En ce moment En ce moment

Product content: s'adapter aux exigences d'Amazon

Publié par Stéphanie Marius le | Mis à jour le
Product content: s'adapter aux exigences d'Amazon

Élise Beuriot, responsable de la marketplace Amazon.fr, fait le point sur les règles pour réaliser une fiche produit sur la plateforme.

Je m'abonne
  • Imprimer

Quels sont les critères à respecter en termes de visuels produits pour les e-marchands désireux de vendre sur Amazon?

Nous recommandons aux vendeurs de télécharger des photos d'une longueur entre 500 et 2100 pixels avec un minimum de 500 pixels par côté. Le produit doit occuper idéalement 80% à 90% de l'image, et le fond doit être totalement blanc pour une question d'harmonie entre les différentes pages produits. Il ne doit pas y avoir de filigranes, de textes, ni de liens vers un domaine. Les images au format CMYK seront rejetées par le système.

Quelles sont les informations indispensables sur une fiche produit?

D'abord, le titre: il faut donner le nom de la marque, numéro du modèle, type de produit, modèle, puis une information complémentaire type grammage ou lot. Nous recommandons aux vendeurs d'utiliser une majuscule uniquement pour la première lettre de la marque. Il faut également renseigner le prix par unité, la description, le poids, les ingrédients et les caractéristiques du produit, également nommés "bullet points". Le vendeur peut en utiliser jusqu'à cinq avec une longueur maximale de 15 mots. Enfin, les termes de recherche: le vendeur peut identifier dix mots.

Quelles ont les erreurs le plus fréquemment commises par les e-marchands de la marketplace (description produit, infos manquantes, visuels...)?

L'erreur la plus fréquente est associée au matching, qui est le fait de se positionner sur une page produit déjà existante sur Amazon (le vendeur rentre un code-barres qui existe dans nos systèmes) et ne vérifie pas que le titre, la photo ou le descriptif correspondent bien à son article. Un revendeur ne peut pas modifier une page déjà existante sur Amazon en autonomie. La deuxième erreur consiste à réaliser une mauvaise classification du produit en ne cherchant pas le noeud d'arborescence le plus adapté. À noter, le contenu amélioré (pages réservées aux détenteurs de marques inscrits auprès de brand registry) permet d'accroître la conversion de 10%.


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

no pic

Stéphanie Marius

Chef de rubrique

Ancien professeur de lettres modernes, secrétaire de rédaction durant quatre ans et aujourd’hui chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et [...]...

Voir la fiche
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Techno & UX

Par Nicolas Engel (CyberSource Global Services)

Alors que la réouverture des commerces conjuguée aux achats de Noël vont provoquer un pic d'activité, il convient de mettre à niveau son infrastructure [...]