En ce moment En ce moment

Pauline Laigneau, la voix du succès

Publié par le - mis à jour à
Pauline Laigneau, la voix du succès

Pauline Laigneau a fait de la réussite son modèle. Elle développe depuis 2011, Gemmyo, site rentable, et depuis deux ans elle tient conversation autour du succès dans son podcast baptisé "Le Gratin". Son goût pour l'entrepreneuriat ne se dément pas.

Je m'abonne
  • Imprimer

Désormais, l'entrepreneuse a une nouvelle marotte qui occupe presque la moitié de son temps. Si le développement du site de vente en ligne de joaillerie, Gemmyo, en France et à l'étranger, reste une priorité, l'audience du Gratin en est une autre. L'ex-startupeuse se lance dans un nouveau business, le développement d'une nouvelle marque.

Conversations autour de la réussite

L'approche de cette nouvelle aventure reste malgré tout formatée selon les standards appliqués au monde de l'entreprise. La performance reste la référence. "Mon idée est de faire du Gratin, le 1er podcast business en France", ambitionne, modestement, la jeune productrice de 36 ans. Sur ce nouveau marché de la production sonore, en pleine ébullition depuis deux ans, Pauline Laigneau porte un regard distant. Elle puise peu d'inspiration dans cette offre éditoriale foisonnante. "Je suis très exigeante en matière de podcast. Je ne m'intéresse qu'aux podcasts natifs. En France, rien ne me satisfait vraiment, sauf peut-être "Le Super Daily", série d'épisodes sur l'actualité social media", indique la jeune femme.

Outre-Atlantique, ses oreilles frissonnent aux sons de "Making Sense" de Sam Harris, car peu politiquement correct, et de "The Oprah Winfrey Show" pour son empathie et son sens du partage. "Je m'en inspire beaucoup sur la façon de poser mes questions", précise Pauline Laigneau, qui a déjà mis en ligne 120 épisodes mixant interviews et leçons liées à l'entrepreneuriat, au développement personnel et à la gestion de carrière. Beaucoup de parcours sont évoqués au micro du Gratin dans le but de capitaliser sur le partage d'expériences.

"Entre 250000 et 300000 auditeurs suivent les conversations du Gratin tous les mois. Ce sont en majorité des femmes, CSP++", notel'auteure. Même si le modèle économique n'est pas encore abouti (le sponsoring par des marques cooptées par l'auteur), Pauline Laigneau veut faire de son podcast un "média à part entière", une marque avec des déclinaisons autour du coaching et de l'accompagnement personnalisé. Le dernier lancement en date a été baptisé "Bootcamp" et vise à suivre au plus près des entreprises et leurs managers pendant six semaines pour les aider à franchir un cap (en termes de business, de RH, de management...).

Satisfaite de cette nouvelle aventure, très éloignée du e-commerce, Pauline Laigneau explique s'être beaucoup enrichie de tous ces entretiens, dans des secteurs très diversifiés. La jeune femme s'est déjà prêtée à l'exercice du recueil d'entretiens pour son site marchand, en donnant la parole à des couples autour de l'amour dans une série baptisée "Chalalove".

Dans le Gratin, l'amour de la réussite se raconte par sessions de 45 minutes environ. À domicile ou chez l'auteur. "J'ai fait des rencontres incroyables comme le CEO du Club Med, Delphine Plisson, Christophe Michalak ou encore Carlo Purassanta, CEO de Microsoft France", confie-t-elle. Dans ces "conversations avec le succès", la jeune femme donne la parole à des "mentors virtuels", dont les parcours de vie peuvent aider les auditeurs à "donner la meilleure version d'eux-mêmes".

D'ailleurs, quel est le modèle de réussite selon Pauline? "La réussite est protéiforme, explique-t-elle. Chacun doit réfléchir à ce qu'est la réussite aujourd'hui. Mais il y a tellement de jeunes entrepreneurs livrés à eux-mêmes qu'il faut donner des repères". Un homme semble être un modèle à cet égard à ses yeux. Son mentor s'appelle Jacob Abbou, "une légende du monde des affaires", autodidacte, fondateur de 40 sociétés qui a lancé le Journal de l'Automobile et importé le concept du contrôle technique en France.

L'aventure du XXIe siècle

Pour cette élève modèle qui a déroulé un parcours universitaire sans faute, allant de l'École normale supérieure en passant par HEC, le déclic d'une nouvelle vie est apparu lors du grand oral de l'ENA, à laquelle elle était admissible. "Je n'ai pas réussi à convaincre mon auditoire parce que je n'avais pas le sens de l'État. Sans projet de carrière, j'étais comme une coquille vide", confie-t-elle. À 27 ans, elle décide de prendre sa vie en mains et pour la première fois de suivre ses envies. "J'ai compris que je voulais prendre des risques et entreprendre".

Elle crée, avec son jeune fiancé, Gemmyo, site de vente en ligne de joaillerie qui mise sur la personnalisation, les créations uniques et l'expérience client. "L'idée est venue d'un constat personnel en visitant les belles maisons de la place Vendôme, très austères, très fermées... Nous avons eu l'idée de lancer une marque pour des gens qui nous ressemblent". Aujourd'hui, le site lancé en 2011 est rentable. Il rassemble 30 salariés et fait travailler plus de 150 personnes dans divers ateliers en France.

Le panier d'achat moyen est de 1200 euros et la marque, déclinée en phygital, est représentée par ailleurs par trois boutiques à Paris, Lyon et Toulouse. "Je veux faire de Gemmyo un bel objet économique", ambitionne la cofondatrice. Sans doute applique-t-elle à son business les leçons qu'elle prodigue à travers Le Gratin. Le sens des responsabilités, la discipline et les remises en question permanentes. "Quand on lance un business, on sait que ce sera dur, mais on est bien loin de la réalité. C'est un parcours extrêmement difficile, jalonnée de surprises", témoigne Pauline Laigneau.

Pour la jeune femme, l'entrepreneuriat est l'aventure du XXIème siècle. "Il faut savoir sortir une idée de terre, accepter de prendre des risques, des décisions, déjouer les aléas, on vit la vie plus intensément", se réjouit -elle.

Parcours

2005-2010 : École normale supérieure de Lettres et Sciences humaines

2009-2012 : HEC School of Management

2010-2011 : formation au sein de la marque de pâtisserie Hugo & Victor

2011 : Cofondatrice Gemmyo, marque de joaillerie

2018 : lancement du Podcast "Le Gratin" sur des sujets liés au business et à l'entrepreneuriat


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Marie-Juliette Levin

Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Retail

Par Stéphanie Marius

La crise économique n'entame pas la bonne santé de GensDeConfiance. La plateforme C to C fondée sur le parrainage tente d'ouvrir son modèle [...]