Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Uber Eats expérimente un système de consigne à Paris avec l'enseigne Bioburger

Publié par Dalila Bouaziz le - mis à jour à
Uber Eats expérimente un système de consigne à Paris avec l'enseigne Bioburger

L'application de livraison de repas teste un système de consigne à Paris dès le 3 juin avec Bioburger, enseigne de restauration rapide bio. Pendant un mois, un modèle de consigne pour la livraison sera expérimenté avec deux restaurants Bioburger à Paris, ceux de Victoire et de Batignolles.

Je m'abonne
  • Imprimer

Uber Eats s'associe à Bioburger afin de conduire un pilote dédié à la consigne dès le 3 juin lors des livraisons de commandes. Bioburger, enseigne de restauration rapide qui, depuis le 1er avril 2019, a supprimé les emballages plastiques et propose désormais des packagings 100% compostables et compostés à ses clients.

Pendant un mois, un modèle de consigne pour la livraison sera expérimenté avec 2 restaurants Bioburger à Paris, ceux de Victoire et de Batignolles. La consigne portera sur deux emballages : un pour le burger et les frites et un autre pour la boisson. Le montant total de la consigne, pour les deux contenants, est fixé à 4€. Lors de sa commande, le client pourra choisir entre l'emballage consigné et l'emballage biodégradable déjà proposé. Il pourra se faire rembourser la consigne en rapportant les contenants consignés dans l'un des deux restaurants parisiens.

Tester l'appétence des consommateurs

À l'issue de cette expérimentation, Uber Eats et Bioburger souhaitent tester l'intérêt du consommateur, comprendre les potentiels différents freins économiques, réglementaires, opérationnels identifiés, y apporter des réponses pour en tirer des conclusions et pouvoir peut-être envisager à terme, de mettre en place la consigne à une plus grande échelle.

"La consigne est ce vers quoi nous aimerions nous diriger, cependant cela implique la transformation complète de toute la filière et pose des questions comme la standardisation des emballages et cela doit être décidé en concertation avec l'ensemble des acteurs notamment les restaurants qui sont les principaux concernés, commente Bastien Pahus, General Manager Uber Eats France. Nous avons à coeur de continuer à accompagner les restaurants dans cette transition et à prendre toute notre part."


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande