Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Les 10 idées e-commerce (6-10 février)

Publié par le

La rédaction a sélectionné pour vous 10 informations percutantes. Au menu cette semaine: L'Europe enquête sur des pratiques anticoncurrentielles dans le e-commerce, Amazon chercherait à ouvrir son deuxième Amazon Go à Londres et H&M propose de créer sa data robe.

Je m'abonne
  • Imprimer

H&M propose de créer sa data robe

L'application Android "Coded Couture", actuellement en bêta test, serait capable de proposer des vêtements personnalisés en fonction des données de son utilisateur. Lancée par Ivyrevel (maison de mode du groupe H&M) et Google, elle collecte des datas telles que le lieu de résidence, le climat, l'habillement strict ou informel du mobinaute et lui propose d'acheter un vêtement personnalisé.

À lire sur The Independant.


Amazon chercherait à ouvrir son deuxième Amazon Go à Londres

Plusieurs sources annoncent l'ouverture prochaine d'un Amazon Go à Londres. Le géant du e-commerce a refusé de confirmer ces rumeurs. Il serait aussi en train de travailler sur une version plus ambitieuse de son point de vente sans caisse, où les courses seraient automatiquement empaquetées et acheminées par des robots.

À lire sur RetailDetail


Oppo domine le marché du mobile chinois, Apple décline

Le constructeur de smartphone Oppo, peu connu en Occident, est arrivé en tête des ventes en Chine en 2016 pour la première fois, devant son concurrent Huawei. Les marques Apple et Xiaomi, durant la même période, ont enregistré leurs premières baisses de ventes. Oppo appartient à compagnie BBK, basée à Guangzhou et a développé une présence forte en chine en Inde et en Asie du Sud-Est.

À lire sur Tech Crunch.


Logi Zero Touch system permet d'installer Alexa dans sa voiture

La solution mains libres Zero Touch de Logi vient de nouer un partenariat avec l'assistant vocal d'Amazon, Alexa, qui est désormais intégré à l'application. Les conducteurs peuvent désormais poser des questions à Alexa dans leur véhicule, y contrôler les devices connectés à leur domicile ou passer des commandes. L'outil propose également une option pour lire et écrire des e-mails et accepter des invitations qui viennent s'inscrire sur le calendrier du conducteur.

À lire sur The Verge.


Bonobo invite les internautes à jouer les stylistes

Bonobo Jeans lance, en partenariat avec la start-up La Boutonnière, la 3e édition de son concours... pour réinventer un incontournable de l'été : le débardeur. Après la marinière et le sweat, cette nouvelle expérience de co-création avec les internautes se tient du 8 février au 1er mars. Les participants devront présenter leur croquis et le partager sur les réseaux sociaux. Les gagnants seront dévoilés le 8 mars prochain, et 4 produits - 2 pour les hommes et 2 pour les femmes - seront fabriqués et vendus sur le site de Bonobo.


Les marques de luxe à la peine sur la Toile en Chine

La dernière étude menée par Contactlab révèle que les consommateurs chinois souhaitent une relation différente de celle de leurs homologues européens et américains avec les marques de luxe sur la Toile. Les achats en ligne se font principalement par smartphone, aussi les clients chinois souhaitent une meilleure adaptation de leurs habitudes de consommation comme la présence de tchats, de solutions de paiement en ligne comme WeChatpay ou Alipay, une livraison rapide en un ou deux jours ainsi qu'une politique de retour simplifiée.

A lire sur FashionNetwork


Ikea étend le "click and collect" en Belgique

Après les magasins belges d'Anderlecht et Zaventem, Ikea propose son service de "click and collect" dans la ville de Hasselt, un an après l'ouverture du point de vente. Le service n'est pas gratuit, le prix varie selon le poids des articles commandés de 10 à 40 euros. Le "click and collect" est également proposé en France depuis un peu moins de deux ans.


Le Superbowl dope le m-commerce

Selon un rapport de Criteo, les commandes sur mobile des consommateurs américains ont explosé durant la période du Superbowl. En tête, le secteur de l'alimentaire et de la boisson qui bénéficie de l'essor du "click and collect". Les ventes de téléviseur ont également bénéficié de l'évènement sportif grâce à une logique de mobile-to-store.

A lire sur Mobile Commerce Daily

L'Europe enquête sur des pratiques anticoncurrentielles dans le e-commerce

Les secteurs concernés sont l'électronique, le jeu vidéo et l'hôtellerie. La Commission européenne a ouvert trois enquêtes sur des soupçons de pratiques anticoncurrentielles. Trois irrégularités sont visées par les enquêteurs : les freins à la liberté du prix de détail (Asus, Philips), la discrimination sur base géographique (plusieurs voyagistes dont Kuoni, Rewe, Thomas Cook) et le blocage géographique (plusieurs éditeurs de jeux vidéo dont Valve, Bandai, Namco).

À lire sur NextInpact


Metro Group se réorganise en deux entités


A l'occasion de l'Assemblée Générale du 6 février, les actionnaires de Metro Group ont donné le feu vert pour la réorganisation de l'entreprise entamée l'an dernier. Le groupe de distribution allemand est à présent scindé en deux entités : le volet food retailer sous le nom de Metro (composé de la filiale alimentaire Metro, de la vente en gros Makro, de la chaîne de supermarché Real et de l'immobilier de l'ancienne holding) et l'activité électronique sous l'étendard Ceconomy (avec Media Market et Saturn). Ces dernières pèsent respectivement 37 et 21,9 milliards d'euros.

A lire sur Retail Detail

La rédaction

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Retour haut de page