Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Les 10 idées e-commerce (11-15 déc.)

Publié par le

La rédaction a sélectionné pour vous 10 informations percutantes. Au menu cette semaine: Amazon lance son "Treasure Truck" à travers le Royaume-Uni, Baidu développe un service capable d'estimer si votre site web est bloqué en Chine et le coût des transactions frauduleuses ne cesse de progresser.

Je m'abonne
  • Imprimer

Amazon lance son "Treasure Truck" à travers le Royaume-Uni

Les consommateurs britanniques recevront pour la première fois la visite du poids lourd Amazon Treasure Truck à Londres et Manchester. Ce pop-up store mobile visitera les deux villes plusieurs fois avec une nouvelle promotion portant sur un stock limité de produits présent dans le véhicule. Les habitants sont invités à s'inscrire pour recevoir une alerte à chaque passage et le contenu de l'offre. Les consommateurs réalisent leurs achats via l'application Amazon et prennent rendez-vous pour venir retirer leur commande. Le Treasure Truck organisera également des rencontres avec des célébrités, des jeux et des concours. La première apparition du camion date de février dernier, à Seattle et s'est, depuis, étendue à 24 villes.

À lire sur Retail Gazette UK.


Baidu développe un service capable d'estimer si votre site web est bloqué en Chine

Baidu, l'équivalent chinois de Google, évalue désormais gratuitement les sites web afin de déterminer s'ils sont optimisés pour la Chine. Le nouveau service est avant tout dédié aux business japonais intéressés par une expansion dans l'Empire du Milieu mais découragés par le risque de se heurter au "grand pare-feu" mis en place par les autorités locales. Baidu est en mesure d'indiquer quelles pages s'affichent lentement ou ne peuvent pas afficher leur contenu. Lorsqu'un site intègre un feed Instagram ou Google Maps, Baidu indique les modifications à effectuer afin de rendre le site adapté à l'affichage en Chine.

À lire sur la Nikkei Asia Review.


Le coût des transactions frauduleuses ne cesse de progresser

Chaque dollar perdu par un e-marchand en raison d'une fraude lui a occasionné 2,77 dollars de pertes globales, contre 2,40$ en 2016, selon l'outil Risk Solutions Fraud Multiplier, développé par l'éditeur américain LexisNexis. Le rapport constitué par LexisNexis porte sur 650 cas fraudes différentes et stipule que le nombre de transactions frauduleuses par mois est passé de 206 en 2016 à 238 en 2017.

À lire sur Retail Dive.


Yoox invente les "spots flashs", des produits vendus seulement durant un compte à rebours de 15 secondes

Le pure player Yoox, spécialisé dans le luxe, lance sur YouTube des spots publicitaires d'une durée de 15 secondes, présentant des produits exclusifs. Les mini-films, réalisés par Google et Stink Studios, misent sur l'urgence et entament un compte à rebours à l'issue duquel l'offre est "détruite" et le produit, introuvable sur le site web de Yoox, devient indisponible.

À lire sur Retail Detail.

Les utilisateurs de Netflix ont visionné collectivement 1 milliard d'heures de contenu par semaine en 2017

Netflix annonce ses résultats avant la fin d'année: 109 millions d'inscrits (un peu moins de la moitié résidant aux États-Unis) et 140 millions d'heures de contenu visionnées par jour, soit presque un milliard par semaine. Si les données similaires 2016 ne sont pas disponibles, Netflix avait annoncé fin 2015 que les 74,7 millions d'utilisateurs à l'époque avaient consommé 42,5 milliards d'heures de programmes sur l'ensemble de l'année. Les utilisateurs pourraient donc, individuellement, passer moins de temps sur le service, en raison d'une concurrence accrue de la part de services tels que Hulu,HBO Go et Amazon's Prime Video.

À lire sur Tech Crunch.


La Chine baisse ses frais de douane à l'import pour les commandes sur des sites étrangers

La vente transfrontalière en Chine auprès des classes moyennes chinoises grandissantes devient plus aisé grâce à l'entrée en vigueur des nouvelles mesures de régulation prises par le gouvernement de l'Empire du Milieu. En effet, le ministère des Finances de Chine annonce la réduction des frais douaniers pour 187 catégories de produits, incluant l'alimentation, les compléments alimentaires, le prêt-à-porter, le high-tech et les accessoires pour la maison. Les nouvelles mesures ont pris effet le 1er décembre. En moyenne, les frais de ces produits baisseront de 7,7à 17,3% pour les commandes de faible montant.

À lire sur Internet Retailer.


Airbnb a l'ambition de donner un aperçu de ses logements grâce à la réalité virtuelle

La plateforme Airbnb développe actuellement des options de réalité virtuelle et réalité augmentée destinées à faciliter la navigation et le choix des visiteurs. Des scans en trois dimensions et des photos à 360° faciliteront la projection des consommateurs dans les logements mais également la compréhension de l'agencement des logements.

À lire sur The Verge.


Uber devra attendre juin 2018 pour faire appel suite à la perte de sa licence à Londres

Les autorités londoniennes avaient décidé au mois de septembre de ne pas renouveler la licence autorisant Uber à exercer dans la capitale anglaise. Le service de VTC a fait appel de la décision et peut continuer à officier dans l'intervalle. La Westminster Magistrate's Court avait, dans un premier temps, annoncer qu'Uber pourrait faire appel à partir du 30 avril 2018, une limite finalement repoussée au mois de juin.

À lire sur Business Insider.


Amazon ralentirait ses embauches à Seattle en prévision de son second siège

Le nombre de postes ouverts à Amazon au siège de Seattle serait à son plus bas niveau depuis 2014, selon le Seattle Times. En parallèle, le média CNBC mentionne également un gel des embauches, suite aux déclarations de deux sources proches du dossier. La semaine dernière, Amazon aurait seulement 3503 postes ouverts à Seattle, contre 9000 au mois de juin.

À lire sur le Seattle Times.


UPS fait état d'une surcharge d'activité avant Noël et annonce des retards

En dépit d'un pic d'activité planifié à l'avance, le transporteur UPS fait part d'une trop forte charge et annonce des retards d'un ou deux jours dans ses livraisons. Une difficulté pourtant anticipée grâce à l'ouverture de nouveaux entrepôts, l'embauche de travailleurs saisonniers, l'automatisation de certaines tâches et trois Boeing 747-8 supplémentaires.

À lire sur Retail Dive.


La rédaction

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Retour haut de page