Stuart teste un entrepôt mobile à Paris

Publié par Dalila Bouaziz le - mis à jour à
Stuart teste un entrepôt mobile à Paris

La société de livraison déploie avec la Ville de Paris et la mairie du 15e arrondissement un projet expérimental d'entrepôt mobile sur un emplacement de stationnement dédié afin de limiter les émissions carbone, les nuisances sonores et la congestion du trafic liées à la livraison urbaine.

Je m'abonne
  • Imprimer

Stuart lance une expérimentation d'entrepôt mobile avec la Ville de Paris et la mairie du 15e arrondissement pour limiter l'impact environnemental de la logistique en milieu urbain. "La crise de la Covid-19 nous a permis de tester de nouvelles approches et de sophistiquer notre modèle de logistique urbaine en travaillant de manière extrêmement réactive et main dans la main avec nos clients partenaires et les pouvoirs publics", commente Damien Bon, CEO de Stuart.

Depuis début avril et pendant six mois, un emplacement de stationnement accueillera un véhicule de grande contenance (de 12 à 20m3) qui viendra répartir instantanément des colis dans des vélos avec remorques à assistance électrique (K-Ryole) pour réaliser des tournées de livraison efficaces et écoresponsables dans les zones les plus proches. Ce nouveau modèle logistique permet de rapprocher le plus possible la marchandise du consommateur et favorise la livraison du dernier kilomètre à mobilité active. À terme, cette expérimentation pourrait se pérenniser dans l'arrondissement et s'étendre au-delà afin de renforcer une offre de livraison le jour même ou sur rendez-vous, essentielle aux commerçants et e-commerçants.

Un défi de taille

L'enjeu de la livraison du dernier km est de taille pour les villes : à Paris, la livraison est responsable de 15-20% du trafic urbain et est à l'origine de 25% des émissions carbone. L'essor des livraisons entraîne ainsi des changements structurels importants qui nécessitent de placer la logistique au coeur des villes. L'émergence du concept de la ville du quart d'heure où l'on trouverait tout ce dont on a besoin à moins de 15 minutes de chez soi, interroge sur une meilleure utilisation de l'espace disponible dans les villes, notamment en matière de mobilité et de logistique urbaine.

Réinventer la logistique urbaine en partenariat avec les acteurs publics

Les diverses contraintes urbaines (foncier, saturation des espaces, ...) poussent à repenser le modèle logistique actuel et entreprendre de nouvelles formes de livraison urbaine au travers d'expérimentations avec les villes. Stuart a ainsi sollicité le concours de la Ville de Paris pour définir et mettre en oeuvre un projet expérimental d'entrepôt mobile.

Depuis 2020, Stuart développe un réseau d'entrepôts urbains capable d'absorber et mutualiser les flux logistiques entrants dans les villes afin de répartir des tournées de livraison directement dans les zones les plus proches et d'alimenter à terme des entrepôts mobiles pour couvrir des zones de livraisons plus éloignées. En phase avec l'objectif "zéro artificialisation nette" visé par le gouvernement dans le cadre du plan biodiversité, ces entrepôts urbains reposent sur la revalorisation d'espaces déjà existants au coeur des villes plutôt que de tout construire de zéro. L'ouverture d'un entrepôt urbain Stuart à Paris-Bercy permet une livraison le jour même ou sur rendez-vous des commandes qui vont désormais transiter dans cette ancienne gare de fret SNCF de plus de 1 200 m2 réhabilitée.

"Ce modèle permet de limiter radicalement le nombre de véhicules de livraison encombrants circulant dans Paris, en rapprochant au maximum les marchandises de leur lieu de destination, et en remplaçant les véhicules à forte émission par des vélos avec remorques électriques, précise Damien Bon, CEO de Stuart. L'ambition à terme est de créer un maillage d'entrepôts urbains et d'entrepôts mobiles le plus adéquat, tant pour les usagers urbains que pour les opérateurs de livraison de colis, afin de répondre au mieux aux besoins des consommateurs et s'adapter aux pics d'activité."


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et Relationclientmag.fr, ainsi que les magazines print associés, je couvre l'actualité des enseignes [...]...

Voir la fiche
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet