Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Les 10 idées e-commerce (18-22 janv.)

Publié par le

La rédaction a réalisé pour vous une sélection d'informations percutantes. Au menu cette semaine: 6000 employés d'Alabama vont former le premier syndicat d'Amazon, Fast Retailing bat son record de ventes pré-pandémie et Flipkart s'allie avec 5000 points de vente.

Je m'abonne
  • Imprimer

6000 employés d'Alabama vont former le premier syndicat d'Amazon

Amazon, longtemps présenté comme fermement opposé aux syndicats de travailleurs, va finalement compter son premier syndicat en Alabama. 6000 collaborateurs vont voter pour leurs délégués par correspondance le mois prochain.

À lire sur Business Insider.


Fast Retailing bat son record de ventes pré-pandémie

Fast Retailing, propriétaire de la marque Uniqlo, communique ses résultats trimestriels et se réjouit de la reprise de ses ventes, liées à la résurgence de la Chine et à la hausse de la demande pour des vêtements confortables. Le groupe enregistre un bénéfice de 1,09 milliard de dollars au dernier trimestre, en hausse de 23% par rapport à la même période l'an dernier.

À lire sur Inside Retail.


Flipkart lance SuperCoin Pay et s'allie avec 5000 points de vente

L'Indien Flipkart, propriété de Walmart, permet désormais à ses clients de régler leurs achats au sein d'environ 5000 magasins (dont TimesPoints, Peter England, Cafe Coffee Day et Flying Machine) via sa nouvelle solution SuperCoin Pay, intégrée à son programme de fidélisation. Les membres reçoivent des SuperCoins lorsqu'ils effectuent des achats en ligne sur la plateforme Flipkart.

À lire sur Tech Crunch.


Le directeur e-commerce de Walmart démissionne

Marc Lore, directeur e-commerce de Walmart USA, quitte l'entreprise à la fin du mois de juin. La star de la vente en ligne prévoit d'écrire un livre, de lancer une émission de télévision et de bâtir une ville fondée sur une "version réformée du capitalisme", selon ses déclarations. Marc Lore avait rejoint Walmart lors de la vente de sa start-up, Jet.com, au groupe de distribution en 2016.

À lire sur Business Insider.


Amazon met un terme à Amazon Pentry

Amazon cesse de proposer son service Pantry, dédié à la livraison d'articles d'épicerie et de produits essentiels. Lancé en 2014, Prime Pantry devait permettre aux consommateurs de se faire livrer des produits peu rentables à l'envoi car lourds, volumineux et peu coûteux. L'offre était disponible pour les membres du programme Prime et pour les clients Amazon détenteurs d'un abonnement facturé 5 dollars par mois.

À lire sur Bloomberg.


Un taux de vacance record dans l'immobilier commercial aux Etats-Unis

La crise liée au coronavirus a mené à une fermeture record de magasins aux États-Unis en 2020, en particulier à Manhattan. Après un précédent record en 2020 avec 12200 fermetures de magasins d'enseignes, le taux de vacance de l'immobilier commercial devrait grimper de 5,7% cette année, selon une étude du cabinet CoStar. Une tendance particulièrement marquée dans les centres commerciaux, lesquelles devaient se trouver confrontés à "une hausse des taux de vacance", selon l'étude.

À lire sur Forbes.


Walmart lance des boîtes intelligentes pour garder les commandes au frais

Walmart noue un partenariat avec HomeValet pour faciliter la livraison de denrées périssables au domicile des clients. HomeValet crée des boîtes intelligentes divisées en plusieurs parties pour conserver au frais les aliments à conserver au frais ou surgelés. Un programme test est lancé dans la ville de Bentonville, en Arkansas.

À lire sur Business Insider.


Bloom&Wild lève 102 millions d'euros pour se développer en Europe

La start-up londonienne Bloom&Wild, spécialisée dans la livraison de fleurs, boucle une levée de fonds en série D de 102 millions de dollars afin de s'étendre en Irlande, en France, en Allemagne ainsi qu'en Autriche. L'opération est menée par General Catalyst, accompagné d'Index Ventures, Novator, Latitude Ventures et D4 Ventures.

À lire sur Tech Crunch.


Amazon, Target et Walmart laissent les clients conserver les produits dont ils ne veulent pas

Les retours de commandes devraient atteindre l'équivalent de 101 milliards après la période de Noël aux États-Unis, selon la National Retail Federation. Anticipant une hausse des coûts liés aux retours, plusieurs retailers modifient leur politique: Amazon étend la période d'un mois et ajoute des points de retour, Walmart noue un partenariat dédié avec FedEx mais surtout, les retailers laissent leurs clients conserver les produits après une demande de retour.

À lire sur Business Insider.


Deliveroo valorisé 7 milliards de dollars avant une possible IPO

La plateforme de livraison de repas Deliveroo boucle une nouvelle levée de fonds de 180 millions de dollars, notamment auprès d'Amazon, et est désormais valorisée à 7 milliards de dollars. Son fondateur, Will Shu, indique que l'entreprise se prépare à une IPO et indique que les sommes récoltées serviront à améliorer le service pour les clients, les livreurs et les restaurateurs.

À lire sur The Guardian.


La rédaction

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Retour haut de page