Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

E-commerce : des ventes en hausse de 13% en Europe en 2021

Publié par le | Mis à jour le
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
E-commerce : des ventes en hausse de 13% en Europe en 2021

Même si la pandémie était encore présente en 2021, les mesures sanitaires se sont assouplies par rapport à l'année précédente et beaucoup de magasins ont rouvert. Pourtant, les chiffres montrent que les Européens sont restés fidèles à l'achat en ligne. L'e-commerce fait partie intégrante des habitudes des acheteurs actuels. En effet, EuroCommerce et E-commerce Europe viennent de publier un rapport spécifiant que les ventes en ligne ont augmenté de 13% en un an dans le vieux continent.

Je m'abonne
  • Imprimer

Une hausse post-confinement

Certes, les consommateurs ont commencé à acheter des produits sur internet des années auparavant. Mais le confinement et la distanciation sociale introduits en 2020 les ont poussés à installer les commandes en ligne dans leurs habitudes de consommation. Tout s'achète sur la toile, des produits agroalimentaires aux vêtements, en passant par les équipements hightech, les meubles, les appareils électroménagers, les produits cosmétiques, etc. En ce qui concerne le marché des vêtements en particulier, il est même possible de commander en ligne un costume homme ou un tailleur femme sur mesure.

Malgré la réouverture de la plupart des boutiques physiques, les acheteurs se sont habitués à l'e-commerce. En effet, les ventes en ligne dans les pays européens ont généré un chiffre d'affaires faramineux de 718 milliards d'euros en 2021. Un véritable record ! Pour 2020, le chiffre d'affaires était de 633 milliards d'euros, ce qui fait une progression de 13%. Ces statistiques montrent que l'achat en ligne n'a pas été un simple lot de consolation en attendant que les magasins terrestres rouvrent leurs portes. Les Européens ont vraiment adopté l'e-commerce.

Selon les auteurs de ce rapport, cette hausse enclenchée par le Covid-19 devrait se stabiliser doucement. Pour cause, beaucoup de consommateurs surveillent de plus en plus leurs dépenses, principalement à cause de l'inflation et la guerre en Ukraine. À savoir que 73% des internautes européens ont acheté en ligne en 2021, contre 74% en 2020 et en 2019. Ce taux était de 69% en 2019, avant l'arrivée du Coronavirus. Mais même si le nombre d'acheteurs a légèrement baissé, le nombre d'articles commandés en ligne a décidément augmenté.

Le prêt-à-porter a le vent en poupe


Tout s'achète sur le web de nos jours. Mais il s'avère que les vêtements prêt-à-porter, dont des costumes sur mesure, séduisent plus les acheteurs européens. En clair, 68% d'entre eux ont commandé des vêtements et des accessoires de mode comme des sacs et des bijoux. 29% des consommateurs digitaux ont acheté du mobilier ainsi que des articles de décoration d'intérieur et d'extérieur.

Par ailleurs, cette étude démontre que l'Europe de l'Ouest est la plus férue de l'e-commerce, générant 63% du chiffre d'affaires, soit 450 milliards d'euros. L'Europe du Sud arrive deuxième en ayant engrangé 16% du CA en 2021. Elle est suivie par l'Europe centrale (10%), puis par l'Europe du Nord (9%). L'Europe de l'Est a apporté une petite contribution de 2% au chiffre d'affaires du e-commerce européen en 2021. Pour cette année, l'e-commerce se porte encore très bien. En tout état de cause, créer un site e-marchand est indispensable pour mieux vendre.

Faut-il créer un site e-commerce en 2022 ?

Naturellement, la réponse est oui ! Quels que soient les produits ou les services que vous vendez, avoir une plateforme marchande permet actuellement d'atteindre la cible. C'est une tendance qui ne risque pas de changer ! Au second trimestre 2021, le secteur a généré 25% de CA en plus par rapport au premier trimestre. En clair, l'e-commerce profite d'une croissance constante malgré la crise.

Cependant, la concurrence est rude. Il faut savoir se démarquer pour séduire les consommateurs qui ne savent plus où se donner de la tête. Rien qu'en France, il existe plus de 200 000 sites e-commerce, sans parler des boutiques en ligne internationales qui proposent aussi des services de livraison dans le pays. De plus, les consommateurs peuvent changer leur comportement d'achat en ligne maintenant que la crise pandémique semble s'estomper.

Par conséquent, la bonne question à se poser est « Comment réussir dans le e-commerce en 2022 et dans les années à venir ? ». La clé est de suivre de près les tendances qui impactent le shopping en ligne. Notamment, les Français sont de plus en plus axés sur le commerce local. En 2018, le Made in France constituait déjà 81% de la consommation des foyers. Le coronavirus à renforcé cette tendance.

Tout ce qui est écologique et bio attire les consommateurs. Créer un site e-commerce « vert » reste ainsi une stratégie qui fonctionne. Par ailleurs, le ReCommerce gagne de plus en plus de terrain sur la toile. Il s'agit de vendre des produits de deuxième main en parfait état. Dans le secteur de la mode, la friperie a la cote. Les contenus interactifs, les photos prises par les utilisateurs et la réalité augmentée figurent parmi les tendances e-commerce à suivre en 2022.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

La rédaction vous recommande

Retour haut de page