En ce moment En ce moment

DossierDe l'art de bien utiliser les médias sociaux

Publié par le

2 - E-commerce : dopez vos ventes grâce aux réseaux sociaux

Comme dans la vie réelle, le consommateur en réseau partage son avis, recommande et échange sur les meilleurs produits ou bons plans auprès de sa communauté. D’où l’intérêt pour les e-commerçants d’investir le social commerce et de proposer pour ce canal des solutions et des applications d'achat innovantes.

L'e-commerce rejoint le web social

Grâce aux réseaux sociaux, le Web produit désormais du contenu en temps réel, en phase avec l'e-commerce. Ainsi fleurissent des services de bons plans à durée très limitée (Groupon, Dealissime) ou encore des comparateurs en temps réel dans tous les domaines. Notons ici l'arrivée du géant Google avec son service shopping . Enfin, il ne faut pas négliger l'influence des plateformes sociales primaires , comme les forums de discussion, qui foisonnent de sujets portant sur des conseils d'achat.

Tout savoir sur :L'enjeu d'une stratégie "social media"

Le social commerce : nouvel eldorado des e-commerçants

Largement dominé par Facebook, le social commerce peut prendre diverses formes. De la “simple” f-boutique constituée des meilleures ventes du site marchand, de contenus exclusifs, de jeux-concours relayés, etc., il peut également modifier profondément le visage d’un site e-commerce... Prochainement, de nouvelles “actions” devraient être déployées, telles que “Je veux”, “J'aimerais que l'on m'offre ce produit” ou encore “Je suis propriétaire de ce produit”, permettant ainsi une meilleure connaissance des attentes des membres de Facebook. Et ainsi, favoriser une ultrapersonnalisation des offres.

Tout savoir sur :Les opportunités offertes par le social commerce

Des marques trop timides sur les médias sociaux

Monoprix "fan" des réseaux sociaux

Après une refonte totale de son site, la chaîne de magasins au positionnement urbain et haut de gamme s'est lancée sur les médias sociaux en janvier 2010. Sa page Facebook comptait alors 2 000 fans. En octobre 2011, elle en comptabilisait 125 000 !

Tout savoir sur :L'engagement des marques sur Facebook

La Redoute mise sur les réseaux sociaux

Aujourd'hui, nous comptons plus de 500 000 membres sur la fan page Facebook de La Redoute et plus de 200 000 sur la fan page «C'est maman qui décide». Nous totalisons près de 100 000 followers sur Twitter. Nous avons plus de 150 000 visites chaque mois sur le site internet mobile, 300 000 téléchargements sur l'application iPhone. En juin dernier, nous avons créé une nouvelle application iPad qui a déjà enregistré 30000 téléchargements.

Tout savoir sur :La stratégie web de La Redoute

Toutes les tendances du marketing relationnel

En 2011, Google a été détrôné par Apple, qui est devenue la marque la plus puissante au monde ; Facebook a fait une arrivée tonitruante dans le classement des marques les plus puissantes au monde en se positionnant à la 35e place du classement et Amazon a dépassé la valorisation financière de Walmart.

Tout savoir sur :Le marketing relationnel à l'heure du digital

L'achat groupé surfe sur la vague communautaire

L'achat groupé n'a rien de bien nouveau. Mais c'est une façon amusante de consommer pour l'internaute, car il prend part activement au processus d'achat. C'est un mode de consommation qui, en outre, rassure l'internaute, car il n'a pas la sensation d'être seul face à un fournisseur. Je pense qu'aujourd'hui, le timing est le bon, car le climat est vraiment favorable. On sent bien que les lignes de front sont en train de bouger. Par ailleurs, nous pensons que l'achat groupé est vraiment «sexy» pour le consommateur qui y trouve le côté «privilège» dont il est aujourd'hui si friand.

Tout savoir sur :Les réseaux sociaux et le marché de l'achat groupé

Autres références :
Seules 4 % des entreprises françaises possèdent leur page Facebook Les médias sociaux, un canal à part entière, prolongement du e-commerce Le marché de l'On2Off (Online to Offline commerce) avec Tribalista
Le social shopping offre désormais aux sites marchands de nouvelles opportunités de business fondées sur la relation et la fidélisation

Christophe Moëc

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet