En ce moment En ce moment

Nouvelle hausse de l'e-commerce français au 3e trimestre

Publié par Caroline Clermont le | Mis à jour le
Nouvelle hausse de l'e-commerce français au 3e trimestre

La Fevad a dévoilé jeudi 21 novembre les résultats des ventes en ligne au 3e trimestre. Le marché de l'e-commerce devrait dépasser les 100 milliards d'euros sur l'ensemble de l'année, conformément aux prévisions du début d'année. Le mobile s'impose de plus en plus.

Je m'abonne
  • Imprimer

A la veille des opérations promotionnelles du Black Friday et du Cyber Monday, la Fevad présente les résultats de son baromètre sur les ventes Internet au 3e trimestre.

Les ventes en ligne en hausse de 11%

Le chiffre d'affaires global de l'e-commerce a progressé de 10,8% par rapport au 3e trimestre de 2018. Au total, les ventes en ligne du trimestre ont atteint 24,6 milliards d'euros (vs 22,2 milliards d'euros au 3ème trimestre 2018). Les ventes du trimestre représentent 426 millions de transactions produits/services soit +14,2% sur un an. Elles continuent à être portées par une hausse du nombre d'acheteurs et du nombre de sites marchands qui compensent la baisse du montant moyen des transactions.

Cette diminution est moins importante ce trimestre (-3%) sûrement freinée par la bonne tenue des ventes de voyage, tourisme : le panier moyen est de 58 euros au 3e trimestre (vs 59,50 euros en 2018). La fréquence d'achat continue également de progresser avec 12,5 transactions sur le trimestre (+8%) pour un total de 724 euros soit 36 euros de plus en un an.

"L'augmentation du nombre de cyberacheteurs se poursuit, souligne Marc Lolivier, délégué général de la Fevad. Elle est notamment liée au développement de l'offre qui dynamise la demande, à la fois les pure players et les magasins physiques qui ouvrent des sites en complément de leur activité." Depuis le début de l'année, l'accroissement du nombre de sites marchands actifs est plus rapide : ils sont 16% de plus que l'an dernier soit un total de 191 700 sites (vs 164 700 au 3e trimestre 2018).

Avec un chiffre d'affaires de 74 milliards d'euros sur les 9 premiers mois de l'année, le marché de l'e-commerce devrait dépasser les 100 milliards d'euros sur l'ensemble de l'année, conformément aux attentes du marché.

Les sites leaders maintiennent leur progression

Les sites leaders du Panel iCE 100 affichent une croissance comparable à celle des 6 premiers mois. Pour les sites de ventes de produits B to C, la progression sur un an atteint +5,8% dans un contexte de la consommation des ménages en légère amélioration (+1,3% au 3e trimestre 2019 - Source : Banque de France hors alimentaire, hors auto).

Pour les ventes B to B, le canal de commande en ligne continue d'enregistrer des taux de croissance à 2 chiffres : +17,7%. Le contexte d'investissement des entreprises est porteur, favorisé selon l'Insee par l'investissement des administrations publiques locales en cette période précédant les élections municipales. Les ventes de voyage restent dans la tendance avec une hausse de +9% après +11% au 1er semestre 2019.

Le m-commerce s'affirme

Le m-commerce continue de progresser à un rythme trois fois plus rapide que l'ensemble de l'e-commerce. Ainsi, le mobile est un canal de plus en plus privilégié par les cyberacheteurs. "Il est un écran à disposition en permanence. Le mobile pousse à acheter, du fait de la simplicité et la rapidité d'utilisation", souligne Jamila Yahia-Messaoud, directrice du département Consumer Insight de Médiamétrie. Le mobile est devenu un vecteur de croissance majeur pour l'e-commerce et cette tendance va se poursuivre." Les ventes sur terminaux mobiles des sites du panel iCM progressent de 18% au 3e trimestre. Le canal mobile représente 40% de leur chiffre d'affaires total soit 5 points de plus sur un an. Sur les terminaux mobiles, les paniers moyens restent un peu plus bas : environ -15% pour l'achat de produits et - 30% pour l'achat de voyages.

"Nous constatons une banalisation de l'achat sur mobile. Ce canal est devenu un élément de croissance important pour l'e-commerce. Il est aujourd'hui au même niveau que l'ordinateur, explique Jamila Yahia-Messaoud. Le seuil des 40 millions a cyberacheteurs a été atteint. Ce chiffre cache une tendance importante: le mobile devient majeur dans l'acte d'achat, autant au niveau de sa préparation que de sa concrétisation".

Les ventes réalisées sur les places de marché augmentent de 11% sur le 3e trimestre 2019 . Elles représentent 32% du volume d'affaires global internet des sites distributeurs qui participent au panel iPM.


Je m'abonne
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet