En ce moment En ce moment

DossierLes 100 sites marchands qui comptent - Classement 2014

Publié par François Deschamps le

4 - [Interview] Vente-privee.com, numéro 2 du Top 100

Xavier Court, associé cofondateur chargé du business development de Vente-privée, réagit à sa 2e place. Il réaffirme que nous ne sommes qu'au début de l'histoire de l'e-commerce. En investissant les secteurs de l'alimentaire et du spectacle, le site démontre que son modèle économique est duplicable.

  • Imprimer

Quel bilan tirez-vous de votre activité en 2013 ?

Les chiffres parlent d'eux-mêmes, avec un chiffre d'affaires d'1,6 milliard d'euros TTC de chiffre d'affaires (ventes consommateurs) en 2013 et une croissance de + 23 % par rapport à 2012, Vente-privée affiche un très bon bilan. En 2013, nous avons organisé 10 100 ventes événementielles en Europe pour 2 500 marques partenaires fidèles, contre 4 350 ventes en 2011 et 6 100 en 2012. Les visites augmentent, le concept plaît. Nous avons lancé beaucoup de nouvelles offres, et toutes ont très bien fonctionné : les ventes événementielles dans l'univers du voyage comme l'offre de bons d'achats à prix discountés valables dans les réseaux de distribution des marques partenaires, Rosedeal, qui a pris son envol... En trois ans, nous avons doublé notre effectif, et sur l'année 2013, nous avons créé 350 emplois. Pour la cinquième année consécutive, nous avons été élus "Service Client de l'Année", ce qui prouve la satisfaction de nos clients, et j'ai été moi-même élu "Personnalité e-commerce de l'année 2013" lors des Trophées e-commerce organisés par E-commerce Magazine.

Quelle vision avez-vous du marché de l'e-commerce et de son évolution ?

Je pense que nous ne sommes qu'au début de l'histoire de l'e-commerce. Le commerce connecté représente une brique du commerce, c'est l'avenir ! Notre secteur est source de création d'emplois en France, c'est une chance. Il est en phase avec la nouvelle manière de consommer et d'organiser l'activité économique. Il suffit d'observer le succès de BlaBlaCar ou de Vide dressing pour comprendre que l'économie collaborative se développe. Notre offre Miam Miam, qui permet à des petits producteurs régionaux de vendre leurs produits partout en Europe, séduit également... L'e-commerce est une lame de fonds et contribue au renforcement du commerce traditionnel. Les organisations s'adaptent aux consommateurs.

Quels sont les grands projets de Vente-privée ?

Grâce à la puissance de notre trafic (entre 3 et 3,5 millions de visiteurs uniques qui viennent sur le site chaque jour), nous offrons à nos marques partenaires des opportunités incroyables en termes de visibilités et de notoriété. Nous avons une foule de projets, avec le lancement de Miam Miam, Rosedeal Village, le Pass + (média in-store basé sur la géolocalisation permettant aux marques de communiquer avec les mobinautes à proximité ou à l'intérieur d'un point de vente). Notre objectif aussi est de renforcer notre présence dans l'univers du spectacle en Europe, et d'étendre notre offre de divertissements. Après le Théâtre de Paris, Vente-privée vient de racheter le Théâtre de La Michodière. Vente-privée coproduit par ailleurs, la première édition du festival Lalala Unplugged festival qui réunira des artistes de tous horizons sur la scène du Théâtre de Paris du 7 au 9 juillet. Nous pensons qu'il existe de vrais besoins en termes de spectacles vivants et nous souhaitons nous impliquer à 360 %, en proposant un modèle complet de la distribution à la production, en passant par les salles, la distribution d'albums, la coproduction. Faire baisser les coûts et proposer au public un plus grand nombre des spectacles, telle est notre ambition !

Chef de rubrique Commerce mobile pour E-Commerce Magazine et ecommercemag.fr. Applis, levées de fonds, nouvelles technologies, création de startups, moteurs [...]...

Voir la fiche
Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

Sur le même sujet