Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Les 10 idées e-commerce (3-7 mai)

Publié par le

La rédaction a réalisé pour vous une sélection d'informations percutantes. Au menu cette semaine: JD.com arrive en Europe, Kroger teste un service de livraison par drone, LVMH investit dans un entrepôt XXL en Chine pour ses commandes en ligne et le marché du live shopping estimé à 25 milliards de dollars aux États-Unis.

Je m'abonne
  • Imprimer
L'UE accuse Apple d'abus de position dominante dans la musique en ligne

La Commission européenne a accusé, vendredi 30 avril, Apple d'abus de position dominante sur le marché de la musique en ligne, à la suite d'une plainte déposée par Spotify, qui pourrait déboucher sur une amende à l'encontre du géant américain et une modification de ses pratiques. Dans un communiqué, l'exécutif européen reproche au groupe américain de ne pas permettre aux développeurs d'informer les utilisateurs sur le fait qu'ils disposent d'autres moyens d'achat pour leurs services en dehors du magasin d'applications App Store. Le diffuseur suédois de musique en ligne Spotify a déposé une plainte contre Apple en 2019 concernant les commissions de 30% réclamées par Apple pour les applications et services vendus sur l'App Store.

L'abonnement de base au service musical de Spotify est facturé en Europe à partir de 9,99 euros par mois, le même prix que le service concurrent Apple Music, mais le géant suédois de la musique doit reverser à Apple 30% de commissions la première année et 15% les années suivantes lorsque l'abonnement est souscrit via son système d'achat intégré aux applications. L'enquête de la Commission européenne a montré que la plupart des fournisseurs de services imputent en fin de compte ces frais de commissions aux utilisateurs finaux pour ne pas amputer leur marge, explique-t-elle dans son communiqué. La Commission note en outre qu'Apple dispose d'une position dominante sur le marché de la distribution des applications de musique via l'App Store, seul moyen d'installer des logiciels sur l'iPhone et l'iPad.

C'est la première accusation de l'UE en matière de concurrence contre Apple, qui risque une amende pouvant représenter jusqu'à 10% de son chiffre d'affaires mondial.

À lire sur Reuters



La rédaction

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet