Rachel Marouani, une âme d’entrepreneur

Publié par le | Mis à jour le

L’hôtellerie, le luxe et le commerce digital sont les trois piliers de sa carrière. Une trajectoire riche et semée de convictions.

  • Imprimer

On rembobine son parcours …

Elle intègre le groupe LVMH en 2005 après plusieurs années au sein du groupe Accor. Rachel Marouani y occupe les fonctions de directrice CRM puis de directrice générale marketing et e-commerce de Sephora. En 2012, elle prend la tête du joaillier FRED, avant d’être nommée présidente de la marque de maquillage Make Up For Ever. Depuis quelques mois, elle ouvre une nouvelle page qui sera marquée par le sceau de l’entreprenariat.

Les réalisations dont elle est le plus fière ?  

 «Des réalisations d’équipe, d’avoir pu entrainer autour d’une vision en fédérant les énergies pour y parvenir. Fred Joailler était une belle endormie à laquelle il fallait redonner de l’éclat. Cela a été une aventure intrapreunariale magnifique, qui a permis ce joaillier dans le cœur et la vie des femmes. La transformation a été multiple. Nous avons fait entrer une logique expérientielle et multicanale dans cette maison avec beaucoup de modernité. Un autre motif de fierté est ce que nous sommes parvenus à réaliser au sein de Sephora, en termes de connaissance consommateur et de digital. Avec toujours pour objectif que le digital soit au service de l’expérience. C’est satisfaisant de trouver la manière de donner du sens grâce à des outils, comme le CRM et le prédictif, de pouvoir tisser un lien plus intime avec nos clients, d’utiliser les nouveaux territoires d’expression et de transaction au service de l’expérience. Je suis passée de cadre dirigeante à présidente « intrapreneuse » grâce à la confiance de mes patrons. Cet esprit entreprenarial, véritablement présent chez LVMH m’a tellement plu que j’ai décidé de devenir moi-même une entrepreneuse.  C’est la prochaine page que j’écris. Evidemment autour de l’émotion du consommateur, ce qui est  le véritable luxe à mes yeux.

Sa vision des qualités et du leadership au féminin ?

« Persévérance, courage, ténacité et humilité. Telle sont les qualités des femmes qui développent l’intraprenariat en entreprise. Il faut également être en capacité de saisir les opportunités, de reconnaître les signes positifs d’entrainement et de confiance. Je suis très intéressée par ce sujet. Si je peux aider certaines à dépasser leurs doutes et à « devenir » et progresser dans leurs carrières, tout en gardant un équilibre entre le pro et le perso, je serais ravie de le faire.

Votez pour Rachel Marouani

Autres articles proposés

Hub dédie
Femme digitale

Par Femme digitale via Marketme

Unir deux enseignes de renom dans un écosystème digital vertueux. Voici le défi d’Annabel Chaussat, à la direction marketing et e-commerce de [...]