En ce moment En ce moment

Les "big tech" continuent leur envolée

Publié par Stéphanie Marius le - mis à jour à
Les 'big tech' continuent leur envolée

La capitalisation des Gafa représente le triple de celle de tout le CAC40 et la croissance vertigineuse des 20 leaders mondiaux de la tech se poursuit, selon le rapport trimestriel de Fabernovel.

Je m'abonne
  • Imprimer

Au deuxième trimestre 2020, L'"Index des big tech" surperforme, selon le nouveau rapport de l'entreprise de conseil en numérique Fabernovel "Gafanomics Quarterly". "L'été a été chaud et fascinant dans le secteur de la tech, qui n'a fait aucune pause, annonce Jean-Christophe Liaubet, managing partner de Fabernovel. La révolution de la valeur, l'un des thèmes principaux de notre Gafanomics trimestriel, a battu son plein. Les valeurs technologiques ont continué à manger le monde de l'"alpha" et ont atteint des valorisations record. Le trillion est devenu la nouvelle norme pour les capitalisations boursières des Gafa, poussant leurs fondateurs au sommet des clubs de milliardaires. Cela a déclenché la résurgence d'une volonté de s'introduire en bourse pour de nombreuses entreprises aux États-Unis et en Asie."

"Sur le plan boursier, les Gafa représentent à eux seuls trois fois la capitalisation de tout le CAC40 réuni", indique le rapport. En effet, les entreprises liées au secteur de la tech enregistrent 25% de croissance durant cette période et doublent les biens de consommation non essentiels (+24%).


Surtout, les entreprises de l'Index Fabernovel (Apple, Alphabet, Alibaba, Amazon, Baidu, Facebook, Lyft, Microsoft, Netflix, Tesla, Paypal, Samsung, Salesforce, Snap, Spotify, Square, Twitter, Tencent, Uber, Zoom) ont bondi de 53%. "Cette forte croissance peut s'expliquer par le fait que les géants de la tech ont bénéficié de leur position de leader en représentant un investissement sûr pour les jeunes boursicoteurs en raison de leur taille tout en étant financièrement attrayants", indique Jérémy Taïeb, analyste financier de Fabernovel et coauteur de l'étude.

Les auteurs de l'enquête s'interrogent sur la possible création d'une bulle financière. Les entreprises étudiées par Fabernovel ont enregistré une croissance moyenne de 12% de leurs ventes et de 5% de leur Ebit au deuxième trimestre 2020 par rapport à 2019. "Cependant, il apparaît de plus en plus que l'été a été alimenté par une vague spéculative et par des effets techniques liés à l'explosion des volumes déclenchée par deux nouvelles catégories d'investisseurs à court terme: les petits investisseurs américains qui utilisent de nouvelles applications de plateformes de trading telles que Robinhood (flux estimés à 500 milliards de dollars US de notionnel) et SoftBank qui s'est révélé être la mystérieuse baleine du Nasdaq qui a investi 4 milliards de dollars US dans des options d'un montant estimé à 30 milliards de dollars US de notionnel", indique le rapport. Cela a contribué à une forte volatilité.



Plus précisément, Spotify continue de résister à Apple et Amazon, avec une croissance de 11% de ses revenus. De même, a valorisation boursière de Tesla a plus que doublé depuis le début de la crise sanitaire, atteignant ce dernier trimestre 320 milliards de dollars. Uber, au contraire, a échoué à adapter son modèle économique à crise, selon Fabernovel, à l'exception de son service Uber Eats. L'entreprise affiche un chiffre d'affaires en baisse de 29%.

"Ces entreprises ont aussi investi et mis en valeur leurs actifs immatériels comme les talents agiles, une infrastructure renforcée, un large écosystème et flexible, une base client fidèle ainsi que leur impact à la fois environnemental et sociétal", indique le rapport.

"La crise a mis en lumière plusieurs dysfonctionnements de nos systèmes de santé actuels (lenteur de la prise en charge des patients, manque de matériel...). Alors que de nombreux géants de la tech observaient de près ce secteur et y faisaient leurs premiers pas, ils ont montré avec la crise leur capacité à réagir rapidement et à saisir ces opportunités en lançant des initiatives significatives", explique Gabrielle Peyrelongue, analyste chez Fabernovel. Dans le secteur de la distribution, le lancement au mois de juillet du service Shoploop, une plateforme de shopping vidéo, est à retenir.

Méthodologie

Étude publiée par Fabernovel. L'échantillon étudié sur ce trimestre 01/06 au 01/09: Apple, Alphabet, Alibaba, Amazon, Baidu, Facebook, Lyft, Microsoft, Netflix, Tesla, Paypal, Samsung, Salesforce, Snap, Spotify, Square, Twitter, Tencent, Uber, Zoom.


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

no pic

Stéphanie Marius

Chef de rubrique

Ancien professeur de lettres modernes, secrétaire de rédaction durant quatre ans et aujourd’hui chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et [...]...

Voir la fiche
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

Sur le même sujet

Retail

Par Stéphanie Marius

Kiabi s'oppose au consumérisme débridé accompagnant le Black Friday et lance durant trois jours une opération solidaire.