin la diversité multiculturelle. Chez Accor, nous avons créé le RiiSE, un réseau interne dont je suis co-ambassadrice, et qui regroupe près de 30,000 collaborateurs, partout dans le monde, au service de la diversité comme levier de leadership. Avec 50% d’hommes et de femmes, ce réseau porte des dispositifs autour de la transmission et du mentoring, des actions de lutte contre la violence et le sexisme, et a permis d’atteindre déjà 35% de femmes directrices d’hôtels…

Votez pour Maud Bailly

Autres articles proposés