Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Black Friday : un tiers des 18-24 ans pense acheter via les réseaux sociaux

Publié par Maëlle Chetal Gaillard le - mis à jour à
Black Friday : un tiers des 18-24 ans pense acheter via les réseaux sociaux

La majorité des Français (57 %) a l'intention de dépenser autant pour le Black Friday que l'an passé. Leurs intentions d'achat se tournent davantage vers des produits de meilleure qualité, une consommation durable et plus de social shopping.

Je m'abonne
  • Imprimer

75 % des interrogés pour l'étude Shopify sur les prévisions du Black Friday, déclarent vouloir dépenser pour des produits de meilleure qualité. L'enquête menée auprès de plus de 9 000 consommateurs tend à comprendre les tendances à venir lors du vendredi 25 novembre.

Produits durables et de meilleure qualité

Les Français entendent consommer pendant la période du Black Friday : 57 % disent vouloir dépenser autant que l'an passé. Cette envie d'acheter en cette fin novembre est d'autant plus forte pour la Gen Z française (18 - 24 ans) : 74 % déclarent vouloir acheter autant que l'an passé (contre 63 % au niveau global). Des résultats qui pourraient surprendre dans un contexte de hausse des prix mais qui est vérifié par certains marchands. Outre les intentions d'achats des Français, les marchands de l'Hexagone s'attendent eux aussi à de beaux résultats pour cette édition 2022. Ils sont 77 % à déclarer s'attendre à un Black Friday réussi. Les jeunes générations entendent continuer à consommer mais de manière totalement différente.

77 % des commerçants s'attendent à un Black Friday réussi

Bien que 37 % des Français déclarent faire attention à leur porte-monnaie, 78 % des millennials (25-35 ans) et 74 % de la Gen Z entendent tout de même se faire plaisir au moins une fois par mois. Un plaisir qui n'est pas forcément néfaste en termes d'impact environnemental puisque trois quarts (75 %) des consommateurs Français déclarent vouloir acheter à l'occasion du Black Friday des produits de meilleure qualité, qui dureront dans le temps. Cette prise de conscience environnementale dépasse les frontières : 77 % des Allemands, 88 % des Italiens et 84 % des Espagnols songent également à acheter pendant le Black Friday des produits de meilleure qualité.

Une prise de conscience environnementale

Le développement durable ne sera pas mis au second plan pour cette édition du Black Friday. 65 % des Français déclarent aujourd'hui faire leurs achats de manière durable et prévoient soit de poursuivre leurs efforts, soit d'être plus durables en 2023. La France se positionne en véritable pays mentor dans le domaine du développement durable à travers cette étude internationale puisqu'elle se hisse sur la première place du podium suivie de l'Italie (64 %), de l'Allemagne (60 %) et de l'Espagne (60 %). En bas du classement, on retrouve avec 13 points de moins les États-Unis (52 %), le Royaume Uni (52 %) et la Nouvelle Zélande (51 %). Pour acheter de manière durable, 66 % des consommateurs français prévoient d'acheter auprès d'une marque durable cette année. 40 % sont prêts à payer plus cher pour des produits durables.

79 % des consommateurs français de la Gen Z cherchent ou achètent des produits durables

Bien que le développement durable soit la priorité pour 85 % des entreprises françaises reconnaissant qu'il s'agit d'un élément essentiel de l'identité ou de l'éthique de leur marque, le coût de rendre ses produits durables reste la plus grosse barrière. Cela concerne 58 % des entreprises. Un investissement qui semble cependant nécessaire puisque 87 % des marchands français déclarent qu'avoir des produits durables est une exigence de leur clientèle. Une demande alimentée par les jeunes : 79 % des consommateurs français de la Gen Z sont prêts à rechercher et à acheter des produits durables.

Les achats sur les réseaux sociaux

Malgré l'essor du social shopping dans le monde, les consommateurs français se montrent plus réticents à l'égard de ce mode de consommation que les consommateurs des autres pays. Seuls 23 % d'entre eux seraient prêts à acheter sur Instagram, contre 30 % des consommateurs dans le monde. Les jeunes présentent cependant un enthousiasme certain : 36 % des consommateurs français de la Gen Z (18-24 ans) et 37 % des Millénials (25-34 ans) sont prêts à acheter via YouTube et 34 % des consommateurs de la Gen Z sont prêts à acheter sur TikTok. YouTube constitue le réseau social le plus populaire pour les achats, toutes tranches d'âge confondues (28 %). À l'instar des jeunes consommateurs, les marchands français se montrent particulièrement confiants dans le potentiel des réseaux sociaux : un tiers des entreprises interrogées (32 %) déclarent investir sur les réseaux sociaux pour préparer l'avenir et garantir leur résilience et près de la moitié (48 %) déclare qu'il est plus important que jamais d'atteindre les consommateurs de manière organique, par le biais du bouche-à-oreille ou des réseaux sociaux.

Le social shopping pourrait engendrer 1,2 milliard de dollars en 2025", Émilie Benoit-Vernay de Shopify

En parallèle, les Français se montrent ouverts au changement et consomment sur tous les canaux : 90 % des personnes interrogées déclarent être tout aussi susceptibles ou plus susceptibles de faire des achats sur une boutique en ligne qu'il y a un an, 91 % achètent autant ou plus en magasin et 71 % sont aussi, voire davantage prêtes à découvrir de nouveaux produits via les réseaux sociaux qu'il y a un an. "Ce marché pourrait représenter 1,2 milliard de dollars en 2025, il est clé que les marchands s'en emparent et repensent leur relation commerciale, pour se connecter au consommateur partout où il se trouve, en plaçant l'authenticité et la confiance au coeur de chaque interaction" commente Émilie Benoit-Vernay, responsable Europe du sud chez Shopify.

Méthodologie :

Enquête en ligne menée par Sapio Research, pour Shopify, auprès de 24 009 consommateurs et 9 012 entreprises de moins de 1 000 employés au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, en Espagne, en Italie, aux Pays Bas, en Suède, en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Japon, aux États-Unis et au Canada. En France, 2 001 consommateurs et 1 001 petites entreprises ont été interrogés. L'enquête a eu lieu entre septembre et octobre 2022.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande

Retour haut de page