Recherche
Magazine E-commerce
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Zoom sur 5 innovations repérées au salon SITL

Publié par Dalila Bouaziz le

Découvrez cinq solutions repérées parmi les acteurs présents dans les allées du salon SITL, Semaine de l'innovation du transport et de la logistique, à Paris porte de Versailles, qui se déroule jusqu'au 15 septembre.

Je m'abonne
  • Imprimer

Galam Robotics, un robot modulaire à destination de la logistique urbaine

Le robot de la start-up française Galam Robotics, fondée en 2018, "Tak-One", ressemble à un conteneur modulable en trois dimensions qualifié de "Rubik's Cube géant". Adaptable à tous les espaces et ultra-compact, il offre aux retailers et acteurs de la grande distribution, du quick commerce, etc. situés dans les centres urbains la possibilité de stocker dans un espace restreint un nombre important d'articles.

Les casiers de stockage se déplacent simultanément dans les trois dimensions. Plusieurs utilisateurs peuvent interagir en même temps via les multiples guichets d'accès. "Tak-One s'adapte à toutes les contraintes : variation de plafonds, étages à traverser, piliers à contourner, indique Jonathan Levy, l'un des deux co-fondateurs. Les casiers de stockage peuvent être personnalisés et contenir toute sorte de produits. Notre solution répond aux espaces contraints impossibles à automatiser auparavant."

Depuis juillet, Galam Robotics a installé sa solution au BHV Marais au service du click and collect de l'enseigne. 400 emplacements de colis ont ainsi été installés (soit 36 modules). Le robot peut gérer jusqu'à 150 colis par heure notamment pour gérer les pics du midi et du soir. "En deux semaines, la solution est opérationnelle", indique Jonathan Levy.


Stow Robotics lance E-scala, solution automatisée de stockage et manutention des bacs

Stow Group, acteur belge de solutions de stockage industriel, a acquis une participation majoritaire dans Raiser Robotics, start-up allemande développant des systèmes automatisés de stockage et de récupération. Via cette acquisition, Stow a créé une nouvelle unité commerciale dédiée à l'automatisation des entrepôts appelée Stow Robotics, regroupant les solutions d'automatisation d'entrepôts pour les palettes et les bacs.

E-scala est un système robotique évolutif, entièrement automatisé de traitement des commandes de type marchandises à personne. Il est destiné notamment au commerce en ligne et à l'automobile. Les robots se déplacent dans les trois dimensions via un système de rampe, à l'avant, reliant les niveaux de stockage, tout comme une voiture dans un parking. Le système est conçu pour un stockage en multiprofondeur. Les robots disposent d'une technologie de stockage d'énergie de pointe permettant un chargement en continu (recharge en 6 secondes). En enlevant ainsi le besoin d'électrification dans l'ensemble du système de stockage, les cycles de charge fastidieux sont éliminés. Les robots peuvent livrer des bacs n'importe où ou les transporter vers des postes de travail désignés. Les processus existants peuvent ainsi être adaptés très facilement. Via son dispositif de manutention de charges multifonctionnel, l'e-scala peut transporter aussi bien des bacs standards 600x400 que des bacs plus grands aux dimensions 650x450. La capacité de charge moyenne de l'e-scala est de 35 kg via un flux de 25 bacs combinés par heure. Les robots doivent être installés dans deux entrepôts en Allemagne et Belgique d'ici la fin de l'année. En trois mois, le système est opérationnel.

Welco, plateforme française de récupération de colis entre voisins

Créé en 2018 par Romain Barraud et Mathieu Mazoyer, la société se veut un facilitateur de la chaîne logistique en se positionnant comme intermédiaire entre un transporteur et un consommateur e-commerce à travers sa communauté de voisins disponibles. Après avoir démarré dans des zones rurales, Welco se définit comme la solution du dernier mètre qui référence des personnes disponibles pour récupérer les colis de leurs voisins de manière sécurisée, contre rémunération (entre 1 et 2,50 euros par colis). La communauté de "Welkers" (ceux qui réceptionnent les colis), Welco veut ainsi supprimer les seconds passages des transporteurs et diminuer les rejets en CO2 de ces derniers ainsi que leur consommation en énergie. 90 000 colis ont été réceptionnés par la communauté de particuliers depuis sa création. L'équipe compte une dizaine de personnes entre Lyon et Paris et est parrainée par Nicolas Chabanne, fondateur de la marque " C'est qui le Patron ?! ".

Welco teste un POC avec Cdiscount à Lyon jusqu'à la fin de l'année. Depuis juillet, Relais Colis propose également cette solution avec deux de ses clients La Redoute et Cdiscount sur un périmètre défini de quatre villes des Hauts de Seine. Relais Colis testera également Welco en octobre prochain.


KwikWink sécurise la livraison en l'absence du destinataire

Fondée en 2018, la solution brevetée de Kwikwink ambitionne de garantir la qualité de service des acteurs du dernier kilomètre tout en réduisant leurs coûts de transport et leur empreinte carbone. La solution se compose soit d'un boîtier placé sur le lieu de livraison pour le B to B (logiciel enregistrant les flux d'informations des TMS des transporteurs et expéditeurs, gestion des alarmes de vidéosurveillance...), d'une serrure électronique ou boîtier des contrôles de la grille, et un capteur de porte (autorisation d'ouverture temporaire et unitaire). L'application mobile contrôle à distance l'ensemble du système et suit en temps réel la livraison. La société a expérimenté sa solution auprès de Carrefour via un POC pendant six mois afin de livrer ses magasins la nuit. L'accès au lieu de livraison n'est possible qu'après l'identification du livreur, l'identification des colis livrés, le contrôle de la géolocalisation et de la date et de l'heure de livraison.

Autre marché le B to C. Sa promesse ? Révolutionner l'expérience client dans la "digitalisation des courses", en permettant la livraison directement dans le frigo, en l'absence du client tout en garantissant sécurité, conformité, simplicité. Pour cela, Kwikwink optimise le processus de livraison en connectant la porte d'entrée du lieu de livraison à l'application KW, accessible par le client et le transporteur, via une clé électronique à usage unique et temporaire. La société souhaite démarrer en premier lieu dans les services à la personne avant d'étendre l'usage.

Magma Technology, le trackeur connecté installé dans le contenant logistique

Lancée en 2018, la start-up Magma Technology a été crée par Adrien Tudesq et Mourad El Bidaoui. Via un objet connecté positionné dans la première palette chargée, la plateforme Magma est capable de suivre l'exécution du transport et de remonter les aléas : retard (ETA), température, événements... La solution SaaS permet aux exploitants du chargeur, d'être proactifs et d'anticiper toute anomalie de livraison. Un portail est mis à disposition des magasins/clients pour un suivi en temps réel. Magma est intéropérable avec les TMS et WMS des chargeurs. Parmi ses clients : L'Oréal, Volvo Groupe, Safran, Liebherr...

Chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et Relationclientmag.fr, ainsi que les magazines print associés, je couvre l'actualité des [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

E-commerce

Small Business

Event

E-commerce Offres Commerciales

l'Essentiel by NMG

Sur le même sujet

Retour haut de page