Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Les pratiques numériques évoluent, les freins persistent

Publié par Stéphanie Marius le | Mis à jour le
Les pratiques numériques évoluent, les freins persistent

Accroissement du nombre d'internautes, des pratiques de vente entre particuliers... Le Baromètre du numérique, réalisé par le Credoc, chiffre les bouleversements induits par les différentes périodes de confinement.

Je m'abonne
  • Imprimer

"En augmentant la fréquence d'usage [des] outils numériques, les Français s'estiment bien plus à l'aise avec ces derniers: 15% de la population supplémentaire, en un an, s'estime dorénavant compétente pour utiliser un ordinateur, pour un total de plus de huit Français sur dix", déclare Cédric O, secrétaire d'État chargé de la Transition numérique et des communications électroniques, en ouverture du Baromètre du numérique 2021. Un bouleversement accompagné d'une hausse des achats en ligne: 76% des Français âgés de 12 ans et plus indiquent avoir effectué au moins un achat sur Internet durant les 12 derniers mois, contre 62% en 2019. La moitié de cette cible fait du shopping en ligne au minimum une fois par mois. De même, la vente C to C se démocratise. 44% des Français vendent des biens ou des services en ligne, soit 15 points de plus qu'en 2015.

Une hausse parallèle au développement de la possession du smartphone au sein de la population adolescente et adulte. En effet, si 84% de la population hexagonale déclarent posséder un mobile, 73% en font usage chaque jour. Pour ces appareils en particulier, la vente d'occasion, certes en progression, demeure modeste: les smartphones de seconde main ne représentent que 17% du total des appareils utilisés par les consommateurs de 12 ans et plus. Le réemploi ou le recyclage des mobiles pose question, puisque plus de la moitié est conservée dans un tiroir et 16% des répondants indiquent ne pas savoir quoi en faire. Les auteurs de l'étude considèrent qu'un accompagnement permettrait de favoriser la vente, le don ou le recyclage. Par ailleurs, les détenteurs de smartphone sont 67% à avoir téléphoné via des applications.

Une base d'usagers plus large mais des craintes persistantes

L'usage des tablettes a également augmenté (+17 points en 2020, soit 58%), ainsi que celui des enceintes connectées (+13 points) et des ordinateurs (88%, +12 points), dont les deux tiers étaient utilisés quotidiennement, en particulier pour le télétravail ou l'école en ligne. Le nombre d'internautes apparaît encore en hausse et s'établit à 92%. La cible des seniors (+13 points pour les plus de 70 ans) et les consommateurs non-diplômés (+11 points par rapport à 2019).

Enfin, les craintes des internautes en lien avec la protection de leurs données personnelles diminuent de 14 points. Toutefois, cette problématique demeure l'obstacle principal à l'utilisation d'une plateforme, devant la qualité de service et la complexité d'utilisation. Selon l'étude, 29% des usagers auraient déjà éteint leur smartphone pour éviter d'être tracés et 66% auraient déjà éviter un achat en raison d'un manque de confiance à l'étape du paiement, en hausse de 7 points par rapport à 2019.

Méthodologie

Cette étude annuelle menée depuis 2000 est réalisée par le Credoc. L'enquête, habituellement administrée en face-à-face entre les mois de juin et de juillet, a été annulée en 2020, pour cause de pandémie. Une autre organisation a été mise en place, avec un recueil mixte organisé entre le 4 décembre 2020 et le 9 janvier 2021: on line mais aussi, pour corriger le biais de sélection, par téléphone. L'enquête s'est déroulée auprès de 4029 personnes, réparties en trois populations distinctes, avec des questionnaires adaptés et des quotas spécifiques: 3235 personnes de 18 ans et plus ont été interrogées en ligne; 472 personnes de 18 ans et plus éloignées du numérique (ne disposant pas, à leur domicile, d'une ligne de connexion fixe à internet) ont été interrogées par téléphone; 322 personnes âgées de 12 à 17 ans ont été interrogées on line, après recueil de l'accord préalable de l'un des parents. Les résultats présentés sont des résultats redressés: ils sont donc représentatifs de la population de 12 ans et plus résidant en France métropolitaine et, à ce titre, mis en regard des précédents résultats, issus d'enquêtes menées en face-à-face.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande