En ce moment En ce moment

Les tendances de la vente en ligne et des e-commerçants

Publié par le - mis à jour à
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
Les tendances de la vente en ligne et des e-commerçants

L'e-commerce représente un secteur en plein boom en France, avec un chiffre d'affaires de 50 milliards d'euros réalisé au second trimestre de l'année 2019, ce qui représente une croissance de 12,6% selon la Fevad.

Je m'abonne
  • Imprimer

De nombreux facteurs expliquent ce succès et notamment l'émergence de nouveaux acheteurs en ligne, ce qui explique aussi que de plus en plus d'entrepreneurs sont attirés par ce secteur. Mais aussi bien pour ceux qui débutent dans le domaine que ceux qui oeuvrent déjà dans l'e-commerce, il faut bien prendre en compte qu'il est en constante évolution. Il est nécessaire de se tenir des tendances pour s'adapter et faire fructifier son business en ligne.

Le point sur les tendances de la vente en ligne et des e-commerçants dans la suite de cet article.

Le monoproduit

Bien qu'il ait déjà été beaucoup mis en oeuvre en 2019, le concept du monoproduit continuera à être à la pointe de la tendance e-commerce pour cette année 2020. Il consiste en pratique à ne vendre qu'un seul produit sur votre site, dans le but de se placer en expert dans le domaine. En termes marketing, vous exploitez une niche spécifique, ce qui vous permet de spécifier votre cible.

Faire le choix d'un site monoproduit vous permettra de mieux vous concentrer sur la mise en oeuvre d'une stratégie marketing, en vous focalisant sur le fond et la forme de votre site. Son référencement naturel en sera optimisé et cela se répercutera forcément sur vos ventes. Notez d'ailleurs que pour réaliser un maximum de ventes avec cette pratique, il est fortement conseillé d'ouvrir plusieurs boutiques.

Vous trouverez en ligne de nombreux éditeurs dotés de templates monoproduits, permettant ainsi de créer vos sites e-commerces spécialisés même si vous avez peu de connaissances en web.

Le dropshipping

Le dropshipping est un format de vente tripartite : il s'agit de vendre des produits en ligne sans avoir à s'acquitter de tâches annexes telles que la gestion de stocks ou la livraison à domicile. Le concept n'est pas nouveau, mais reste toujours d'actualité puisqu'il est particulièrement efficace pour gagner de l'argent en e-commerce sur internet.

Il est toutefois essentiel de préciser que si le dropshipping affranchit de ces tâches de gestion, il n'en exige pas moins un véritable travail de fond. En effet, vous devrez procéder à la création de votre boutique e-commerce, puis chercher les produits physiques que vous désirez vendre en contactant des fournisseurs, en assurer la promotion ainsi que le référencement. Les articles proposés sur les boutiques en ligne sont pour la plupart importés d'Asie ou d'Europe, mais vous avez également la possibilité de vous fournir auprès de producteurs locaux. Le dropshipping peut également s'effectuer directement sur les places de marché comme Amazon ou Ebay, mais dans ce cas, il faudra développer une stratégie de communication efficace pour attirer et fidéliser les clients dans ce milieu très concurrentiel.


Une fois votre boutique en ligne, vous devrez donc mettre en valeur vos produits, en faire la promotion et attirer les clients. Ce sera seulement au terme de ces étapes que ces derniers pourront passer commande, tandis que les fournisseurs se chargeront de la livraison. Il vous appartient donc d'avancer l'argent pour l'achat des produits, et vous vous ferez ensuite rembourser sur les ventes réalisées : d'où l'intérêt de bien choisir ses fournisseurs et de développer une excellente stratégie de communication !

Aujourd'hui, de plus en plus de solutions proposent de se mettre au dropshipping de manière simple et rapide, mais la formation reste un must-have pour bien démarrer, et surtout, pour développer une activité durable et rentable.

Le social selling

Mettre en relation vos médias sociaux et votre site e-commerce est un très bon moyen d'attirer plus de clientèle et de booster vos ventes. On sait qu'un quart des Français veut acheter ses produits via les réseaux sociaux : il ne s'agit plus uniquement d'être présent sur les réseaux, mais d'offrir la possibilité d'acheter directement.

Pour être " dans le coup " pour cette année, il est donc fortement recommandé d'attirer un maximum de prospects sur vos réseaux, et de les convertir. À ce titre, Instagram et Facebook sont particulièrement propices pour faire du social selling.

Les marketplaces

La vente de produits sur les marketplaces ou " places de marché " constituent également une tendance que vous pouvez suivre pour gagner de l'argent sur internet. Souvent considérée comme un " supermarché virtuel ", la marketplace est une plateforme sur laquelle les e-commerçants et les acheteurs peuvent interagir et réaliser plus facilement les transactions.

Cette solution est accessible pour les e-commerçants plus ou moins débutants dans le domaine. Elle est avantageuse sur bien des points (visibilité, transactions sécurisées, facilités d'utilisation...), mais il ne faut pas oublier que la concurrence y est particulièrement rude. Vous devrez de ce fait accorder une attention particulière à votre stratégie marketing.

La vente en direct

La vente en direct est un système de vente souvent mis en oeuvre par les producteurs locaux, qui leur permet de proposer directement leurs produits aux consommateurs. Le succès de cette technique s'explique par le fait qu'elle supprime les intermédiaires et permet donc de réaliser un bénéfice plus juste. Elle n'est d'ailleurs pas l'apanage des producteurs agricoles, puisque de plus en plus d'e-commerçants la choisissent.

La vente directe vous permet d'avoir le contrôle sur votre image de marque, le prix de vos produits, la publicité (sur des plateformes publicitaires spécialisées). Elle offre aussi la possibilité de mieux piloter votre stratégie marketing, d'avoir un meilleur accès aux données clients et de mettre en place une relation plus solide avec ces derniers.

L'affiliation

L'affiliation est une technique qui reste toujours efficace lorsqu'il s'agit de créer une boutique e-commerce ou de la développer, surtout en parallèle d'une activité de blogueur, influenceur, youtubeur, etc. Elle consiste en effet à inclure dans vos contenus des liens redirigeant vers des articles vendus par d'autres vendeurs. En poussant vos followers à acheter via ces liens, vous gagnez une commission sur chaque transaction réalisée. Cette technique vous permet notamment d'alléger vos tâches, puisque la livraison et les autres tâches nécessaires à la satisfaction des clients ne sont plus de votre ressort.

Vous avez même la possibilité de créer une boutique qui propose uniquement des produits affiliés. Cette alternative peut être très intéressante pour les e-commerçants débutants dans le domaine.

Je m'abonne

Brand Voice

Martine Fuxa,<br/>rédactrice en chef Martine Fuxa,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

E-commerce

Small Business

Event

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet