En ce moment En ce moment

Comment trouver de nouveaux clients grâce au SEO

Publié par le - mis à jour à
Comment trouver de nouveaux clients grâce au SEO

Avoir de la visibilité est toujours une bonne chose en soi, mais bien souvent cela ne sert strictement à rien. La clé, c'est de faire en sorte que chaque visiteur compte et puisse devenir un vrai client durable, si possible fidèle. Mais comment faire cela en SEO ? Début de réponse.

Je m'abonne
  • Imprimer

Pour référencer un site Internet, il faut définir une stratégie qui allie aspects techniques, aspects marketing et aspects sémantiques. Vous lirez ainsi très souvent qu'il faut travailler sur plusieurs piliers :

  • les aspects techniques ("est-ce que Google comprend mon code et est-ce que je ne lui donne que ce qui est nécessaire ?") ;
  • les contenus et la structure du site (vos menus, votre catégorisation, les termes employés, les sujets traités, etc.) ;
  • la popularité ("est-ce que d'autres sites parlent de moi ?").

Insuffisant pour plusieurs raisons

La concurrence est souvent rude. Il vous faudra ajouter d'autres aspects clés dans cette stratégie web : temps de chargement, expérience utilisateur, différenciation, stratégie marketing et ainsi de suite.

Une autre raison, sans doute la plus importante, est qu'une bonne stratégie en référencement naturel est une stratégie qui garde en tête le vrai objectif, à savoir convertir un internaute en client.

Quel est le modèle économique du site ?

Avant tout, posez-vous les bonnes questions : quels sont les objectifs de votre site ? Autrement dit, quel est son modèle économique ?

Les réponses peuvent être variées : site e-commerce (vente de produits), abonnement à un outil, publicité en ligne, revente de base de données et bien plus. On peut même cumuler plusieurs de ces modèles économiques.

Quels sont les besoins des internautes ?

Il faut réfléchir à son secteur d'activité pour comprendre les internautes. Pour cela, il s'agit de travailler avec plusieurs méthodes complémentaires :

  1. une étude de marché classique en réalisant une analyse marketing traditionnelle de son secteur d'activité offline : SWOT, 4P et autres matrices vous aideront ;
  2. une enquête auprès des différents clients actuels de la société, des vendeurs ou encore auprès du service après-vente : ce sont souvent eux qui parleront le mieux du secteur d'activité ;
  3. une analyse concurrentielle des autres sites Internet du secteur : que proposent-ils, quelles sont leurs stratégies de communication et quels sont les sujets qu'ils abordent ?
  4. une étude de mots-clés.

C'est ce dernier point qui est important : faire une analyse sémantique de tous les termes tapés par les internautes permet de réellement comprendre leurs besoins. Pour cela, on pourra utiliser des outils comme UberSuggest, SemRush, Yooda, l'outil de planification des mots clés d'Adwords ou encore Mangools. Utilisez d'ailleurs les résultats des trois premières étapes pour étoffer cette analyse.

L'objectif est tout d'abord :

  • de lister tous les termes plus ou moins proches de votre secteur d'activité ;
  • d'obtenir le volume de recherche (donc le volume de clics potentiels) de chacun d'entre eux ;
  • de les classer par thématique.

Cependant, c'est loin d'être suffisant. Il faut aussi éliminer ceux qui ne sont jamais tapés (inférieur à 10), puis rajouter une information cruciale : l'intention. On peut en effet classer les expressions recherchées selon 4 grandes catégories :

  • Navigation : l'internaute cherche un site, une adresse ou encore un numéro de téléphone : par exemple "Fnac"
  • Transaction : l'internaute veut acheter directement : par exemple "acheter voiture pas cher"
  • Recherche commerciale : l'internaute est en phase de recherche ou de comparaison avant achat : par exemple "quel est le meilleur aspirateur ?"
  • Information : l'internaute cherche une information

Vous aurez ainsi un fichier Excel qui listera :

  • les termes ;
  • le volume mensuel moyen des recherches ;
  • la ou les thématiques ;
  • l'intention de recherche.

Mes services, mes produits ou mes fonctionnalités répondent-ils au besoin ?

Une fois que cette liste exhaustive est créée, regardez si vos produits, vos services, vos contenus ou vos outils en ligne permettent d'y répondre. C'est la base d'un référencement qui convertit. Cela ne sert à rien de se positionner sur un terme sur lequel vous ne pourrez pas répondre au besoin.

Car c'est bien là le nerf de la guerre. Pour chaque terme, vous devrez rajouter une autre information : est-ce que je peux ou non répondre aux différents besoins de chacune des expressions tapées ?

Il faut donc créer du contenu et des liens spécifiques en priorisant les termes. Commencez par les mots-clés de transaction et ceux de recherche commerciale qui ont un volume important et pour lesquels on peut répondre au besoin.

Que veut l'internaute (et qu'est-ce que Google met en avant) ?

Pour terminer, avant de vous lancer dans la rédaction de vos contenus (ou l'optimisation de ces derniers), dans la catégorisation ou encore dans la création de liens, il faut prendre le temps de faire une dernière analyse : que recherche l'internaute lorsqu'il tape chaque expression ?

Parfois la réponse sera simple, par exemple avec "acheter aspirateur silencieux". C'est parfois plus complexe comme "méthode pour désherber". Dans ce dernier cas, je peux chercher des méthodes de travail, des outils ou des produits.

Regardez aussi tout simplement ce que va afficher Google :

  • Quels contenus naturels sont mis en avant ?
  • Y a-t-il des contenus enrichis comme :
    • des images ?
    • des vidéos ?
    • une définition ?
    • une liste des autres questions que se posent les internautes ?
    • une carte ?
    • etc.

Ce n'est qu'après avoir fait ces analyses que vous saurez quels mots-clés peuvent vous permettre d'obtenir des clients et non juste des visiteurs. A vous ensuite d'optimiser techniquement votre site, de rédiger des contenus pertinents, de correctement les catégoriser et de créer des liens vers votre site.

En savoir plus

Daniel Roch est consultant SEO et WordPress depuis 2008. Spécialisé dans le référencement naturel de WordPress, il est particulièrement actif sur le site de son agence SEO SeoMix créée en 2013. Il est aussi actif via les nombreuses conférences qu'il donne partout en France (WordCamp, SEOCamp, SMX Paris, WebCampDay, etc.) ou via le livre "Optimiser son référencement WordPress" - éditions Eyrolles, avec son site dédié WP Référencement. Vous pourrez aussi le retrouver sur son blog personnel Daniel-roch.fr.

Je m'abonne

Daniel Roch, fondateur de SeoMix

Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet