Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Les 10 innovations digitales à ne pas manquer en 2017

Publié par Dalila Bouaziz le

Les 26 et 27 avril se tient à Paris le 10e forum Netexplo consacré à l'innovation. Voici les 10 nouveautés digitales les plus prometteuses, venues du monde entier, sélectionnées et présentées cette année.

Je m'abonne
  • Imprimer

Abalaobi (Afrique du Sud), une appli pour que les pêcheurs partagent leurs données

Cette application gratuite pour les petits pêcheurs a été développée dans le cadre des Objectifs de développement durable des Nations Unies : lutte contre la pauvreté, la consommation responsable et la promotion de la durabilité.

Son intérêt ? Les pêcheurs traditionnels sud-africains utilisent l'application mobile pour mettre en ligne leurs prises et communiquer entre eux. Les avantages ? La gestion autonome des pêcheries, l'amélioration des données du gouvernement, une cartographie des ressources pour la mise en place de quotas préservant les espèces et enfin établir des relations avec les marchés.


Bitnation (Suède), la blockchain en aide aux réfugiés

Une identité officielle pour les réfugiés grâce à la blockchain, c'est ce que propose Bitnation Refugee Emergency Response (BRER). Ils peuvent ainsi obtenir une identité officielle en forme de QR code destiné aux personnes sans papiers. Cette identité est validée par les autres membres de leur famille pour créer un "Web of trust". Les réfugiés peuvent également obtenir une carte de paiement en bitcoin qui ne nécessite pas de compte bancaire. Son intérêt ? BitNation veut offrir une citoyenneté dématérialisée et toutes les institutions et rouages administratifs qui s'ensuivent comme le mariage, la naissance, etc.


Dexmo (Chine), toucher physiquement le monde virtuel

Des gants pour ressentir les objets en réalité virtuelle. Dexta Robotics est une toute jeune entreprise basée en Chine et composée de jeunes chercheurs issus des grandes université d'ingénierie britanniques et chinoises (Cambridge, Nanjing et Tsinghua). Ces sept ingénieurs ont dévoilé leur prototype final de gant bionique à retour haptique qui permet à son porteur de ressentir les forces et textures des objets qu'il saisit, non pas dans la réalité mais dans la virtualité. Son intérêt ? De multiples applications peuvent être envisagées, tant dans le domaine personnel (gaming, cybersex...) que professionnel (médical, industriel, services, production...). Cette innovation recule encore un peu plus les frontières du virtuel-réel.


India Stack (Inde), digitaliser à grande échelle la société

Prolongement du projet Aadhaar, lauréat Netexplo Observatory 2011, qui a permis de donner une identité numérique à 1, 1 milliard de citoyens indiens. L'API India Stack permet de passer aux applications concrètes avec un bouquet avancé de services aux citoyens, aux entreprises, sur les domaines bancaires, scolaires, administratifs. Une digitalisation à grande échelle qui permet la sécurisation des transactions financières et commerciales. Son intérêt ? Une organisation sociale totalement digitalisée. L'exemple unique d'un gouvernement qui apparaît comme la start-up la plus innovante du pays, en développant des services pour les citoyens à une échelle sans précédent, pour leur permettre d'accéder à tous leurs droits et lutter contre la corruption.


The Next Rembrandt (Pays-Bas), peindre comme un génie grâce à l'IA

Des historiens de l'art de l'université de Delft & des créatifs créent un logiciel qui peint dans le style de Rembrandt à l'aide d'une imprimante 3D. Afin de réaliser ce portrait inédit, les chercheurs ont analysé plus de 300 oeuvres du peintre. Ces analyses ont permis de capturer chaque détail propre à l'identité artistique de Rembrandt : plus de 160 000 fragments venant des différents travaux de l'artiste. L'ordinateur reproduit la texture caractéristique d'une peinture de Rembrandt, y compris les coups de pinceaux, les couches de peintures et la luminosité des couleurs. Son intérêt ? L'intelligence artificielle, capable non seulement de reproduire mais de créer, fait encore reculer un peu plus sa propre définition, en investissant un champ que l'on pensait jusque-là exclusivement humain, l'art !




Premonition (États-Unis), un drone chasseur de moustiques

Microsoft a mis au point un prototype de drone qui embarque un piège à moustiques robotisé et capable de les capturer directement dans leur environnement. L'objectif est d'anticiper les épidémies en identifiant préventivement les maladies infectieuses véhiculées par ces derniers. Les robots sont équipés de machine learning pour capturer des espèces bien spécifiques qui permettent ensuite l'analyse ADN nécessaire à la prévention des épidémies. L'engin possède tous les instruments d'un laboratoire miniaturisé d'analyse biologique. Les données sont par la suite transmises en temps réel sur une plateforme et traitées par des logiciels afin de réaliser le séquençage du génome.



Sixgill (Israël), pister les criminels sur le dark web

Afin de traquer la criminalité qui se cache généralement sur le dark web, la société Sixgill a développé une technologie de pointe en cybersécurité qui lui permet de découvrir et de surfer sur les sites les plus importants du dark web, pour essayer d'identifier qui sont ces criminels et les empêcher de nuire. Son intérêt ? Permettre de véritables enquêtes et interpellations dans un réseau parallèle extrêmement nocif : une innovation qui met en lumière le côté obscur du web.


3D Printed Dog Nose (États-Unis), une truffe 3D pour détecter les explosifs

Des scientifiques de l'Institut américain des standards et de la technologie (NIST) ont réussi à reproduire à l'aide d'une imprimante 3D une truffe qui ressemble au museau d'une femelle labrador retriever et surtout qui en possède les propriétés. En effet, ces chiens ont la particularité de pouvoir reconnaître des odeurs imperceptibles pour le nez humain comme la drogue, les explosifs ou même des maladies comme le cancer. Son intérêt ? Outre le fait de pouvoir assurer les missions de sécurité dévolues aux chiens, cette innovation pose la question dont la biologie inspire la technologie. Et la manière dont la technologie pourrait bien dépasser la biologie.


Your MD (Royaume-Uni), un assistant médical

Cette application médicale -validée par les médecins du National Health Service du Royaume-Uni- comprend vos symptômes, vous fournit un diagnostic et vous oriente vers le professionnel de santé le plus adapté dans votre périmètre. Son intérêt ? Outre l'objectif premier de reprendre le contrôle de sa santé et donc de pouvoir en temps réel la vérifier et agir sur elle, l'appli permet aussi, grâce à l'intelligence artificielle, de mieux vous connaître jour après jour et de fournir des réponses de plus en plus précises.



Qure.AI (Inde), un diagnostic médical grâce à l'IA

Une équipe de bio-informaticiens et de médecins propose une solution d'intelligence artificielle capable de diagnostiquer des maladies à partir d'images issues des scanners, IRM et rayons X et de cerner les tumeurs éventuelles, en détectant leur niveau de gravité. Son intérêt ? Rendre les soins médicaux plus accessibles grâce au traitement des données, pour décharger le personnel médical d'une tâche et lui permettre de passer plus de temps avec ses patients. Avec une volonté open-source affirmée : c'est en collaborant et en échangeant les données que la science progresse.


Chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et Relationclientmag.fr, ainsi que les magazines print associés, je couvre l'actualité des [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Retour haut de page