SITL 2019, un bilan positif

Publié par le | Mis à jour le
SITL 2019, un bilan positif

La Semaine de l'innovation transport & logistique s'est tenue du 26 au 28 mars, Porte de Versailles, à Paris. La filière, dynamique, montre qu'elle poursuit sa mue. Les organisateurs du salon, confiants, pensent déjà à l'édition 2020...

Je m'abonne
  • Imprimer

Avec une fréquentation globale de 30750 participants, la 36e édition du salon dédié aux solutions du transport, de la logistique et de la supply chain enregistre une progression de son visitorat de 8,3% par rapport à 2017 (dernière édition en date Porte de Versailles, le salon s'étant déroulé en 2018 à Villepinte). Au total, 530 exposants, une centaine de conférences et de nombreux temps forts, comme l'inauguration par la ministre chargée des Transports, Élisabeth Borne, ont rythmé l'événement parisien. "La présence de la ministre montre l'intérêt que le gouvernement porte au secteur, celle des capitaines d'industrie, comme les dirigeants de Geodis, ID Logistics, Amazon ou Cdiscount, que ce salon intéresse le marché", se félicite Thomas Desplanques, directeur de division Transport et Logistique de Reed exposition France, qui signe l'évènement.

Surtout, parole d'organisateur, il n'y a pas que le volume de visiteurs qui compte, mais la qualité de la fréquentation. "Non seulement les chiffres sont à la hausse, mais le travail de segmentation que nous avons effectué semble avoir porté ses fruits en 2019, les exposants nous faisant part - à chaud - de contacts qualifiés avec des acheteurs et des patrons de PME notamment" ajoute Thomas Desplanques. Pour preuve, dès la clôture, la commercialisation des espaces pour l'édition de 2020 -annoncée du 17 au 20 mars au Parc des Expositions de Villepinte- a démarré.

Un secteur en transformation

En France, le secteur de la logistique représente près de 10% du PIB et plusieurs millions d'emplois. Aujourd'hui, son activité est clairement boostée par l'e-commerce et se transforme à la faveur des exigences des consommateurs. "Le marché, en croissance, est également en pleine mutation et portée par les innovations, la transformation s'accélère", constate Thomas Desplanques. Et d'innovations, il en a été beaucoup question pendant la semaine, qui s'est repositionnée et a créé de nouveaux espaces de démonstration et de parcours "découverte", (parcours open innovation et Smart Demo). La percée des solutions digitales se confirme, tout comme la robotisation et l'automatisation.

Le salon fournit d'ailleurs un beau terrain de jeu aux robots qui ont pu démontrer leur valeur ajoutée. À retenir aussi, "la présence des exosquelettes qui ont du mal à pénétrer le marché alors qu'ils facilitent le travail de manutention et apporte une touche techno valorisante", note Thomas Desplanques, qui regrette les freins, notamment juridiques, entravant leur déploiement dans les entreprises.

Enfin, l'événement a été riche en contenu, via les conférences, face à face et le forum des transporteurs. Et en solutions globales, de nombreux exposants ayant souhaité montrer leur capacité à mutualiser les ressources, en faisant stand commun avec des partenaires et des start-up. La 36° édition du salon a également fait une large place aux énergies nouvelles, augurant ainsi l'avenir de la filière.

Je m'abonne
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet