En ce moment En ce moment

6 conseils de sécurité digitale lors d'une quarantaine

Publié par le | Mis à jour le
6 conseils de sécurité digitale lors d'une quarantaine

Alors que la France passe au "stade 3" pour lutter contre la pandémie de Covid-19 et que les experts de santé publique encouragent le télétravail, Daniel Markuson, expert chez NordVPN explique aux employés retranchés chez eux comment concilier aussi bien la protection sanitaire que digitale.

Je m'abonne
  • Imprimer

David Markuson, expert en confidentialité chez Nord VPN, fournisseur de services VPN axé sur la sécurité, vous explique comment sécuriser votre domicile et mettre à jour les escroqueries susceptibles d'atteindre les télétravailleurs lors d'une quarantaine, tout cela grâce à six conseils de sécurité digitale.

  1. La première chose à faire, c'est de préserver la protection de son réseau domestique. Celui-ci sert à protéger la vie personnelle de son utilisateur mais également sa vie professionnelle s'il travaille depuis chez lui, ce qui est recommandé par le gouvernement. Tout d'abord, il est essentiel de protéger son routeur par un mot de passe. Ensuite, vous pouvez désactiver les transmissions WI-FI pour empêcher des personnes non-autorisées à se connecter à votre réseau domestique, de filtrer les adresses Mac ce qui complexifie la connexion des appareils non-autorisés, configurer un réseau invité pour autoriser les connexions inhabituelles, puis installer un réseau privé virtuel sur votre retour.
  2. L'utilisation d'un appareil ou d'un compte séparé pour votre travail est également recommandée afin de séparer vos données personnelles des professionnelles. En cas de piratage, elles seront ainsi protégées. Si vous utilisez un ordinateur fixe, vous pouvez le remplacer par un ordinateur portable. Il est aussi possible que vous changiez de compte d'utilisateur pour en prendre un distinct mais dans ce cas-là, faites attention à ce que les applications nécessaires à sa sécurité soient installées sur l'appareil que vous utilisez et que vous ayez mis à jour tous les logiciels qui s'y trouvent. Vous pourriez également oublier certaines mises à jour importantes.
  3. Selon l'entreprise à laquelle vous appartenez, utiliser des outils de cybersécurité adaptés. Votre employeur peut appliquer un whitelisting à tous ses serveurs. Ce phénomène fait que si votre adresse IP n'est pas sur la liste, aucune connexion ne sera autorisée. Aucune condition liée à la géolocalisation n'est appliquée. Il vous sera également possible de définir un accès crypté aux serveurs et systèmes auxquels vous n'auriez pu accéder que depuis votre bureau. D'autres méthodes peuvent être appliquées. Les outils personnels, des navigateurs sécurisés et extensions de navigateur aux applications de messagerie sécurisée, vous permettront de préserver votre sécurité. Avant de de préparer votre quarantaine à domicile, entretenez-vous avec votre administrateur afin de vérifier si certains programmes doivent être installés sur votre ordinateur.
  4. Crypter les fichiers sensibles que vous envoyez ou que vous stockez est également recommandé. Les serveurs centraux et les réseaux de votre entreprise seront peut-être sécurisés, toutefois, tous les scénarios doivent être considérés. Mais il est inutile de s'inquiéter, plusieurs outils et logiciels peuvent crypter les fichiers sensibles que vous traitez. Grâce au chiffrage de NordLocker, en reliant votre compte à celui de vos collègues, il vous sera possible d'assurer un cryptage de bout en bout pour vos fichiers les plus sensibles.
  5. Il faut que vous restiez informé sur la cybersécurité et l'ingénierie sociale. Avec la pandémie de Covid-19, les pirates informatiques savent que de nombreux employés travailleront à domicile. Pour vous préservez de possibles escroqueries, vérifiez toujours l'expéditeur des messages que vous recevez, ne téléchargez et ne cliquez sur rien sans avoir vérifié que l'expéditeur est légitime, et ne négligez jamais chaque vérification que vous avez à faire telle que l'orthographe d'une adresse mail.
  6. Finalement, évitez le WI-FI public pour travailler. Celui-ci contrairement au WI-FI domestique est moins sécurisé et peut être associé à des internautes malveillants ou des hackers. Pour cela il vous suffit d'éviter les espaces publics et les déplacements avec l'ordinateur que vous utilisez pour votre travail. D'autres désagréments peuvent avoir lieu dans les espaces publics, comme des chargeurs USB piratés ou bien de simples regards indiscrets. Aussi, les experts de la santé publique recommandent de se tenir à l'écart des espaces publics pour éviter tout risque de contamination.
Je m'abonne

La rédaction vous recommande

La rédaction

Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

Sur le même sujet