En ce moment En ce moment

Quelles sont les habitudes d'achat des touristes en Europe ?

Publié par Dalila Bouaziz le - mis à jour à
Quelles sont les habitudes d'achat des touristes en Europe ?
© Creatix - Fotolia

La plateforme de paiement internationale Adyen livre des enseignements sur le comportement d'achat des touristes en Europe.

Je m'abonne
  • Imprimer

Quel est le comportement d'achat des touristes en Europe ? Adyen, la plateforme de paiement, partage ses dernières données récoltées en boutique et décrypte les habitudes d'achats des touristes en Europe.

Le touriste chinois à l'assaut des grands centres commerciaux

Les touristes chinois sont très friands des centres commerciaux situés au centre et même aux alentours des grandes villes. Plus de 40% de toutes leurs transactions observées en Europe sont réalisées dans de grands complexes commerciaux. Un comportement à l'inverse de ceux des touristes américains (moins de 2%) ou brésiliens (moins de 5%).

Le voyageur chinois a davantage tendance à concentrer ses visites dans les zones urbaines. Seulement 22% des transactions chinoises se font en dehors des grandes villes, contre près de 30% des transactions américaines et 32% des Brésiliens. Le touriste chinois demeure l'une des plus précieuses clientèles pour les commerçants. Les chiffres Adyen montrent que les voyageurs chinois effectuent deux fois plus d'achats à l'étranger que les autres groupes de touristes et leur taux de transaction moyen est quatre fois plus élevé, autour de 400€.

Les moyens de paiements les plus utilisés par les Chinois en boutique demeurent le système de carte UnionPay à 80%; le portefeuille électronique Alipay à 16,8% et le paiement mobile WeChat Pay à 1%.

Les Américains en tête des visiteurs non européens

Les touristes non européens les plus nombreux dans la plupart des pays européens sont les Américains. Bien qu'ils partent à la découverte de nombreux pays, une préférence semble se dessiner pour Londres, Amsterdam et Paris.

Les cartes de crédit constituent de loin le moyen de paiement le plus utilisé par les touristes américains. Les wallets tels qu'Apple Pay sont de plus en plus appréciés des touristes qui limitent toujours un peu plus la possession d'argent liquide. Ce moyen de paiement ne requiert aucune conversion de devise et peut être facilement rechargé à l'étranger.

Les moyens de paiements les plus utilisés par les Américains en boutique sont les cartes Visa et Mastercard pour 59% et 23%; les cartes American Express à 15%.

Quid des touristes européens ?

Une partie des acheteurs européens privilégie pour ses " achats touristiques " les zones frontalières. Ainsi, les Autrichiens se rendent à Munich, les Suisses à Milan, les Allemands à Vienne... Les touristes des pays Nordiques se déplacent quant à eux beaucoup plus loin et plus au Sud. Les Suédois sont favorables à Majorque, tandis que les Finlandais vont à Malaga et les Norvégiens à Alicante.

Les Français et les Britanniques sont parmi les touristes européens les plus représentés sur le continent. Les Français étant considérés comme le premier touriste européen à Barcelone, Bruxelles, Genève, Lisbonne, Londres et Madrid avec une forte saisonnalité en août. Les Britanniques sont très présents à Amsterdam, Berlin, Budapest, Copenhague, Francfort, Paris et Varsovie.

Les moyens de paiements les plus utilisés par les Français en boutique sont les cartes Visa & Mastercard : 64,5% & 32% et American Express à 2%. Pour les Anglais, ce sont les cartes Visa & Mastercard : 50% & 44% et American Express : 5%.

Le top 5 en France

Les transactions touristiques se concentrent bien sûr à Paris et plus particulièrement autour du quartier de l'Opéra dont le taux de transaction moyen est d'environ 1 000 € par touriste. Les cinq plus grandes villes françaises en termes de population - Lyon, Marseille, Nice et Toulouse - ne rassemblent qu'une infime part des transactions touristiques observées en France.

  • Méthodologie :

Les données sont basées sur les transactions en points de vente d'Adyen en Europe. Toutes les données sont traitées anonymement, de sorte qu'il n'est pas possible d'identifier les transactions des acheteurs individuels ou des marchands Adyen, conformément à la réglementation RGPD.


Je m'abonne

Journaliste pour Ecommercemag.fr, Relationclientmag.fr et E-marketing.fr. Je suis en veille sur le retail, la consommation, mais pas que...

...

Voir la fiche
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet