En ce moment En ce moment

Carrefour affiche des résultats trimestriels en demi-teinte en France

Publié par Caroline Clermont le - mis à jour à
Carrefour affiche des résultats trimestriels en demi-teinte en France

Le groupe de distribution annonce ses résultats au troisième trimestre 2019. À noter: un chiffre d'affaires français en baisse, une accélération de l'e-commerce et une exécution rapide du plan Carrefour 2022.

Je m'abonne
  • Imprimer

Carrefour est optimiste quant à l'application du plan Carrefour 2022, malgré une baisse du chiffre d'affaires français de 0,9% au troisième trimestre 2019 (9,768 milliards d'euros). Plusieurs facteurs sont à l'origine de cette tendance baissière en France: les résultats particulièrement bons du troisième trimestre 2018 auxquels la période est comparée, la réduction de l'intensité promotionnelle, les investissements en prix permanents, le développement des produits à marque Carrefour dont le prix est inférieur à celui des autres marques, la réduction des surfaces sous-productives non-alimentaires et l'abandon de certaines catégories. La Belgique assiste aussi à une baisse de ses ventes de 2,8%.

Sur les autres marchés cependant, les résultats sont positifs. Les ventes reprennent en Espagne (+1,5%) et l'Amérique Latine a une dynamique commerciale particulièrement bonne (+12,8%). Au total, les ventes du groupe ont augmenté de 2,3% au troisième trimestre 2019, pour atteindre 20,199 milliard d'euros.

Accélération de l'e-commerce

Carrefour poursuit sa digitalisation. Le groupe assiste à une progression d'environ 30% du chiffre d'affaires e-commerce alimentaire. En septembre, le groupe a inauguré une nouvelle plateforme de préparation des Commandes (PPC) dans le sud de Paris. Carrefour a ouvert son millième drive en France, et possède désormais 126 points de retrait. Dans le monde, l'enseigne exploite 1684 drives. Début octobre, Carrefour Brésil a racheté 49% de Ewally, une fintech brésilienne qui propose des solutions de paiement et de services numériques. Enfin, au cours du troisième trimestre 2019, le distributeur a lancé un service de livraison express avec Glovo dans neuf villes réparties dans quatre pays. L'hypermarché connaît une profonde refonte: les surfaces commerciales sous-productives sont entre autres, réallouées à des espaces dédiés à la préparation de commandes e-commerce. Le groupe renforce ainsi l'omnicanalité, un des piliers du plan Carrefour 2022.

L'exécution rapide du plan Carrefour 2022

Carrefour poursuit la transformation en profondeur de son modèle. L'enseigne veut s'imposer dans le secteur du "bio". Il existe désormais plus de 1000 références bio, dont 750 à marque Carrefour Bio. Le chiffres d'affaires des produits bio connaît une croissance de 25% au troisième trimestre. Carrefour lance même de nouveaux produits tels que la gamme cosmétique "Nectar of Bio" ainsi que l'extension de la gamme d'entretien "Eco-planet".

Le distributeur place également la satisfaction des clients au coeur de sa stratégie, ce qui a contribué à la croissance des ventes en Espagne et en Pologne.

Carrefour développe sa compétitivité-prix et hors-prix en se repositionnant sur les prix permanents (les prix "imbattables" concernent environ 500 PGC depuis juin 2019). Le groupe renforce également ses dispositifs de fidélité et réduit l'intensité promotionnelle dans tous les formats.

Le groupe recentre son offre pour améliorer sa lisibilité. Ainsi, certaines catégories non-alimentaires telle que la bijouterie ont été arrêtées cet été. Selon Nielsen, l'augmentation du chiffre d'affaires des produits à marque Carrefour est quatre fois supérieure à celle du marché des produits à marque propre.

En France, Carrefour développe un nouveau concept d'hypermarché compact à Dijon et Flins-sur-Seine, avec une mise en avant du frais, du bio, de l'offre régionale, des univers experts en non-alimentaire.

Carrefour réaffirme ses ambitions

Carrefour annonce être satisfait de la dynamique de transformation globale du groupe au troisième trimestre 2019. L'enseigne actualise ses objectifs pour les prochaines années. Concernant les objectifs financiers, un plan d'économies de 2,6 milliard d'euros est prévu d'ici à 2020. L'enseigne prévoit d'atteindre 4,2 milliards de chiffre d'affaires e-commerce alimentaire et 4,2 milliards d'euros pour les produits bio à l'horizon 2022. L'objectif de cession de 500 millions d'actifs immobiliers non stratégique qui était prévu pour 2020, a quant a lui déjà été atteint en 2019.

Pour les objectifs opérationnels à l'horizon 2022, Carrefour prévoit une réduction des surfaces de vente en hypermarchés de 350000 mètres carré dans le monde, un tiers du chiffre d'affaires réalisé via des produits à marque Carrefour et 2700 ouvertures de magasins de proximité. L'enseigne veut également, d'ici à 2020, réduire les assortiments de 15%.

Cependant, le groupe cherche à réduire ses effectifs et ses coûts. Ainsi, la mise en oeuvre de l'accord de Rupture Conventionnelle Collective (RCC) en hypermarchés qui prévoit jusqu'à 3000 départs, a débuté en juin 2019. Fin septembre, 2600 dossiers ont été approuvés.

Je m'abonne
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Retail

Par Caroline Clermont

Les initiatives en matière de responsabilité sociétale contribuent aux résultats positifs des entreprises. C'est ce que révèle une étude menée [...]