Decathlon avance à fond sur l'intelligence artificielle

Publié par Barbara Haddad le | Mis à jour le
Decathlon avance à fond sur l'intelligence artificielle

Grégory Vanuynsberghe, Artificial Intelligence Project Leader pour Decathlon, présente six chantiers identifiés où l'intelligence artificielle aura un rôle à jouer pour l'entreprise dans les années à venir.

Je m'abonne
  • Imprimer

À quoi ressemble l'horizon de l'intelligence artificielle ? Au sein de Decathlon, au Canada, 6 chantiers sont d'ores et déjà bien identifiés.

1/ Améliorer les détections

"L'utilisation de l'IA va nous permettre une meilleure détection des tendances, mais aussi des signaux faibles, notamment grâce à l'analyse de ce qui se dit sur le web (réseaux sociaux, blogs, les forums etc.). L'objectif étant d'identifier au plus tôt les attentes et phénomènes émergents afin d'adopter une démarche proactive dans la création de nouveaux services et produits", témoigne Grégory Vanuynsberghe, Artificial Intelligence Project Leader pour Decathlon.

2/ Identifier des similarités
Par l'analyse de multitude de données, l'IA est en mesure, par corrélation, d'identifier des moments clés par exemple dans la pratique d'un sport où le sportif va sûrement avoir besoin de faire évoluer son équipement pour qu'il corresponde à son nouveau niveau. Cela permettra alors à l'enseigne d'adresser un message personnalisé à ses clients, s'ils le souhaitent, au bon moment, mais aussi, pourquoi pas, par similarité de proposer la découverte de nouveaux sports.

3/ Personnaliser les communications
Grâce à une meilleure connaissance du sportif, l'enseigne sera en mesure d'une meilleure contextualisation des messages et des offres proposés à chaque sportif, poussant ainsi vers l'individualisation de la communication, que ce soit tant dans les produits, que les conseils ou les lieux de pratiques recommandés, toujours avec le consentement des sportifs.

4/ Automatiser les tâches répétitives
L'utilisation de l'IA par les collaborateurs leur fera bientôt gagner du temps sur les tâches chronophages et répétitives. "Les collaborateurs pourront ainsi se concentrer sur des activités à plus forte valeur ajoutée comme la relation humaine, la créativité, l'analyse des performances en vue d'optimisations etc. et leur permettre ainsi de se concentrer sur ce qu'ils aiment le plus", relève Grégory Vanuynsberghe.

5/ Prévoir les ventes
Grâce aux algorithmes prédictifs, l'IA permettra à l'enseigne une meilleure anticipation des chiffres d'affaires prévisionnels par exemple par magasin pour s'adapter aussi bien aux données du passé qu'aux prévisions météorologiques. Tout comme, elle rendra possible une meilleure prévision des ventes pour un produit.

6/ Optimiser les recommandations
L'IA offre aussi la possibilité d'adapter les recommandations que ce soit pour un sportif ou un magasin donné. "Ainsi, nous pourrons adapter les produits mis en avant pour chaque magasin ou la recommandation de conseils ou services spécifiques en fonction du profil de la personne si elle est d'accord, toujours dans l'optique d'optimiser l'accompagnement de la pratique sportive" fait par Gregory Vanuynsberghe qui conclut "l'important est de pouvoir être fier de ce que l'on fait de ces nouvelles données et algorithmes, dans un souci d'éthique et d'apport de valeurs pour nos sportifs dans leur pratique".

Je m'abonne
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

La rédaction vous recommande

Par Cofidis Retail

Lenjeu du retail consiste reenchanter lexperience client et apporter autre chose quune simple vente dun produit La Consumer Journey nest plus [...]

Sur le même sujet