Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Le gouvernement encourage le metaverse en France

Publié par Maëlle Chetal Gaillard le - mis à jour à
Le gouvernement encourage le metaverse en France

Les ministères de la culture et de la transition numérique songent au déploiement du metaverse en France et en Europe. Ils rendent public la mission exploratoire commandée en février 2022 et les différentes stratégies imaginées par le gouvernement.

Je m'abonne
  • Imprimer

Rima Abdul-Malak, ministre de la Culture, et Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications communiquent le rapport exploratoire sur le développement du metaverse. Cette mission a été commandée en février et réalisée par Camille François, chercheuse à Columbia University.

Une première commission

La mission s'attache à donner les clés de compréhension pour clarifier le débat et saisir les opportunités émergentes. Le gouvernement souhaite ainsi appréhender les risques posés par le metaverse et rassembler les acteurs français autour d'un horizon commun. Pour mener à bien cette étude, plus de 80 personnalités sont consultées : entrepreneurs spécialisés dans la réalité virtuelle et la blockchain, acteurs culturels, artistes, professionnels du jeu vidéo, chercheurs en sciences sociales, en intelligence artificielle et en informatique.

"Ce rapport de la mission exploratoire sur les metaverses embrasse tous les enjeux liés au développement de ces nouveaux espaces numériques et montre à quel point les créateurs sont amenés à jouer un rôle de précurseur pour en déterminer le plein potentiel, commente Rima Abdul-Malak, ministre de la Culture. Le ministère de la Culture prendra appui sur ces préconisations pour accompagner ces nouveaux usages et porter une stratégie ambitieuse de soutien à la création, à l'innovation et à la diffusion des oeuvres dans ces espaces numériques".

Une dizaine de propositions

"Les metaverses seront déterminants pour l'avenir du numérique et du Web3, pour lesquels la France doit jouer les premiers rôles au niveau mondial en s'appuyant sur un savoir-faire, des leaders industriels mondiaux et un esprit entrepreneurial exemplaire", commente Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de la Transition Numérique et des Télécommunications.

Le rapport du gouvernement fait ainsi état de plusieurs leviers d'actions comme celui de saisir l'opportunité du metaverse pour reconquérir des positions de leader dans des services numériques mondiaux, en France et en Europe. Il vise aussi à lancer le travail d'adaptation de textes européens (RGDP, Digital Services Act, Digital Markets Act) aux enjeux du metaverse. À l'avenir, le gouvernement souhaite analyser les chaînes de valeur du metaverse afin de guider les domaines d'investissement stratégiques et limiter les risques de perte de souveraineté ou de fuite de valeur. À l'occasion des JO 2024, les ministères de la Culture et de la Transition numérique souhaitent rassembler les acteurs français du metaverse autour de différents projets culturels et de mise en valeur du territoire et du patrimoine.

L'organisation des JO 2024 à Paris permettrait de réunir les spécialistes français du metaverse

Le gouvernement espère faire émerger différents services permettant l'avènement d'une pluralité de metaverses. Il souhaite également répondre aux objectifs de souveraineté culturelle et technologique en soutenant à la fois les structures françaises technologiques et institutions culturelles. Autre levier d'action, celui de réinvestir les instances de négociation des standards techniques, pour faire en sorte que la France et ses acteurs participent aux discussions des technologies de l'immersion. Ce rapport de mission annonce par ailleurs le soutien aux initiatives de recherche interdisciplinaires pour développer simultanément des metaverses expérimentaux guidés par des besoins sociétaux (culture, santé, éducation, environnement) et les moyens d'en évaluer les risques sociotechniques par des études empiriques.

Le gouvernement a pour projet de créer un laboratoire de recherche en informatique dédié aux arts immersifs.

La création d'un institut de recherche et coordination, sur le modèle de l'Ircam (institut de recherche et coordination acoustique musique) compte parmi les projets. Il deviendrait à la fois un laboratoire de recherche en informatique dédié aux arts immersifs, un lieu de coordination entre chercheurs et artistes pour la création d'oeuvres immersives innovantes dans le metaverse, en plus de constituer un comptoir d'expertise pour toutes les institutions culturelles concernées. Enfin, à la suite de ce rapport, le gouvernement vise à explorer des solutions écoresponsables et développer un système de mesure de l'impact environnemental des infrastructures du metaverse.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande

Retour haut de page