En ce moment En ce moment

Des prévisions solides pour le retail américain en 2020

Publié par Dalila Bouaziz le - mis à jour à
Des prévisions solides pour le retail américain en 2020
© Carsten Reisinger © 2015

La National Retail Federation prévoit que les ventes du retail en 2020 augmenteront entre 3,5% et 4,1% pour atteindre plus de 3,9 billions de dollars malgré l'incertitude de la guerre commerciale persistante avec la Chine, du coronavirus et de l'élection présidentielle.

Je m'abonne
  • Imprimer

L'association professionnelle des détaillants américains, la National Retail Federation (NRF) déclare que les consommateurs continuent de stimuler l'économie du pays. Les ventes au détail devraient augmenter de 3,5% à 4,1% en 2020. "L'expansion économique record du pays se poursuit et les consommateurs restent les moteurs de cette expansion, souligne le président-directeur général de la NRF, Matthew Shay. Avec des gains de revenus et de richesse des ménages, des taux d'intérêt plus bas et une forte confiance des consommateurs, nous nous attendons à une nouvelle année saine. Il y a toujours des jokers que nous ne pouvons pas contrôler comme le coronavirus et une année électorale chargée politiquement. Mais en ce qui concerne les fondamentaux, notre économie est saine et les consommateurs continuent de montrer la voie."

Les résultats préliminaires montrent que les ventes de détail en 2019 ont augmenté de 3,7% par rapport à 2018 pour atteindre 3,79 billions de dollars, juste en deçà de la prévision d'au moins 3,8% de la NRF. Le total comprend les ventes en ligne et autres hors magasin, qui ont augmenté de 12,9% à 777,3 milliards de dollars, dépassant les prévisions de NRF d'une croissance allant jusqu'à 12%. Les chiffres excluent les concessionnaires automobiles, les stations-service et les restaurants.

De nouveaux emplois créés en 2020

Selon les prévisions, les ventes de détail de 2020 devraient totaliser entre 3,93 billions de dollars et 3,95 milliards de dollars. La NRF s'attend à ce que l'économie globale gagne entre 150 000 et 170 000 emplois par mois en 2020, contre 175 000 en moyenne en 2019, et que le chômage - actuellement à 3,6% - devrait se maintenir autour de 3,5%. Le produit intérieur brut devrait augmenter de 1,9%, contre une estimation préliminaire de 2,3% en 2019.

Les ventes en ligne, qui sont incluses dans le total, devraient croître de 12% à 15% pour s'établir entre 870,6 milliards de dollars et 893,9 milliards de dollars.

"L'économie croît à un rythme plus modeste, mais les fondamentaux économiques sous-jacents restent en place et sont positifs, analyse l'économiste en chef de la NRF, Jack Kleinhenz. Les consommateurs restent optimistes et ont la confiance nécessaire pour dépenser. La croissance régulière des salaires qui accompagne la vigueur du marché du travail alimente leurs dépenses. L'état du consommateur est très sain. "

Des consommateurs confiants

Alors que le revenu disponible s'est modéré récemment, l'inflation a été faible et les consommateurs ont suffisamment confiance pour utiliser leurs cartes de crédit ou leurs économies pour soutenir leurs dépenses. "Les consommateurs et les propriétaires de petites entreprises sont confiants, indique Jack Kleinhenz. Les PDG des entreprises restent prudents sur la politique commerciale." De nouveaux progrès pour tirer parti de l'accord commercial de la phase 1 avec la Chine pourraient stimuler l'économie et accélérer les dépenses des entreprises et l'embauche. À l'inverse, l'escalade de la guerre commerciale pourrait décourager les investissements des entreprises. Parallèlement, le large éventail de résultats politiques potentiels associés aux élections de novembre pourrait inciter les consommateurs et les entreprises à la prudence.

Les prévisions supposent que le coronavirus ne devienne pas une pandémie mondiale, mais la confiance des entreprises et les ventes au détail pourraient être affectées si les fermetures d'usines en Chine se poursuivent, en particulier si la livraison des marchandises de la saison des fêtes est affectée.



Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et Relationclientmag.fr, ainsi que les magazines print associés, je couvre l'actualité des enseignes [...]...

Voir la fiche
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

Sur le même sujet