Infographie Les baby-boomers, nouveaux acheteurs en ligne avec le confinement

Publié par Dalila Bouaziz le

Foxintelligence lance un baromètre hebdomadaire du e-commerce, basé sur un panel de consommateurs en Europe. Semaine 3 de confinement : les baby-boomers nouveaux acheteurs en ligne ; les applications mobiles en dernier recours pour s'occuper. Panorama de toutes les tendances du secteur.

  • Imprimer

"A l'aube d'un nouvel allongement de la durée du confinement, les ventes en ligne (alimentaire, non-alimentaire et dématérialisé) continuent de jouer leur rôle de support de la consommation avec des délais de livraison qui commencent à se stabiliser, voire se raccourcir pour Carrefour, analyse Edouard Nattée, président de Foxintelligence. Se nourrir, s'occuper et occuper les enfants restent les 3 grands motifs de commande pour les Français. D'autres secteurs, comme la mode ou la décoration, qui ne constituent pas des priorités pour les consommateurs, continuent leur chemin de croix. Autre phénomène important dans cette période exceptionnelle : la conversion des baby-boomers (+65 ans) au drive et à la livraison à domicile."

Les baby-boomers boostent les différentes catégories

Si l'e-commerce alimentaire reste globalement stable, il progresse fortement auprès des baby-boomers qui se sont notamment mis à effectuer leurs achats de nourriture en ligne : 68% des clients de cette génération sont en effet des nouveaux consommateurs depuis le confinement. Et les trois enseignes qui parviennent le mieux à capter ces nouveaux acheteurs sont Leclerc, avec 34% de parts de marché, Intermarché (18%) et Super U (16%) auprès de cette génération spécifique.

L'e-commerce non-alimentaire progresse légèrement, boosté par les baby-boomers, qui augmentent leurs dépenses. Mais cette embellie ne profite pas à Amazon, qui enregistre 36% de parts de marché en semaine#3 contre 38% avant le confinement. Du côté des catégories qui ont la cote pour se divertir, le high tech remplace les articles de sport dans le top 5 et les instruments de musique font une entrée en fanfare, connaissant un succès fulgurant auprès des générations X et Y et Z ! Après avoir épuisé toutes les sources de distractions, les Français semblent ensuite se tourner vers leur mobile, avec des achats d'app et in-apps en augmentation de 30%.

Le jeu vidéo se stabilise à un niveau 163% plus haut qu'avant le confinement.

Méthodologie :

Foxintelligence a étudié les ventes effectuées en ligne en France, au cours des semaines du 2 au 8 mars (semaine de référence) et des semaines suivantes. Les variations sont calculées en prenant comme indice 1.0 la semaine du 2 au 8 mars et en la comparant aux ventes réalisées la semaine passée. Sauf mention contraire, les indices sont basés sur le chiffre d'affaires des différents acteurs (sauf alimentaire, en nombre de commandes), sur la base de notre panel de 500,000 consommateurs digitaux en Europe. Les analyses comprennent la totalité des acteurs majeurs des différents secteurs et en particulier Amazon sur l'e-commerce alimentaire et non-alimentaire, ainsi que toutes les ventes réalisées sur des places de marché par des vendeurs tiers (ex. plus de 50% du chiffre d'affaires d'Amazon, ManoMano etc.).

Chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et Relationclientmag.fr, ainsi que les magazines print associés, je couvre l'actualité des enseignes [...]...

Voir la fiche
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

Sur le même sujet

Retail

Par Dalila Bouaziz

L'enseigne spécialisée dans le déstockage de grandes marques, dont les magasins sont fermés depuis le 30 octobre, se digitalise avec la mise [...]