Les usages des consommateurs en matière de livraison évoluent

Publié par le | Mis à jour le
Les usages des consommateurs en matière de livraison évoluent
© alphaspirit - Fotolia

La supply chain doit s'adapter aux demandes de fiabilité et de transparence de la part de consommateurs encore tournés vers les options de livraison classiques, selon le baromètre annuel publié par SprintProject et GS1.

Je m'abonne
  • Imprimer

Alors que la proportion de consommateurs acheteurs en ligne se stabilise, elle apparaît généralisée: 92% des Français effectuent un achat sur Internet au moins une fois par an, selon l'édition 2019 du baromètre annuel "Services à la livraison: réalités sur les attentes des Français", publié par SprintProject et GS1. La fréquence des commandes, en revanche, progresse: 22% effectuent au moins un achat hebdomadaire, soit 3 points de plus qu'en 2018. La stabilisation des résultats traduit un certain équilibre entre commerce physique et en ligne. La répartition ne varie pas: les commandes en ligne concernent en priorité les biens d'équipement, suivis des produits culturels et accessoires high tech.

Déjà citée dans l'édition précédente, l'importance des conditions de livraison dans la décision d'acheter apparaît toujours déterminante. Le premier facteur demeure le prix, cité par 32% des shoppers en ligne. Lui succèdent la possibilité de retourner ou échanger aisément un achat, le délai de livraison et enfin le suivi en temps réel de l'acheminement. La facilité du retour est également un point important, puisque 47% des shoppers ont déjà renvoyé un colis.

Encore peu de demande pour la livraison ultrarapide

Concernant le mode de livraison, les offres flexibles (livraison réduite à J+1, livraison en deux heures, en une heure, en 30 minutes, le dimanche, l'installation du matériel) sont présentées par SprintProject et GS1 comme "à fort potentiel de développement". Peu utilisées, la livraison classique leur est généralement préférée. Ce, à domicile ou en point relais (pour respectivement 89% et 86% des répondants) et, dans une moindre mesure, via un drive (cité par 49% des sondés). Si le taux de satisfaction de la livraison à domicile progresse (+3 points vs 2018), elle est, en revanche, en légère baisse pour le point relais (-2%).

La variété des lieux de livraison tend à séduire les consommateurs: l'envoi chez un tiers, en consigne, la livraison géolocalisée et sur le lieu de travail bénéficient tous d'une intention d'utilisation plus élevée que le taux d'usage actuel (pour des augmentations variant entre 5 et 10%).

Par ailleurs, les problèmes de livraison demeurent fréquents et ont concerné six consommateurs sur dix au cours des 12 derniers mois. Les principales difficultés rencontrées proviennent d'un retard de livraison, d'un produit endommagé ou d'un colis non livré alors que l'acheteur était à son domicile. La non-réception de la commande ou son annulation en raison d'une rupture de stock apparaissent élevées (11 et 10% respectivement).

Méthodologie


Cette étude a été réalisée par OpinionWay pour SprintProject et GS1 France du 1er au 13 février 2019 par questionnaire auto-administré en ligne sur système CAWI, auprès d'un échantillon de 2011 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d'âge, de catégorie socio-professionnelle, de catégorie d'agglomération et de région de résidence. OpinionWay précise que les résultats de ce sondage doivent être lus en tenant compte des marges d'incertitude: 1 à 2,2 points au plus pour un échantillon de 2000 répondants.



Je m'abonne
no pic

Stéphanie Marius

Chef de rubrique

Ancien professeur de lettres modernes, secrétaire de rédaction durant quatre ans et aujourd’hui chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et [...]...

Voir la fiche
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

La rédaction vous recommande

Par Cofidis Retail

Lenjeu du retail consiste reenchanter lexperience client et apporter autre chose quune simple vente dun produit La Consumer Journey nest plus [...]

Sur le même sujet