Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

[Etude] Une vision 360° des modes de consommation de Français et de leur évolution.

Publié par Pierre-Nicolas Krimianis le - mis à jour à
[Etude] Une vision 360° des modes de consommation de Français et de leur évolution.

L'Echangeur BNP Paribas Personal Finance dévoile l'ensemble des résultats d'une enquête menée auprès de 5 000 Français sur leurs attitudes de consommation. Le rapport permet de comprendre les modes de consommation et leur évolution.

Je m'abonne
  • Imprimer

Depuis plus de 20 ans, les experts de l'Echangeur BNP Paribas Personal Finance décryptent les habitudes d'achat et les arbitrages budgétaires des Français. Tous les deux ans, 5 000 individus représentatifs de la population française sont interrogés sur une centaine de questions pour apporter une vision 360° de leurs modes de consommation et de leur évolution.
Pour la première fois, l'Echangeur BNP Paribas Personal Finance dévoile l'ensemble des résultats de cette enquête, réalisée début 2022. Les usages et attitudes des consommateurs Français, y sont étudiés, en particulier dans leurs arbitrages entre physique et digital.
Avec un enseignement majeur : le physique fait de la résistance. Contrairement aux idées reçues et aux usages surtout concentrés dans une grande ville comme Paris, le tout Internet, le paiement sur mobile, la généralisation du QR Code ou le commerce sur les réseaux sociaux ne constituent pas (encore) les modes de consommation et d'achat les plus répandus en France.

Tendance 1 : La livraison, moment clé du parcours client ?

L'intensification des achats sur Internet depuis la pandémie de Covid-19 a vu les services de livraisons fleurir en Europe. Gorillas, Flink, Cajoo, ou encore Gopuff se sont rajoutés aux distributeurs traditionnels. 13 % des Français ont recours à un service de livraison à domicile concernant les courses alimentaire soit une hausse de 3 points par rapport à janvier 2020. 28 % des Parisiens et des habitants de l'agglomération parisienne ont utilisé ce service. Une progression notable de 8 points par rapport à janvier 2020. A noter, 19 % des habitants des villes de plus de 100 000 habitants sont adeptes de cette pratique contre seulement 8 à 10 % des personnes vivants dans des villes de moins de 100 000 habitants.

Concernant les services de "Drive" des enseignes, les Français sont 27 % à les utiliser au cours des 12 derniers mois. Enfin, 21 % des Français ont utilisé le Click and Collect pour des achats non-alimentaires. La crise sanitaire est aussi à l'origine de l'augmentation de cette pratique pour les urbains, 25 % d'entre eux ont adopté ce service dans des villes de plus de 100 000 habitants.

Tendance 2 : Le digital, fossoyeur nouveau souffle pour le magasin ?

La crise sanitaire a forcé de nombreux magasins à baisser leur rideau. Cela s'est ressenti dans les chiffres, 94 % des Français ont acheté au moins une fois sur Internet au cours des 12 derniers mois, soit une augmentation de 2 points par rapport à janvier 2020. L'habitude d'acheter sur internet croît avec 72 % des acheteurs en ligne, qui commandent au moins une fois par mois. Une augmentation de 6 points par rapport à la vague de janvier 2020. Pourtant, la diversification des sites n'est pas une préoccupation, seulement 19 % des Français déclarent avoir acheté un article sur plus de 5 sites différents, au cours des 12 derniers mois.

Le digital rime aujourd'hui avec smartphone. Objet incontournable de notre quotidien, 86 % des Français en possèdent un, en progression de 4 points par rapport à janvier 2020. Le taux d'équipement en ordinateurs, fixes ou portables, demeure également très élevé (83 %), malgré une baisse de -4 points par rapport à janvier 2020. Les jeunes générations sont moins friandes de ces équipements, 64 % des 18-29 ans en sont équipés, mais une nette baisse de -11 points a été observée. Les assistants vocaux (Amazon Echo, Google home...) restent encore et toujours peu répandus. Seulement 17 % des Français en sont dotés (6 points depuis 2020).

Le smartphone permet également de faire progresser le M-commerce (utilisation du téléphone portable afin d'effectuer des achats), 42 % des Français achètent désormais sur internet via leur téléphone ou tablette, une progression notable de 10 points par rapport à janvier 2020. Le QR-code, mis à l'honneur durant la pandémie, est quant à lui, utilisé par 36 % des Français, afin d'obtenir des informations sur un produit en magasin. Une offre qui pourrait connaître une évolution dans les prochains mois. Par ailleurs, une fracture générationnelle est visible avec les seniors dans le domaine du M-commerce. Seuls 26 % des plus de 60 ans achètent sur Internet via leur smartphone ou tablette, contre 57 % des 30-44 ans.

Enfin, une autre utilisation du smartphone permet à ses usagers de payer en magasin via le téléphone. 11 % des Français ont adopté cette pratique, soit une hausse de 4 points par rapport à 2020. Une pratique qui se développe avant tout, à Paris et dans son agglomération, ainsi que dans les grandes villes de plus de 100 000 habitants. Cette pratique gagne la jeune génération, 20 % des 18-29 ans en sont adeptes, une progression de 6 points par rapport à janvier 2020. A l'inverse seuls 6 % des 60 ans et plus ont franchi le pas, une légère augmentation de 2 points par rapport à 2020.

Tendance 3 : Les réseaux sociaux, l'avenir du commerce ?

Du côté des réseaux sociaux, les chiffres sont là aussi parlants. 68 % des Français utilisent Facebook (dont 56 % d'utilisateurs chez les 18-29 ans, un chiffre baisse de -11 points). 57 % pour Instagram (10 points supplémentaires depuis 2020), 1er réseau social chez les 18-29 ans avec près de 70% d'utilisateurs (un chiffre en hausse de 5 points par rapport à 2020). Snapchat arrive en deuxième position parmi cette classe d'âge, avec 60 % d'utilisateurs (contre 23 % parmi l'ensemble des Français). TikTok, dernier réseau social en date, est consulté par 40 % des 18-29 ans contre 16 % des Français. La plateforme Twich, qui s'adressait initialement aux communautés de gamers gagne du terrain, 18 % des 18-29 ans l'utilisent alors que seulement 6 % des Français font des visites sur ce site.

Le marché de la publicité sur les réseaux sociaux pourrait prendre de l'ampleur. A date, seulement 10 % des Français achètent des produits via les réseaux sociaux. 20 % des 18-29 ans ont franchi le cap, c'est 3 fois plus que les +60 ans, où les chiffres stagnent à 6 %. Une marge de progression est donc possible quant aux stratégies publicitaires à adopter.

Tendance 4 : Buy Now Pay Later, un service réservé aux Français les plus contraints financièrement ?

Les entreprises offrant des solutions de paiements fractionnés se développent à l'instar de Klarna, Alma ou Floa Bank... 33 % des Français déclarent avoir utilisé des facilités de paiement en ligne au cours des 12 derniers mois. 27 % des Français ont payé leurs achats en ligne en plusieurs fois (3 ou 4) et 19 % ont eu recours au report de paiement. Chez les 18-29 ans, 51 % ont utilisé des facilités de paiement, et même 47 % des familles ayant en charge des enfants de -15 ans. Ce qui ressort de cette étude, c'est que les e-acheteurs réguliers, utilisent plus régulièrement les facilités de paiement. 42 % des clients achetant au moins une fois par mois sur Internet, font appel à ce service, contre seulement 19 % parmi les clients occasionnels.

L'ensemble du rapport est disponible sur le site de L'Echangeur BNP Paribas Personnel Finance.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande

Retour haut de page