Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Les 10 idées e-commerce (22-26 avril)

Publié par le

La rédaction a réalisé pour vous une sélection d'informations percutantes. Au menu cette semaine: Amazon ne vendra bientôt plus de biens chinois en Chine, le développement de la pub mobile provoque une flambée de fausses applis et Hema proposera bientôt ses produits dans d'autres enseignes.

Je m'abonne
  • Imprimer

Amazon ne vendra bientôt plus de biens chinois en Chine

Amazon se retire partiellement du plus grand marché au monde pour la vente en ligne: sa marketplace sera fermée en Chine à partir du 18 juillet, empêchant donc les consommateurs chinois d'y acheter des produits provenant de marchands chinois. La raison de cette fermeture n'a pas été commentée par Amazon. L'e-commerçant est présent sur le marché chinois depuis 15 ans.

À lire sur CNN.

© ©standret - stock.adobe.com

Le développement de la pub mobile provoque une flambée de fausses applis

Le nombre d'applications frauduleuses a bondi de 159% en 2018, selon un rapport de DoubleVerify, spécialisée dans les mesures marketing. L'essor de la publicité in-app a eu un effet d'incitation sur une population de fraudeurs spécialisés dans la création d'applications chargées de générer une fausse visibilité. 57% des applications frauduleuses se trouvent dans les catégories "jeux" et "outils". Les impressions publicitaires liées à la fraude ont doublé entre 2017 et 2018.

À lire sur Mobile Marketer.


Hema proposera bientôt ses produits sur des sites e-commerce et dans d'autres enseignes

L'enseigne néerlandaise Hema décide de collaborer avec des acteurs français, allemands et néerlandais (non encore précisés), et s'apprête à proposer une partie de son offre au sein d'autres chaînes de magasins et sites e-commerce. La nouvelle stratégie de l'entreprise s'articule autour de trois grands axes: investir sur les marchés domestiques, assurer la croissance via des partenaires et économiser sur les coûts.

À lire sur Gondola.


Une banque sud-coréenne lance un système de reconnaissance d'empreintes palmaires

La banque KB Kookmin, originaire de Corée du Sud, permet maintenant ses clients de s'identifier grâce à la reconnaissance de la palme de leur main (via l'identification du système veineux) pour retirer des espèces. L'entreprise affirme que ce système est plus fiable que la reconnaissance d'empreintes digitales ou d'iris. La nouvelle fonctionnalité s'adresse en particulier aux clients âgés, souvent en difficulté pour retenir un mot de passe.

À lire sur Inside Retail Asia.


Le paiement sans contact arrive tout juste aux États-Unis

En matière de paiement par carte bancaire, les États-Unis sont à la traîne: alors que le paiement par puce en Europe s'opposait auparavant à la méthode du sabot outre-Atlantique, c'est cette fois-ci en termes de paiement sans contact que le retard s'accentue. Seuls 3% des cartes bancaires aux États-Unis sont équipées d'un système sans contact, selon une étude publiée par le cabinet A.T. Kearney. Contre 64% au Royaume-Uni et 96% en Corée du Sud.

À lire sur CNBC.

Le premier magasin Sephora de Corée du Sud ouvre ses portes

L'enseigne Sephora inaugurera son premier point de vente en Corée du Sud au mois d'octobre. L'enseigne a opté pour une petite surface, dans le quartier chic de Gangnam et proposera des produits brandés Sephora aux côtés des marques internationales. Cinq nouvelles ouvertures de magasins et une boutique en ligne devraient suivre d'ici à la fin 2020. Sephora possède environ 3000 points de vente dans le monde.

À lire sur Inside Retail Asia.


Primark ouvre le plus grand magasin de mode au monde

À l'heure où les retailers se concentrent sur de plus petites surfaces, en centre-ville, Primark mise sur le gigantisme et inaugure un espace d'environ 15000 mètres carrés dans la ville de Birmingham (Royaume-Uni). Le record a été homologué par le Guinness book. Le lieu comprend plusieurs boutiques, des salons de beauté, un atelier de personnalisation et trois restaurants, dont le premier café brandé Primark.

À lire sur Inside Retail.


Carrefour teste le low cost

Carrefour tente un nouveau concept dans la ville d'Avignon: un magasin très sobre, aux tarifs bas, baptisé Carrefour Essentiel. Les produits sont présentés sur des palettes et des étagères et les rayons frais sont tous en libre service, hormis la boucherie. Si l'offre non-alimentaire est réduite, le rayon bio est au contraire développé. L'assortiment comporte 15000 références, contre 32000 pour les hypermarchés traditionnels de l'enseigne.

À lire sur Gondola.


Les jeux mobiles, un outil publicitaire plus efficace que les réseaux sociaux

Les jeux mobiles sont un support publicitaire moins risqué que les réseaux sociaux, selon une étude publiée par l'éditeur AdColony. En effet, 60% des consommateurs indiquent voir des contenus inappropriés sur Facebook, contre 31% sur YouTube et seulement 18% sur les jeux mobiles. 49% des personnes interrogées affirment que ces contenus affectent négativement leur perception des marques dont les publicités apparaissent à proximité. De même, un répondant sur quatre indique avoir effectué un achat après avoir vu une publicité au sein d'un jeu mobile.

À lire sur Retail Dive.


Rakuten se met au "colis-voiturage"

Rakuten France propose désormais le service de livraison entre particuliers de Colis-Voiturage, de Siimple, pour livrer un colis qui dépasse les dimensions autorisées par des transporteurs classiques. Depuis mi-janvier, les vendeurs particuliers de la marketplace Rakuten France ont donc la possibilité d'expédier leurs produits encombrants trop fragiles ou trop encombrants pour être expédiés par les transporteurs classiques qui n'acceptent pas de colis de plus de 30 kg et 1 mètre. Le vendeur crée une annonce avec le trajet à effectuer, la taille du colis, le poids, les propriétés du colis, des photos... Ce qui permet à Colis-Voiturage de proposer automatiquement un montant pour la course. Une fois la livraison confirmée par le vendeur et l'acheteur, Rakuten paye le vendeur et le rembourse d'un montant forfaitaire de livraison pendant que Colis-Voiturage reverse le montant défini de la course au transporteur.

La rédaction

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Retour haut de page