Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Rse

Le groupe La Poste rend ses livraisons plus écologiques

Publié par Maëlle Chetal Gaillard le

Le groupe La Poste dénombre plusieurs milliers de véhicules utilitaires électriques. La société bénéficie de quelque 546 vélos cargos et plus de 18 000 vélos à assistance électrique. Mais elle ne compte pas s'arrêter là : le groupe La Poste présente aujourd'hui sa nouvelle stratégie de logistique urbaine green.

Je m'abonne
  • Imprimer
© credit_elise_robaglia

L'espace de logistique urbaine Colissimo au Louvre

Ouvert le 6 septembre 2022, au sous-sol de l'établissement La Poste Louvre, l'espace logistique urbain dessert les 1er, 2e, 3e et 9e arrondissements de Paris. Fort de sa superficie de 2 900 m2, le site se concentre sur la livraison douce. Il est équipé d'une flotte de 45 vélos cargos et 18 camionnettes 100 % électriques. Chaque vélo permet de livrer quelque 90 colis ouvrables (entrant dans les boîtes aux lettres des consommateurs) par tournée. Un livreur Colissimo peut en effet effectuer plusieurs tournées par jour et ainsi livrer jusqu'à 150 petits colis. Cette taille de paquet représente la majeure partie des colis acheminés par La Poste et ses filiales (à hauteur de 70 %). Les camionnettes électriques peuvent quant à elles transporter 60 colis de grande taille, soit 30 % des envois postaux.

La plateforme du Louvre traite 5 500 colis par jour en moyenne et jusqu'à 10 000 par jour en décembre à l'approche des fêtes. Une centaine de personnes travaillent dans ce sous-sol aménagé avec les 140 millions d'euros de travaux réalisés entre 2015 et 2022. Il intégrera à partir de janvier 2023 les livraisons à destination de Paris VII. Le groupe La Poste espère ainsi y traiter 1,5 million de colis en 2023.

Colissimo change ses moyens de livraison

"Plus de 30 % des émissions carbones proviennent de la logistique", alerte Philippe Wahl, président directeur général du groupe La Poste. Pour contrer cette tendance, la société s'engage dans le verdissement de sa flotte et dans la décarbonation de ses activités "pour contribuer à rendre les villes plus fluides et plus respirables, explique le dirigeant. Cette logistique urbaine recouvre trois activités : la collecte et la distribution des colis en ville, la collecte et la livraison d'autres types de marchandises et les services associés (entreposage, gestion des stocks, préparation de commandes)".

Toutes ces problématiques sont assurées par plusieurs entités du groupe (Colissimo, Chronopost, Urbyz, Log'issimo, réseau DPD, Pickup, Stuart) et s'appuient sur des moyens de transport respectueux de l'environnement comme les véhicules électriques et les vélos cargos.

Une flotte davantage respectueuse de l'environnement

"La Poste investit dans sa filiale Colissimo pour pouvoir acheter 8 000 véhicules utilitaires électriques supplémentaires d'ici 2025 et d'utiliser au moins 1 000 vélos cargos d'ici 2023", annonce Agnès Grangé, directrice de la logistique urbaine du groupe. Ces véhicules doux compléteront la flotte actuelle de 37 000 véhicules à faibles émissions carbone.

Le groupe atteint par ailleurs ses engagements en matière de réduction d'émissions d'oxyde d'azote (fixé à 30 %) et de particules (50 %), entre 2015 et 2020. Le groupe travaille aujourd'hui à diminuer ses émissions carbone de 60 % par rapport à 2015 à horizon 2025.

Un plan d'action pour rendre les villes plus respirables

Avec un parc de véhicules décarboné (42 000 véhicules à faibles émissions en Europe dont 37 000 en France), le groupe "La Poste accélère sa décarbonation dans la livraison du dernier kilomètre en accélérant le verdissement de son parc et en accompagnant ses prestataires de livraison dans l'usage de véhicules décarbonés", explique Philippe Wahl.

Le groupe La Poste espère assurer une livraison 100 % décarbonée (zéro et faible émission) dans 350 villes en Europe dont les 22 Métropoles françaises, à horizon 2025. Des centaines de villes bénéficient aujourd'hui d'une livraison par les opérateurs de Geopost décarbonée en Europe. En France, l'accélération du verdissement du parc automobile de Colissimo représentera un investissement de plus de 200 millions d'euros d'ici 2025.

Un maillage développé sur plusieurs métropoles

Le groupe engage les discussions avec l'ensemble des métropoles françaises et d'ici la fin de l'année 2022, "11 d'entre elles (Toulouse, Bordeaux, Lyon, Grand Paris, Montpellier, Brest, Clermont-Ferrand, Le Havre, Grenoble, Aix Marseille et la ville de Lille) auront adopté une convention de partenariat avec La Poste", explique Agnès Grangé. Cet engagement de quatre ans permet de bâtir un plan d'action concerté visant à accélérer la décongestion urbaine et à améliorer la qualité de l'air.

Le renforcement du parc immobilier

Le groupe La Poste est présent dans les territoires urbains où sont déployées ses activités de livraisons à travers sa centaine de sites logistiques exploités dont 170 000 m2 dans le patrimoine postal. "Près de 50 nouveaux sites seront développés d'ici 2026, assure son Pdg Philippe Wahl, représentant près de 300 000 m2."

Le groupe investit 200 millions d'euros pour poursuivre le développement de ses implantations logistiques par le biais de réhabilitations et de rénovations sur son patrimoine immobilier, ou de nouvelles acquisitions.

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Retour haut de page