Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Les 10 idées e-commerce (4-8 sept.)

Publié par le

La rédaction a sélectionné pour vous 10 informations percutantes. Au menu cette semaine: ces start-up qui adaptent le modèle d'Airbnb au camping, Starbucks ferme sa plateforme de vente en ligne et Alibaba se rapproche des "mom and pop shops", commerces de proximité chinois.

Je m'abonne
  • Imprimer

Ces start-up qui adaptent le modèle d'Airbnb au camping

Tentrr, Hipcam... Les start-up dédiées aux campeurs fleurissent outre-Atlantique. Ces services se spécialisent dans la réservation au sein de camping souvent surbookés mais surtout, dans la mise en rapport avec des propriétaires désireux de louer leurs terrains aux campeurs (le camping sauvage étant très sévèrement réglementé aux États-Unis). Ainsi, Hipcamp propose désormais 15000 terrains, contre à peine 2000 l'an passé. Tentrr propose un service plus complet: en échange d'une cotisation de 1500 euros de la part des propriétaires,la start-up fournit tentes et matériel de camping. À la clé, un marché important: 40 millions d'Américains campent tous les ans.

À lire sur Business Insider.

Starbucks ferme sa plateforme de vente en ligne

Starbucks se défait de sa plateforme e-commerce afin de se concentrer sur la publicité digitale. L'enseigne originaire de Seattle continuera cependant de vendre mugs, café et bouteilles via d'autres plateformes, comme Amazon. Afin se liquider son stock, Starbucks procède à des promotions (jusqu'à 50% de rabais). L'eshop devrait fermer définitivement le 1er octobre.

À lire sur Promomarketing.


Alibaba se rapproche des mom and pop shops

Alibaba tend la main aux 6000000 de commerces chinois "mom and pop", sortes de minuscules boutiques de dépannage non concernées jusque-là par la révolution digitale. Dans un premier temps, le géant de l'e-commerce prévoit de passer 10000 de ces magasins sous l'enseigne Tmall afin d'en faire des points de vente et de service en lien avec l'écosystème Alibaba: dépôt de colis, agences bancaires et postales, paiement de factures... Avec Alipay, les "mom and pop shops" pourraient également se lancer dans le micro-crédit.

À lire sur Le Furet du retail.

Facebook permet aux entreprises de communiquer avec leurs clients sur WhatsApp

Facebook entreprend de rentabiliser le service de messagerie instantanée Whats App: les utilisateurs verront ainsi le logo vert à côté de leurs contacts professionnels, indiquant que ces derniers sont autorisés par l'application. Le service, payant pour les entreprises, permettra d'utiliser Whats App comme un nouveau canal de relation client. Le tarif et la date de sortie de cette fonctionnalité n'ont pas encore été communiqués par Facebook.

À lire sur The Wall Street Journal.

Asos lance sa marque de maquillage

La plateforme de vente de vêtements en ligne Asos lance une gamme de 46 produits de maquillage, allant du gloss au fard à paupières, en passant par l'eyeliner. Jusqu'à présent, Asos vendait quelques produits de beauté provenant d'autres marques. Selon l'entreprise, les produits visent "les personnes dans la vingtaine, confiantes en elles et libres de leurs choix". Sortis juste à temps pour la rentrée, les produits seront disponibles à partir de mi-septembre. Les prix s'échelonnent de 7 à 17 euros.

À lire sur Metro UK.


La fintech pourrait dépasser en valeur les bitcoins, les distributeurs automatiques de billets et PayPal

Les start-up fintech continuent leur croissance, selon l'étude "The fintech ecosystem report", publiée par BI Intelligence. Après un résultat de 19 milliards de dollars en 2015, la fintech mondiale avait déjà atteint 15 milliards de dollars à la mi-août 2016. Si l'"assur-tech", les robots-conseillers et les banques mobiles remportent un franc succès, le B to B tire également son épingle du jeu. Des difficultés demeurent cependant en ce qui concerne l'acquisition de nouveaux clients et la rentabilité de ces entreprises. Ainsi, nombre d'entre elles envisagent de nouer des alliances avec des groupes financiers traditionnels.

À lire sur Business Insider.


Alphabet,maison-mère de Google, crée XXVI Holding

Google, transformé en un groupe d'entreprises sous la bannière Alphabet en 2015, et transformant son activité de publicité en ligne en une entité propre, complète son processus de réorganisation et crée une holding, XXVI Holdings Inc, afin de compléter sa réorganisation. Ainsi, Alphabet pourra légalement séparer ses divisions subsidiaires, telles que les voitures autonomes ou son entité DeepMind, dédiée à l'intelligence artificielle.

À lire sur Tech Crunch.



Amazon étend Prime Now au Canada

Amazon prévoit de déployer son programme Prime Now (livraison en une ou deux heures) dans deux villes canadiennes (Vancouver et Toronto) cette année. Le service pourrait démarrer dès le mois de novembre. Amazon ne communique pas, pour l'heure, les détails de l'offre.

À lire sur Retail Dive.


La montée de l'omnicanal améliore les ventes de quincaillerie et produits d'aménagement de la maison

Le secteur des produits d'aménagement de la maison est en passe de faire sa révolution et se digitalise rapidement. C'est l'un des enseignements de l'étude "Online Hardware and Home Improvement", laquelle révèle que 7,7% des ventes sur cette catégorie ont eu lieu sur le Web, contre 4% cinq ans auparavant. Le bénéfice revient majoritairement aux grandes enseignes: un groupe de neuf retailers a constaté une hausse de 18,5% de ses ventes entre 2016 et 2017, pour un total de 13,2 milliards de dollars.

À lire sur Digital Commerce 360.

Google lance un programme de certification pour les développeur d'applications mobiles

Le programme Mobile Web Specialist Certification a pour but d'aider les développeurs d'applications mobiles à faire valoir ces compétences spécifiques auprès des entreprises, quelle que soit la façon dont ils les ont acquises. Il rejoint les certifications Google existantes dédiées aux dévelopers, architectes clouds et ingénieurs data sur Android. Le test sera proposé au tarif de 99$ et consistera en un ensemble de problèmes de code, assortis d'un entretien de 10 minutes, durant laquelle les candidats pourront expliquer la raison pour laquelle ils ont choisi une solution plutôt qu'une autre pour résoudre les cas présentés.

À lire sur Tech Crunch.


La rédaction

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Retour haut de page