Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

DossierRH: profils et salaires sur le Web

Publié par le

1 - Encore trop peu de candidats sur la Toile

Le digital recrute... mais les candidats sur le marché ne suffisent pas à absorber la demande. Les recruteurs recherchent des spécialistes, pour des fonctions qui évoluent sans cesse.

  • Imprimer

L'économie numérique en France, et spécifiquement l'e-commerce, affiche une bonne santé insolente en ces temps difficiles. Et, par extension, un secteur en plein boom est un secteur qui recrute. Mais il peine à recruter, confronté à une pénurie de candidats. Les nombreuses offres d'emplois ne trouvent pas preneurs. Certains sites ont des besoins urgents et déclenchent des plans Orsec pour trouver les "perles rares".

Dresser un état des lieux du marché de l'emploi dans le digital est donc assez difficile, a fortiori au regard de l'actualité sociale de ces derniers mois. Au-delà de nos frontières, les enjeux liés à l'emploi dans le numérique prennent une dimension européenne. Ainsi, la Commission européenne lance une grande coalition en faveur de l'emploi dans le secteur du numérique, en vue de pourvoir jusqu'à 900 000, emplois vacants qui devraient apparaître en Europe d'ici à 2015, dans le domaine des technologies de l'information et des communications (TIC). En effet, le nombre d'emplois dans ce secteur progresse de plus de 100 000 par an. Or, le nombre de diplômés qualifiés est insuffisant pour suivre le rythme de la demande.

Dans ce contexte, les e-marchands sont optimistes. Selon une étude menée par Oxatis en début d'année, 12% des e-commerçants français (vs 20% au Royaume-Uni) ont embauché, alors que 63% ont ressenti les effets de la crise. Et 24% d'entre eux envisagent d'embaucher cette année, malgré la conjoncture économique morose. Pour autant, les auteurs de l'étude rappellent que 97% des e-commerçants ont moins de 20 salariés et, pour 67% d'entre eux, la gestion du site se concentre sur une seule personne. Du coup, dès que l'entreprise veut se développer, l'embauche s'impose. Mais les recrutements se font avec parcimonie.

Selon Jacques Froissant, fondateur du cabinet Altaïde, spécialiste du recrutement 2.0, " il manque aujourd'hui 50 000 développeurs en France ". Tous les recruteurs s'accordent à dire que le marché manque cruellement de techniciens, de data analysts et de spécialistes techniques. " Les écoles du Web se sont multipliées, mais elles forment des généralistes. Or, aujourd'hui, le digital a besoin de bons techniciens ", précise Jacques Froissant. Le marché se structure vers une spécialisation des profils recherchés.

Pour Pierre Cannet, p-dg du cabinet Blue Search Conseil, de nouveaux profils apparaissent. " L'emploi dans le digital est plutôt favorable. La moyenne d'âge est d'environ 30 ans pour les cadres. C'est un secteur qui mûrit en termes de recrutement. " Mais à la difficulté de trouver de bons profils expérimentés s'ajoute celle qui consiste à définir les qualités requises pour des candidats dont les fonctions viennent de naître. Les trois tendances qui se dessinent pour 2013 : le commerce connecté, le CRM/eCRM et les réseaux sociaux. " Et parmi les nouveaux métiers qui ont émergé en 2012, on peut citer le mobile manager, le spécialiste de l'expérience utilisateur et le social media manager ", précise Pierre Cannet. Comme le besoin crée la fonction, les embauches ne peuvent attendre dans ­l'entreprise.

" Ce n'est pas parce que les candidats sont eux-mêmes digital natives qu'ils ont une bonne connaissance des métiers qui s'offrent à eux ", commente Marc Schillaci. Un constat partagé par Mathieu Llorens, CEO d'AT Internet : " Ils savent utiliser les outils du Web naturellement mais peinent à le reconnaître comme une forme de compétences. Ils ont souvent du mal à se vendre. " Pour de nombreux acteurs, il est difficile de trouver les bons profils car les postes sont souvent techniques et évoluent très vite.

no pic

Stéphanie Marius

Chef de rubrique

Ancien professeur de lettres modernes, secrétaire de rédaction durant quatre ans et aujourd’hui chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet