En ce moment En ce moment

DossierRéférencement : le SEO, pour nous, les marketeurs

Publié par José Roda le

2 - Les Best Practices en matière de référencement pour 2014 (1/2)

Avant d'investir des sommes importantes auprès d'une agence spécialisée, prenez le temps d'auditer votre site et vos pratiques en interne pour trouver des leviers d'optimisation.

  • Imprimer
  • Garder la tête du classement
    Pour commencer, abandonnez toute illusion. Il n'existe pas de recette miracle pour obtenir et conserver une position optimale dans les moteurs de recherche. En effet, le référencement n'est pas un patch que l'on appose ponctuellement sur un site, c'est une stratégie au long cours. Ce n'est jamais qu'un classement au sein d'une liste. Admettez, dès lors, que le but du jeu consiste à tout mettre en oeuvre pour se trouver et se maintenir au sommet du classement.

  • En France, Google only

    Méfiez-vous du discours de certaines agences spécialisées dans le référencement. Elles vous promettent de rendre visible vos pages web sur différents moteurs de recherche. Pourquoi aller chercher midi à 14 heures ? 95 % du trafic du Web français passent par Google... Mettez du bon sens dans votre action : le seul moteur à courtiser, c'est bien Google. Attention, si vous avez des prétentions à l'international, il faudra élargir le spectre des moteurs de recherche. Mais pour cela, inutile de poser la question à une agence spécialisée pour obtenir cette information.

  • Démarche variable
    Un site éditorial ne peut avoir les mêmes objectifs ni mettre en oeuvre les mêmes moyens qu'un site d'e-commerce. Toutefois, trois éléments sont essentiels aussi bien pour l'un que pour l'autre. Premièrement, il faut travailler sur l'optimisation technique du site. Deuxièmement, il ne faut pas oublier l'optimisation marketing. Troisièmement, dans tous les cas, l'optimisation liée à l'éditorial comme au contenu n'est pas une option. Vous devez adapter votre stratégie SEO à vos objectifs. Un site éditorial implique que vous travailliez sur sa visibilité pour élargir son audience, tandis qu'un site de vente en ligne nécessite de vous atteler à optimiser le taux de transformation, autrement dit à accompagner le client jusqu'à la validation d'un achat.

  • Soyez orienté "Google bot"
    Tous les jours, le "Google bot" parcourt l'intégralité du Web pour l'indexer de la manière la plus complète et la plus fine possible. Le nombre de pages internet augmente chaque jour de manière exponentielle. Il en découle logiquement que le temps consacré à chaque page diminue. Plus la plateforme met de temps à répondre aux sollicitations du "Google bot", moins ce dernier lui accorde de crédit, plus le site descend dans les listes de résultats. Bref, il faut aider cet outil de classement à parcourir votre site.

  • Priorité au temps d'accès
    Découlant directement du point précédent, la variable sur laquelle vous devez veiller et agir prioritairement est le temps d'accès. Pas besoin de se poser la moindre question : la valeur idéale est fixée par Google et est communiquée via les Google Webmaster Tools. En règle générale, on considère que le temps de réponse de votre site aux sollicitations du robot de Google ne doit pas excéder 500 millisecondes. Au-delà de ce délai, votre position peut être dégradée dans les résultats de recherche.

  • Plus vite !
    Pour obtenir un temps de réponse conforme aux exigences des moteurs de recherche, plusieurs axes doivent être observés. D'un point de vue technique, il faut s'assurer de la vélocité des serveurs sur lesquels votre site est hébergé. Des tests réguliers doivent être effectués pour maintenir un haut niveau de performance. Il convient par ailleurs d'optimiser la structure des pages web, en s'assurant notamment de la qualité des métadonnées. Ces dernières sont essentielles. Elles ne sont pas affichées sur le site mais sont destinées aux moteurs de recherche : description du contenu, mots-clés, titre des pages...

  • Stabilité, stabilité, stabilité
    Lorsque Google propose votre site en tête de ses résultats de recherche, il engage sa responsabilité vis-à-vis des internautes. Le moteur de recherche n'apprécie pas que votre site ne soit pas fiable et donc, qu'il se montre indisponible. Si tel est le cas, vous rétrogradez dans les résultats. C'est systématique. Non seulement le temps de réponse doit être très court, mais il doit surtout être régulier. Il faut donc le tester en permanence.

  • Misez sur le contenu
    L'optimisation de la visibilité passe par l'adéquation de l'offre du site (produit ou contenu), avec les attentes des internautes. Soyez à l'affût des tendances pour faire remonter au sommet du site les contenus et les pages les plus porteurs. Plus les contenus au sommet de votre site sont en phase avec les recherches menées par les internautes sur Google, plus vous êtes considéré comme pertinent. Il convient d'avoir une stratégie marketing claire dans leur définition et dans leur hiérarchisation sur le site. Par ailleurs, plus les contenus disponibles sur le site sont liés entre eux, meilleur est le référencement. Les articles doivent être liés les uns aux autres car, plus l'internaute est susceptible de passer du temps sur votre site, plus celui-ci est jugé pertinent par Google, ce qui optimise la position dans la liste des résultats. Cette technique favorise le SEO naturel et ne coûte rien !

  • Soyez radin !
    La stratégie SEO doit être guidée par une démarche ROIste. À ce titre, l'achat des "top" mots-clés (dont la liste est publiée par Google) n'apporte que très rarement satisfaction, d'autant que les propriétaires d'une marque sont toujours favorisés dans les résultats. Par exemple, le mot-clé "iPhone" est un "top" mot-clé. Même si vous l'achetez, Apple, propriétaire de la marque, apparaîtra toujours avant vous dans les pages de résultats. Avant d'acheter, réfléchissez et surtout, mesurez.
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet