En ce moment En ce moment

Automatisation SEA: Channable s'attaque au marché français

Publié par Stéphanie Marius le - mis à jour à
Automatisation SEA: Channable s'attaque au marché français
© Coloures-Pic - stock.adobe.com

Déjà présente au Benelux et en Allemagne, la scale-up Channable arrive en France et promet aux e-commerçants d'accroître leur visibilité en ligne à moindre coût.

Je m'abonne
  • Imprimer

La scale-up Channable s'attaque au marché français. Créée en 2014 aux Pays-Bas par Rob van Nuenen, Stefan Hospes et Robert Kreuzer, elle édite une solution combinant la gestion de flux et l'automatisation SEA ("search engine advertising", ou référencement payant) à destination des e-commerçants et agences marketing.

La promesse: augmenter la visibilité en ligne des annonceurs. L'entreprise compte notamment parmi ses clients le groupe Pierre&Vacances-Center Parcs, Danone et Bouygues Telecom.

L'automatisation de flux permet aux marchands d'importer leur flux dans l'outil et de l'optimiser via un système de règles avancé avant de l'envoyer vers 2500 plateformes (comparateurs de prix, sites d'affiliation, réseaux sociaux et marketplaces). L'automatisation SEA vise à générer automatiquement des milliers d'annonces textuelles dynamiques pour Google Ads et Microsoft Advertising, dont le contenu se fonde sur les données du flux de l'annonceur. Ce dernier peut ainsi gérer l'intégralité de ses annonces depuis une seule interface et suivre la performance de ses produits.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

no pic

Stéphanie Marius

Chef de rubrique

Ancien professeur de lettres modernes, secrétaire de rédaction durant quatre ans et aujourd’hui chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et [...]...

Voir la fiche
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

Sur le même sujet

Marketing

Par Clément Fages

Le Groupe Médiaperf annonce le rachat de Fidme, start-up française spécialisée dans la dématérialisation des cartes de fidélité qui compte plus [...]