Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Demandware dévoile sa vision de l'e-commerce de demain

Publié par François Deschamps le

Le sommet européen du géant américain des solutions e-commerce s'est tenu à Barcelone du 5 au 7 octobre. L'occasion de lever le voile sur la vision de ses dirigeants à propos de l'avenir du commerce en ligne.

Je m'abonne
  • Imprimer

Les prochaines innovations de rupture

Le Fondateur de Demandware, Stephan Schambach a ouvert le sommet en livrant son point de vue concernant les innovations de rupture à venir dans l'univers du digital. Selon ce dernier, la prochaine décennie sera marquée par :

- Le passage au paiement virtuel mené par "Apple Pay", plus sécurisé et plus simple d'utilisation que les modes de m-paiement existants.

- La logistique relative aux livraisons, Amazon menant la fronde cette révolution avec l'usage de drones, ou encore le service de livraison en phase de test en Californie de la société Uber.

- Un éloignement de l'informatique connu sous la forme du HTML et des navigateurs Web, remplacé par des applications mobiles natives, sur tablettes et smartphones.

Pour Stephan Schambach, dans l'univers du retail, "la voix du changement ne sera jamais plus lente qu'aujourd'hui".

La distribution, pleinement bouleversée

Jeff Barnett, COO chez Demandware est enthousiaste : "c'est une période excitante pour le monde de la distribution, bouleversé par de profonds changements s'inscrivant dans la logique Anywhere, anytime, anydevice". L'omnicanal, les places de marché, le cloud computing, les big datas... "une bonne plateforme e-commerce doit être centrée sur autour du client, l'information, facilitant le commerce dans son ensemble, physique et digital, valorisant le contenu pour relier véritablement les marques et les consommateur".

Le contenu au service des marques

Aux États-Unis, 50% des ventes dans le retail sont influencées d'une manière ou d'une autre par le digital. Pourtant, le taux de conversion moyen du e-commerce ne dépasse pas les 3,5%. Pour Scott Galloway, professeur de marketing au NYU Stern (school of business) et fondateur du Think Tank L2, il faut se servir du pouvoir des mots et des images : "Ces dernières sont 50 fois mieux absorbées par le cerveau humain que les mots. C'est la raison pour laquelle elles doivent de plus en plus de marques utilisent de grands visuels sur leurs sites. Demain il faut pouvoir proposer aux internautes d'acheter depuis une vidéo".

Pour autant les images ne doivent pas être décorrélées du contenu éditorial, celui-ci devant en priorité servir la hausse du taux de conversion. Pour cela, Scott Galloway voit une seule solution : "Il faut unifier les parties contenu et transactionnelles des sites de marques, à l'instar de Lacoste et Levis".

Évolution et personnalisation

Avec plus de 225 millions de visiteurs uniques à travers le monde, les sites marchands ayant recours à Demandware se doivent d'être à l'écoute des tendances de marché. Pour Tom Ebling, CEO de Demandware, il faut être capable "de créer de l'engagement avec ses clients, et les inspirer partout dans le monde afin d'augmenter la profitabilité des plateformes marchandes". Chez Demandware cela passe notamment par des investissements massifs dans les technologies, les partenariats, les services et la communauté d'utilisateurs. Une bonne plateforme Web doit reposer sur une infrastructure évolutive capable de s'adapter aux particularités et à l'identité d'une marque grâce à des fonctionnalités de personnalisation.


Chef de rubrique Commerce mobile pour E-Commerce Magazine et ecommercemag.fr. Applis, levées de fonds, nouvelles technologies, création de [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Retour haut de page