Recherche
Se connecter

"L'écosystème associatif de la région Auvergne-Rhône-Alpes est très dynamique", Sylvain Bruyère

Publié par le - mis à jour à
'L'écosystème associatif de la région Auvergne-Rhône-Alpes est très dynamique', Sylvain Bruyère

Sylvain Bruyère, président du réseau d'e-commerçants Welcom en région Auvergne-Rhône-Alpes, présente le fonctionnement de l'association à l'occasion de Click&Shop, premier salon e-commerce organisé dans la région.

  • Imprimer

Comment l'association Welcom, situé en région Auvergne-Rhône-Alpes, assure-t-elle son financement?

L'association ne fonctionne qu'avec des fonds privés, de manière autonome, via des sponsors (DPD, Eovi, Axa, Le Crédit Agricole). Nous ne comptons aucun salarié mais des personnes qui travaillent pour nous sous forme de prestations. Cela nous a permis de ne pas devoir lever de fonds publics et nous offre une autonomie totale. L'association est ouverte seulement aux e-commerçants. Nous refusons les adhésions d'agences et de prestataires. Ainsi, il n'y a pas de business intra-adhérents, nous nous concentrons sur un objectif de formation.

Quelles sont les manifestations organisées par l'association?

Nous organisons une fois par mois des conférences à la CCI de Saint-Étienne, tenu par un expert qui participe aux frais de l'organisation.

En parallèle, nous organisons des audits mensuels entre adhérents. Nos membres se déplacent dans l'une des sociétés pour découvrir ses locaux, son fonctionnement, sa logistique et ses problématiques. Nous discutons ensuite durant une heure sur son site web, selon une charte préétablie. Nous sommes suivis par la société Metacom, spécialisée dans la construction de sites. Nous menons un débat sur les l'ensemble des fonctionnalités du site, afin de proposer des améliorations.

Trois fois par mois, nous organisons également des repas fondés sur l'échange et le networking. Nous parvenons parfois à négocier des remises pour l'ensemble de l'association auprès de différents partenaires.

Combien comptez-vous d'adhérents?

60. Chaque membre a un droit de veto sur l'entrée de nouveaux adhérents si leur métier s'avère très proche. C'est pourquoi nous maintenons une croissance limitée en termes de nombre de membres.

Ressentez-vous une difficulté à fédérer des e-commerçants très épars et d'un niveau très hétérogène?

Concernant leur situation géographique, nous avons la chance que les professionnels se déplacent volontiers pour assister aux événements. Les entreprises sont nécessairement hétérogènes du point de vue de leur taille et de leur secteur. Nous visons à faire monter en compétence les adhérents les plus avancés et nous refusons à faire baisser le niveau des conférences. Les membres plus aguerris tendent la main aux débutants.

Parvenez-vous à discuter avec des associations d'autres régions?

Pour organiser le salon Click&Shop, nous nous sommes rapprochés d'autres associations de notre région, qui participent notamment au jury qui récompensera les meilleurs sites et la meilleure solution e-commerce. Seront présents l'association des e-commerçants de Clermont-Ferrand, la Cuisine du Web à Lyon, une association de Grenoble. Nous avons la chance de nous situer dans une région très dynamique.

Quelles seront les thématiques abordées lors du salon Click&Shop, co-organisé par l'association Welcom en région Auvergne-Rhône-Alpes?

Il s'agit du premier salon de la région dédié à l'e-commerce. Nous possédions uniquement des salons dédiés au numérique. Nos besoins étaient souvent un peu plus complexes que ceux abordés : e-commerce, agence web, développement, service client, fidélisation, logistique (achats matières premières et emballages, externalisation ou internalisation), acquisition (spécialistes Adwords). Nous souhaitons, sur un salon régional, traiter l'ensemble des métiers de l'e-commerce.

Nous aurons une quarantaine de stands (parmi lesquels les acteurs DPD, La Poste, Sendin Blue, Trustpilot) ainsi qu'un espace de networking, tenu par les e-commerçants de l'association Welcom. Google tiendra sept ateliers dédiés aux débutants. Parmi les acteurs locaux figureront Shopix (basé à Saint-Étienne, dédié au bricolage), Eminza (Lyon, spécialisé dans la décoration) et l'expert Bruno Sanlaville (transport).

Quelles sont vos attentes concernant cette manifestation?

Nous souhaitons réunir 500 visiteurs professionnels de l'e-commerce de la région Rhône-Alpes et en dehors. Un parcours sera dédié aux débutants, afin que ces derniers ne soient pas noyés sous une foule d'informations techniques. L'entrée est gratuite et la manifestation est cofinancée par la région Auvergne-Rhône-Alpes et par Saint-Étienne métropole ainsi que par nos partenaires et exposants. L'événement est co-organisé par la CCI Lyon métropole.

Retrouver l'enquête consacrée aux association et réseaux e-commerce en régions.

no pic

Stéphanie Marius

Chef de rubrique

Ancien professeur de lettres modernes, secrétaire de rédaction durant quatre ans et aujourd’hui chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Par Cofidis Retail

Lenjeu du retail consiste reenchanter lexperience client et apporter autre chose quune simple vente dun produit La Consumer Journey nest plus [...]

Sur le même sujet