Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Les start-up françaises génèrent 8 milliards d'euros en 2021

Publié par Maëlle Chetal Gaillard le - mis à jour à
Les start-up françaises génèrent 8 milliards d'euros en 2021

Avec 8 milliards d'euros engendrés en 2021, les start-up françaises connaissent une augmentation de 23% de leur chiffre d'affaire en moyenne. 39 % d'entre elles pensent doubler leur revenu cette année.

Je m'abonne
  • Imprimer

France Digitale et EY dévoilent les résultats de leur baromètre sur la performance économique et sociale des start-up en 2021. L'étude revient sur les grands acquis des dix dernières années et les évolutions possibles.

Une croissance continue

Les revenus des start-up ne cessent de croître et atteignent 8 milliards d'euros en 2021, soit une augmentation moyenne du chiffre d'affaires de 23 % entre 2020 et 2021. 39 % des entreprises interrogées estiment doubler leurs revenus en 2022. Une tendance confirmée par des levées de fonds en moyenne de 32 millions d'euros en 2021 contre 18 millions en 2020.

Les acquis de ces dernières années

Au cours de ces 10 dernières années, les start-up ont bénéficié d'une augmentation massive de leur capacité de financement, le développement de nombreuses structures de soutien et la montée en puissances d'entrepreneurs français faisant figure de mentors pour leurs pairs. Ces jeunes entreprises sont nombreuses à bénéficier de dispositifs d'aides à l'innovation : le crédit impôt recherche (utilisé par 58 % des répondants), le crédit d'impôt innovation (45 %) et le statut "Jeune entreprise innovante" (pour 49 % d'entre elles). Pourtant, le remboursement des PGE, la hausse des prix des matières premières et l'inflation impactent la trésorerie de nombreux sondés. 62 % de ces jeunes pousses affirment de pas détenir une avance sur trésorerie pour les 12 prochains mois. Les start-up ayant généré moins de 5 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2021 sont les principales concernées.

Les évolutions des prochaines années

La quasi-totalité des répondants (98 %) prévoient de nouveaux recrutements d'ici la fin d'année. Pour 60 % des start-up, le recrutement est le premier défi à relever. Si en 2021, 13 % des profils recrutés proviennent de l'étranger, un manque de diversité des profils persiste : seules 14 % des Pdg de start-up sont des femmes, contre 11 % en 2020.

"Les résultats de l'étude démontrent la résilience, l'optimisme et la maturité des start-up face à un contexte économique incertain et à un impératif de responsabilité sociale et environnementale", résume Maya Noël, directrice générale de France Digitale. Parmi les start-up répondantes, 37 % déclarent avoir réalisé un bilan carbone en 2021, et 33 % sont labellisées "entreprise à mission". La responsabilité sociale, sociétale et environnementale apparaît être au coeur de leurs priorités.

Méthodologie :

L'enquête a été réalisée entre le 15 mai et le 15 août 2022 auprès de 583 start-up bénéficiant en moyenne de sept années d'expérience. Le baromètre est basé sur les start-up remplissant les critères suivants : siège social basé en France, non cotée ou cotée depuis moins de 5 ans, dans l'industrie liée au secteur du numérique avec des chiffres clés issus des données financières 2020 et 2021.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande

Retour haut de page