Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Les 10 idées e-commerce (9-13 janv.)

Publié par le

La rédaction a sélectionné pour vous 10 informations percutantes. Au menu cette semaine: Honda permet de payer depuis sa voiture, WeChat veut tuer les applis mobiles et le Uber chinois de la livraison lève 30 millions de dollars.

Je m'abonne
  • Imprimer

Honda et Visa testent le paiement mobile en voiture

Le constructeur automobile Honda, en partenariat avec Visa, a présenté cette année au CES une nouvelle technologie destinée à intégrer une solution de paiement directement dans les voitures de la marque. Le système fonctionne en partenariat avec les pompes à essence intelligentes Gilbarco et les parcmètres IPS. Lorsque l'automobiliste approche une pompe ou un parcmètre, son téléphone le détecte et une annonce s'affiche sur le tableau de bord pour demander au conducteur de payer le montant dû s'il souhaite se garer ou prendre du carburant. Le règlement se fait en un clic, sans sortir du véhicule.

L'initiative, destinée à transformer les voitures en plateforme e-commerce, demeure pour l'instant à l'état de projet.

À lire sur Mobile Commerce Daily.


WeChat veut tuer les appli mobiles

Changement radical de stratégie pour la première application de messagerie chinoise. WeChat, avec plus de 840 millions d'utilisateurs actifs, a lancé le 9 janvier des "mini-programmes", des applications intégrées ne nécessitant ni téléchargement, ni installation. Fini, donc les "app stores" sur le modèle d'Apple, et place à des applications instantanées destinées à être découvertes via ses amis ou en scannant des QR codes. Plutôt que de développer une application conventionnelle "fourre-tout", une marque pourra ainsi lancer une app par usage - par exemple, pour un service de livraison de nourriture, un mini-programme de livraison pour les entreprises, un autre pour la livraison de café, et un autre pour les amateurs de pizza. Une fois utilisés, ces mini-programmes restent répertoriés dans le WeChat de l'utilisateur ou supprimés. Après des mois de beta testing, de nombreuses compagnies sont prêtes à se lancer.

À lire sur TechInAsia

Les reliques de Yahoo! seront renommées Altaba et Marissa Mayer n'en fera pas partie

Alors que son rachat par Verizon Communications se précise, Yahoo! conserve ses 15% de parts dans Alibaba et 35,5% de parts dans Yahoo! Japon. Ces actifs subsisteront sous la forme d'une holding, renommée Altaba. Marissa Meyer ne fera pas partie du nouveau conseil d'administration. Seuls cinq membres resteront: Tor Braham, Eric Brandt, Catherine Friedman, Thomas McInerney and Jeffrey Smith. Marissa Meyer pourrait être sollicitée pour jouer un rôle dans l'intégration de Yahoo au sein de Verizon mais sa fonction n'a pas encore été annoncée.

À lire sur Tech Crunch.


Alibaba veut créer 1 million d'emplois aux États-Unis

Le président d'Alibaba, Jack Ma, a rencontré le président des États-Unis Donald Trump en début de semaine pour évoquer la création d'1 million d'emplois aux États-Unis. Jack Ma propose de mettre en place un système d'aide aux petites entreprises pour vendre à la Chine. Cette rencontre intervient alors que la Chine connaît des tensions avec l'administration entrante, Trump ayant réclamé une hausse des taxes concernant les produits chinois et accusé le pays de voler les emplois des Américains.

À lire sur Internet Retailer.


Walmart rachète ShoeBuy et continue de challenger Amazon

Avec le rachat du site de vente de chaussures ShoeBuy (70 millions de dollars), Walmart continue d'affirmer sa présence en ligne après l'acquisition en août 2016 de la marketplace discount Jet.com. Même si les trois firmes continuent de fonctionner indépendamment les unes des autres, ShoeBuy permet à Walmart de se positionner symboliquement sur le marché de la vente en ligne de chaussures - marché trusté aux Etats-Unis par Zappos, propriété d'Amazon - avec 1 million de références et 800 marques de chaussures, vêtements et accessoires. Du côté d'Amazon, les observateurs penchent pour le rachat prochain d'American Apparel désormais en faillite, ce qui offrirait au géant du e-commerce une vaste réserve de boutiques physiques.

À lire sur RetailDetail


Macy's licencie 10 000 salariés pour investir dans le e-commerce

Le département américain de Macy's a annoncé qu'il se séparerait de 10 000 salariés. Un plan de restructuration avait déjà été dévoilé en août, comprenant la fermeture de 100 magasins. Le distributeur va fermer 68 magasins en 2017, laissant 3 900 personnes sans emploi. Le but pour Macy's est d'économiser 550 millions de dollars et d'investir dans son e-shop ainsi que dans d'autres stratégies de croissance notamment vers la Chine.

À lire sur RetailDetail


95% des Millennials font des recherches sur le Web avant d'acheter en magasin

Dans une étude de l'International Council of Shopping Centers menée par ORC International, 95% des Millennials répondants prévoyaient de rechercher des informations sur un article avant de l'acheter en magasin. Le résultat est sensiblement le même pour l'ensemble des internautes interrogés, qui à 85% déclaraient rechercher des infos via leur smartphone avant de se rendre en point de vente. C'est ce qui s'appelle le "webrooming". Les 18-34 ans se démarquent toutefois car ils ont tendance à consulter leur smartphone alors même qu'ils sont déjà en boutique, jusqu'au moment d'acheter. Le "showrooming", le fait de rechercher un produit dans le magasin puis de l'acheter sur le Web, est aussi une pratique en hausse chez les Millennials, qui reste moins courante que le webrooming.

À lire sur eMarketer

Amazon ouvre son application aux retailers concurrents

Selon The Information, l'e-commerçant va inviter ses concurrents à vendre leurs produits depuis sa propre application, tout en conservant le design de leur site. Outre les comissions, l'opération aurait pour but de démocratiser Amazon Payments tout en récupérant des datas.

À lire sur The Information.

Facebook ouvre des pop up stores pour promouvoir l'oculus

Jusqu'à la fin du mois de janvier 2017, Facebook va mener une opération de promotion du casque de Samsung Gear VR, qui fonctionne sous sa technologie Oculus, au travers de pop-ups stores installés dans les centres commerciaux et aéroports de villes comme New York, Denver ou San Diego.

À lire sur Réalité Virtuelle.

Le Uber de la livraison chinois Lalamove lève 30 millions de dollars

Le service de livraison à la demande Lalamove, basé à Hong Kong, vient de boucler un tour de table de série B de 30 millions de dollars et devrait doubler sa présence en Asie à une centaine de villes. Alors que Uber Cargo a été abandonné par le géant américain l'an dernier, Lalamove serait en passe d'être rentable cette année.

À lire sur Tech Crunch.

La rédaction

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Retour haut de page