Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

[Reportage] Leroy Merlin : au coeur de son plus grand entrepôt mécanisé

Publié par le

Inaugurée en 2019 à Réau en Seine-et-Marne, la plus grande plateforme logistique de l'enseigne de bricolage et de jardinage évoluera cet été en passant du statut d'entrepôt régional à national. Un changement d'envergure opéré via l'installation de solutions automatisées et mécanisées. Visite.

Je m'abonne
  • Imprimer

Un entrepôt bientôt national

Le spécialiste du bricolage et du jardinage accélère sa stratégie supply chain. «En cinq ans, nous sommes passés de cinq à douze entrepôts en France dont trois nationaux (Dourges, Valence et Combs-la-Ville), explique Anthony Peixoto, directeur des deux entrepôts de Leroy Merlin en Ile-de-France. Nous devons avoir une logistique agile et rapide pour servir nos magasins et nos clients.» En avril?2019, l'enseigne a inauguré son plus grand entrepôt à Réau, un site de 72 000m2 divisés en 12 cellules, afin de livrer les 27?magasins de la région parisienne et de ses alentours à J+1. Le centre de distribution expédie 20% des références les plus vendues en magasin, soit 1 471.

«À l'origine, l'entrepôt avait vocation à devenir à la fois un site régional et national, précise Anthony Peixoto. Néanmoins, au vu de la croissance de notre activité ces dernières années (notamment de l'e-commerce, NDLR), nous avons réalisé que ce site n'était pas suffisamment grand pour soutenir l'ensemble de ces flux. Toute notre logistique à Paris est en train d'évoluer. La finalité de cet entrepôt sera ainsi nationale.» La partie régionale sera répartie sur deux nouveaux entrepôts en Ile-de-France: l'un situé dans le nord, à Nanteuil le Haudoin, et l'autre plus au sud (la localisation n'est pas encore finalisée) au cours de l'année. «Actuellement, nous expédions autour de 25 000 prises (colis) par jour, explique le directeur des sites parisiens. Cet été, en devenant un site national, nous desservirons les 142 magasins de Leroy Merlin le jour même.» L'entrepôt sera alors mécanisé à 50%. «Nous aurons plus de 4 000 références, dont 1850 dans notre solution mécanisée. Cela va nous permettre de servir entre 40 000?et 50 000?références par jour. Dans un second temps, en 2022, la mécanisation nous permettra de monter jusqu'à 80 000 voire jusqu'à 100 000?colis si l'activité le nécessite.»


Augmenter la productivité

Le contexte

Leroy Merlin dispose actuellement de deux entrepôts en Ile-de-France, celui de Réau (régional) d'une surface de 72000m2 et celui de Combs-la-Ville (national) de 40000m2. Ces entrepôts servent les magasins du réseau. L'enseigne a également ouvert trois mini-entrepôts (plateformes urbaines) en région parisienne (Gennevilliers, Rosny et Bondy) conçus comme des plateformes de transition pour sa logistique. L'entrepôt de Combs-la-Ville (loué) va fermer cette année et son activité nationale sera reprise par le site de Réau, en propre. Un choix prévu dès la construction du second.

La réalisation

Leroy Merlin veut optimiser sa supply chain en réduisant les délais de préparation au sein de l'entrepôt via des solutions automatisées et mécanisées. L'objectif étant d'augmenter la productivité et de fournir une disponibilité maximale de ses produits. L'enjeu de performance s'accompagne d'une volonté d'assurer aux opérateurs des conditions de travail plus ergonomiques et moins propices aux TMS ou aux blessures. Les essais ont débuté en février, puis s'intensifieront en mars sur une cellule complète, avant un démarrage de l'activité en juillet.

La réception des marchandises

Les marchandises réceptionnées par camions partent sur les palettes via un convoyeur. Elles sont récupérées par des AGV (véhicules à guidage automatique) qui posent les colis dans des zones d'attente. Des "multidirectionnels" viennent les stocker dans des racks.


La solution Flashpick gère le stockage

Le coeur de l'installation est composé de la solution "Flashpick" de TGW, fabricant et intégrateur intralogistique, capable de gérer le stockage, la préparation, etc. Les zones de travail sont interconnectées par des convoyeurs écoénergétiques.

70 000 lignes de commandes par jour

La solution de TGW est constituée de 9 allées shuttle et de 171 navettes pour une capacité d'environ 80000?emplacements de stockage et une performance d'environ 70 000 lignes de commandes par jour.

Une communauté d'ambassadeurs

L'enseigne a proposé à ses collaborateurs (actuellement une centaine sur l'ensemble du site) d'être "ambassadeurs" et de découvrir les avantages et inconvénients de ces nouveaux outils mécanisés via des postes en 3D.

Dalila Bouaziz

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Retour haut de page