Infographie Les consommateurs reprennent le pouvoir sur leurs interactions avec les marques

Publié par Dalila Bouaziz le

L'agence digitale Wide révèle les résultats de son deuxième baromètre sur les Français et leurs relations digitales avec les marques, en partenariat avec OpinionWay.

  • Imprimer

À l'heure des réseaux sociaux, si les communautés de consommateurs permettent aux marques de mieux connaître leurs consommateurs (74%), elles soulèvent des questions en matière de respect de la vie privée (73%). 88% des Français reçoivent encore trop d'informations qui ne les intéressent pas et 80% d'entre eux ne retiennent pas le message des marques.

Si 67% des Français interagissent désormais avec les marques en utilisant le canal numérique, cette relation semble plus mature. Ils plébiscitent les gains de temps et la praticité offerts par le digital à l'image du click & collect qui se classe en première position (28%) des interactions des Français avec les marques, devant la demande à être supprimé des fichiers clients (23%).

Plus d'un quart d'entre eux (27%) ne souhaite pas transmettre ses données personnelles pour recevoir une offre personnalisée (+1 point par rapport à l'année dernière), 21% estimant qu'il s'agit d'une attente au respect de leur vie privée (moins 5 points). Dans le même temps, ils sont 21% à se sentir moins envahis par les marques (moins 3 points par rapport à l'année dernière) et moins surveillés par les marques (moins 2 points soit 18%).

Chatbot vs assistants vocaux : la jungle des canaux de communication

Pour échanger avec les marques, alors que les chatbots séduisent de plus en plus de Français (+ de 11 points), les assistants vocaux marquent le pas, en recul de 6 points, utilisés par seulement 17% des Français.

Les canaux de communication utilisés pour échanger avec les marques ont évolué en seulement un an : le courrier électronique, toujours en tête, perd néanmoins 5 points (73%) alors que le SMS chute de 14 points (36%), les applications sur smartphone et les réseaux sociaux de 7 points (respectivement 35% et 31%). Les chatbots se démarquent avec une utilisation en hausse de 11 points (29%), les jeunes de moins de 35 ans (42%) et les personnes appartenant aux catégories socio-professionnelles aisées (41%) en étant les plus friands. Les assistants vocaux/interfaces vocales en revanche peinent à répondre à leurs promesses et semblent générer une certaine frustration parmi les Français puisque seulement 17% l'ont déjà utilisé pour échanger avec les marques (soit une baisse de 6 points par rapport à l'année dernière).

Face à tous ces outils, les Français restent perdus, 14% (+ 2 points) d'entre eux ne sachant lequel utiliser pour interagir de façon efficace avec les marques.

Valoriser l'expérience d'achat à tout moment du parcours du consommateur

De la réinvention du point de vente aux nouvelles manières d'acheter, nos modes de consommation vont continuer d'évoluer : pour 91% des Français, les achats les plus répandus se feront sur internet dans les années à venir, pourcentage qui passe à 96% chez les plus de 65 ans versus 82% chez les 25-34 ans. L'achat via une application mobile arrive en deuxième place (81%) suivi des achats en magasin physique (72%) et enfin via un assistant vocal qui arrache 51% de réponses positives.

Pour une majorité d'entre eux (61%), leur historique d'achat sur internet est le plus informatif, suivi de près par l'historique de navigation (59%). En revanche, ils sont peu à penser que les informations partagées sur leurs réseaux sociaux personnels (37%) ou que la musique qu'ils écoutent (36%) sont utilisées par les marques. Cette perception générale diffère chez les 25-34 ans qui estiment que les marques les connaissent mieux à travers ce qu'ils dévoilent d'eux-mêmes sur internet (entre 5 et 16 points de plus par rapport à l'ensemble des Français).

Si les Français sont 74% à penser que les communautés de consommateurs permettent aux marques de mieux les connaître, pour 73% d'entre eux elles soulèvent des questions en matière respect de la vie privée.

Interrogés sur leur perception du story telling des marques, les Français se montrent peu convaincus et sensibles : 80% d'entre eux ne retiennent pas le message des marques. Pourtant pour 59% le récit fait partie de l'expérience d'achat - ils y sont d'ailleurs plus attentifs dans le magasin de la marque avec 47% de réponses positives. Un hiatus entre monde physique et online qui n'est pas anodin puisque 57% d'entre eux ressentent un manque de cohérence entre l'expérience proposée en magasin et le discours des marques.

  • Méthodologie :

L'étude d'OpinionWay pour Wide a été réalisée les 30 et 31 janvier 2019 auprès d'un échantillon de 1008 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. L'échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d'âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d'agglomération et de région de résidence. L'échantillon a été interrogé par questionnaire auto-administré en ligne sur système Cawi.


Journaliste pour Ecommercemag.fr, Relationclientmag.fr et E-marketing.fr. Je suis en veille sur le retail, la consommation, mais pas que...

...

Voir la fiche
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

La rédaction vous recommande

Par Yext

La recherche vocale et les experiences vocales sont les tendances les plus brulantes du moment Elles donnent forme une nouvelle forme dexperience [...]

Sur le même sujet