Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

[Spécial B to B] 11 start-up qui révolutionnent le marketing B to B

Publié par le

Le marketing B to B fait plus qu'évoluer, il mue. Parce que les entreprises sont en quête d'efficacité, elles recherchent des outils pour toucher les bonnes cibles au bon moment. Finie la politique du doigt mouillé : les martech réinventent chaque jour le métier...

Je m'abonne
  • Imprimer

Dataiku : les Big data pour tous

Avec Data Science Studio de Dataiku, toutes les entreprises, y compris les plus petites et quelle que soit leur maturité technologique, se réapproprient la gestion de leurs données. Comment ? Grâce à l'analyse de façon automatisée d'une immense quantité de données brutes et ce afin d'élaborer des algorithmes prédictifs pour du ciblage clients ou de la recommandation produits. Fondée en 2013, Dataiku a reçu de nombreuses récompenses (prix de la start-up digitale en 2014, concours mondial de l'innovation en 2015, grand prix de l'innovation digitale en 2016), et accompagne des entreprises telles que L'Oréal, Axa, ou encore Showroomprivé.

www.dataiku.com


Artefact : un service clé en mains

L'agence Artefact a adopté un positionnement hybride : au-delà de la solution technologique reposant sur l'exploitation des données, elle apporte le conseil marketing, et promet des des campagnes ­marketing créatives. Ainsi, Artefact se charge de bâtir un projet data sur mesure en définissant les axes ­stratégiques et en déployant les moyens opérationnels nécessaires pour atteindre les objectifs fixés. L'ensemble des savoir-faire sont réunis au sein d'une seule et même entité.

http://www.artefact.is/


Mazeberry : optimisez votre efficacité

Mazeberry édite une plateforme SaaS qui se connecte aux outils classiques de collecte de data (DMP, CRM, Ad server) pour analyser l'efficacité des différents canaux de distribution d'une campagne e-marketing (affiliation, e-mail, display). Basée à Lille, l'entreprise se positionne comme un outil d'optimisation des coûts d'acquisition client en exploitant une large batterie de données. " Le grand défi des marques, c'est de réconcilier le parcours on line et off line de leur client, explique Thibaut Lemay, CEO et fondateur de Mazeberry. Or, pour cela, il faut être en mesure de mettre des données souvent hétéroclites en perspective. " Commercialisée en mode cloud, la solution de Mazeberry est distribuée via une licence annuelle dont le volume de conversion fixe le montant. " Mazeberry est proposée à partir de 6 000 € par an environ, elle est compatible avec la plupart de solutions big data et s'intègre facilement dans le système d'information de l'entreprise. " Si la start-up, qui vient de recevoir le pass French Tech, enregistre une croissance phénoménale de 1 660 % en quatre ans, son fondateur garde les pieds sur terre : " Nous nous sommes rapidement imposés sur notre marché en France, mais nous sommes également confrontés à des problématiques d'hypercroissance tant sur le plan RH que sur le déploiement de nos offres et restons donc vigilants à ne pas nous perdre en chemin. Nous restons à l'écoute de nos clients pour faire évoluer nos solutions vers toujours plus d'interopérabilité et d'efficacité. "

www.mazeberry.com

Azalead : taillée pour les grands comptes

" Nous sommes partis du constat que 95 % des visiteurs professionnels d'un site, lui aussi professionnel, le quittent sans avoir rempli de formulaire, déclare Stephanie Kidder, directrice marketing d'Azalead. Toute la difficulté porte sur l'accompagnement du prospect. Il faut d'abord le reconnaître pour ensuite définir sa maturité par rapport à sa recherche. " Pour identifier ces prospects inconnus, Azalead a développé une solution de retargeting B to B qui s'appuie sur les cookies (générés lors des visites sur les sites internet des marques et le machine learning. La solution effectuent des rapprochements entre ces cookies et une base de données portant sur plus de 180 millions d'entreprises internationales. Il est ainsi possible de savoir si le visiteur d'un site internet travaille pour telle ou telle entreprise et de remonter des informations d'une étonnante précision (nom, fonction, numéro de téléphone, etc.). Plutôt destinée aux grands comptes, la start-up propose trois niveaux d'abonnement à partir de 2 000 € par mois.

azalead.com/fr


GetQuanty : 100 % efficace !

Concurrent direct d'Azalead, GetQuanty exploite elle aussi les cookies pour identifier le nom, le prénom, le téléphone et l'e-mail du visiteur. " Associée au tracking IP et à notre base de données de 250 millions d'IP françaises, notre solution est une réponse à l'ensemble des enjeux du marketing B to B. Elle s'inscrit dans une stratégie de génération de leads car elle analyse en temps réel le comportement des visiteurs sur un site internet, un blog, les réseaux sociaux ou un emailing, et détermine leur degré d'intérêt pour une offre ", confie Hervé Gonay. Si détecter les prospects est une chose, les contacter au bon moment en est une autre. C'est pourquoi GetQuanty intègre un module prédictif qui calcule le score d'appétence d'un prospect afin de concentrer les efforts des commerciaux vers les contacts les plus "chauds". " À partir de ce score, il est possible de définir le meilleur interlocuteur pour apporter la meilleure réponse possible ", indique Hervé Gonay. Certains prospects sont requalifiés et redirigés vers un centre d'appel car leur demande n'est pas encore suffisamment mature. " Nous nous inscrivons alors dans une démarche de nurturing qui s'inscrit parfaitement dans une stratégie d'inbound marketing et de marketing automation. " GetQuanty s'adresse tant aux PME qu'aux grands comptes. Les coûts associés à l'utilisation de la solution sont liés au trafic du site Internet et à l'accompagnement adapté. Pour une PME les tarifs démarrent à 250€/mois, pour un grand groupe, un devis sur mesure sera établi. D'autres acteurs, exploite des technologies similaires et ajoute l'intelligence artificielle pour déterminer la personnalité des individus d'après leur compte Facebook ou Twitter.

www.getquanty.com


C-Radar : générez des leads...

Exploitant une gigantesque base de données, complétée par les bases Infogreffe et Insee sur les entreprises, C-Radar croise ces informations à l'ensemble des données disponibles dans votre entreprise et se charge de les recouper avec les données en provenance des sites web des entreprises, des réseaux sociaux, des médias pour générer une "superbase" de données. C-Radar détecte ainsi une kyrielle de signaux faibles, qui sont ensuite transformés en données structurées afin de proposer à une liste de clients potentiels, de manière prédictive. Exploitant un ingénieux système de scoring et de profiling, C-Radar est décliné selon différents modules : moteur de recherche, firmographie, segmentation, etc. Dotée d'une interface graphique intuitive, cette solution est accessible même aux plus rétifs aux nouvelles technologies. Disponible à partir de 10 000 €HT/an pour la version complète, C-Radar peut être utilisé à la carte à partir de 100 €HT/mois.

www.c-radar.com


Target2Sell : une analyse comportementale efficace

Le fonctionnement de Target2Sell repose notamment sur une analyse comportementale de l'internaute, et propose une recommandation de produits sur le site consulté et par e-mail. Target2Sell permet ainsi aux annonceurs d'adapter leur site e-commerce de façon dynamique aux préférences clients. Créée en 2012, l'entreprise a déjà convaincu de nombreux sites marchands. L'offre, facturée au forfait en fonction notamment du trafic du site, est disponible à partir de 10 000 euros/an, s'appuie sur un moteur qui s'améliore quotidiennement à partir des données des sites marchands. Il calcule en permanence les produits à recommander dans les différentes zones du site. Raja, Welcome Office ou encore Setam ont déjà choisi Target2Sell...

www.target2sell.com


Ezeeworld : la géocalisation au service du marketing

Ezeeworld propose une solution comparable, avec son offre Neerby. Son fondateur, Patrick Chatanay estime que combiner les technologies push, les campagnes programmatiques et le physique, est un triptyque pertinent. " De plus en plus, continue l'expert, le marketing est piloté par la data. La connaissance de l'audience, l'analyse de son comportement et le ciblage des actions marketing, est une nécessité absolue. " Et cela fonctionne à plusieurs niveaux. Ezeeworld a ainsi développement un SDK mis à disposition des développeurs d'applications qui permet de collecter les coordonnées GPS des utilisateurs afin de cerner leurs centres d'intérêt, leurs parcours. Dans les points de vente, sur des salons, ce type de géolocalisation est une solution à l'exigence d'omnicanalité de nombreux acteurs.

ezeeworld.com/fr


Clustaar : prenez le contrôle de la conversation

Cette start-up commercialise une plateforme qui enseigne aux chatbots, robots et autres objets connectés à tenir une conversation complexe avec un client.

D'ordinaire réservées au B to C, ces technologies se développent pour les professionnels. Clustaar propose ainsi un service d'analyse sémantique exhaustive d'un domaine ainsi que la mise en place d'outils de recherche conversationnelle sur n'importe quel thème. Pour ce faire, Clustaar interprète les requêtes en langage naturel et détecte les intentions derrière les mots-clés grâce à un algorithme baptisé Deep Query.

clustaar.com

Limber : parier sur le contenu

Le prospect étant toujours plus autonome dans sa recherche d'informations, l'inbound marketing revêt désormais une importance stratégique, notamment dans le marketing B to B.

Limber est un outil de content ­marketing automation qui a pour mission d'optimiser la visibilité de vos contenus sur le Web.

Disponible en Saas, cette solution vous permet de centraliser vos sources de contenu, puis de les ventiler sur différents canaux. Il est possible de connecter une multitude de canaux sortants sur Limber, cinq en version gratuite, jusqu'à 100 en version Entreprise. Limber propose également un mode "scénario" qui vous permet de définir des stratégies de programmation de vos publications à des heures, des dates et sur des canaux que vous choisissez de manière très intuitive.

www.limber.io


SmartPixels : la réalité augmentée au service du marketing B to B

SmartPixels propose une technologie de réalité augmentée capable de détecter un objet et d'en faire un écran. La vocation première de cette solution, c'est bien sûr la possibilité de théâtraliser les points de contacts physiques sans écran ni smartphone. Des marques comme L'Oréal ou Auchan l'ont déjà adopté et la start-up, qui propose sa solution clé en mains en location (de 300 à 1 500 euros/mois/point de vente), offre une déclinaison nomade pour les événements. " Bien souvent, une fois que le client ou le prospect a établi un contact physique avec la marque, il perd l'intensité de l'expérience qu'il a connue sur Internet notamment. Notre concept a vocation à combler un vide dans la stratégie digitale et physique des marques ", estime Samuel Burlac, directeur du développement. La technologie, qui s'appuie sur la projection de contenus vidéos spécifiques sur des objets ou des produits, " ne se limite pas au prêt-à-porter, confie Samuel Burlac. La tendance à la showroomisation affecte en effet de nombreux secteurs d'activité car elle répond à ce besoin-clé : créer de l'expérience et susciter une émotion ! " Mais le spectacle n'est pas tout et la solution génère également des données sur le nombre ou le type de contenus affichés, afin, par exemple, d'identifier les déclinaisons d'un produit qui suscitent le plus d'intérêt.

www.smartpixels.fr


José Roda

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Retour haut de page